Search

Il est temps d’éclore

Ceci est un message pour toi petit bourgeon, afin que tu puisses devenir fleur.

Lorsque tu as commencé à percer le voile de la vérité, tu y es allé de bonne foi. Au fond de toi demeurait depuis toujours cette certitude que quelque chose ne tournait pas rond ici bas.

Tu as cherché, trouvé, pleuré, ragé, crié puis tu as accueilli, parlé et dénoncé. Et les difficultés ont commencé.

Tu as découvert que certains préfèrent dormir plutôt que de s’élever, que certains préfèrent mourir plutôt que de rectifier.

Ceux qui t’ont blessé, ont muré en eux le sceau de la vérité. Et peu importe tes mots, ils ont préféré éteindre le feu de ton courage sous l’eau.

Alors le doute a commencé à s’immiscer. Ne suis-je qu’un bourgeon entrain de faner ? Ou suis-je réellement entrain de m’ouvrir à la beauté ?

Espoir en devenir, c’est à toi que je parle. Et je te dis de ne pas douter. Car tout le savoir est en toi, tu n’as qu’à lui ouvrir les bras. Ton plus grand guide c’est toi !

As-tu déjà entendu ces voix venues de la noirceur ? Pourquoi les laisser s’infiltrer en ton cœur ?

Je te le dis, petit bout de vie, ce sont elles qui ont peur. Peur de te voir t’épanouir et grandir. Peur de ta lumière qui illumine partout sur cette terre.

Elles feront tout ce qu’il leur reste pour te faire retourner ta veste.

Alors n’oublie jamais d’avoir des certitudes. De construire ton altitude.

Rappelle-toi, alors que tu étais pleinement toi, tu ne vacillais pas. Et que si tu doutes parce que as peur, alors cela ne te portera pas, cela te fanera.

Ne doute pas que tu sois divin, ne doute pas que tu sois fort, ne doute pas que tu sois venu pour enseigner des parties de toi ! Car tu le sais déjà.

Et même si ce n’est pas une preuve scientifique, c’est une preuve pour toi.

Tu seras secoué partout où tu liras, écouteras, parleras, écriras, penseras ou rêveras.

C’est pour cela que je te dis d’avoir la foi. Afin que tu puisses discerner ce qui est bon pour toi, de ce qui ne l’est pas.

Ta liberté sera totale lorsqu’enfin tes pétales s’envoleront, portées par le souffle divin, et répandront leur parfum sur les tiens.

Source image : digithalie.deviantart.com

Related posts

One thought on “Il est temps d’éclore

  1. J’ai eu peur, alors suis-je fanée ?

Laisser un commentaire