Search

L’arnaque des flammes jumelles : quand le New Age déforme l’Amour au profit de la Matrice

Cet article fait référence aux théories, observations et expériences relatives à la corruption de notre matrice d’existence. Je vous renvoie aux différentes études menées sur le sujet, et pour ma part, aux écrits de Cameron Day qui s’avèrent plutôt complets et pertinents.

Bien sûr, le but n’est pas de se référer à l’avis d’une personne mais bien de s’ouvrir à une réalité différente de celle qui nous est inculquée. Soyez à l’écoute de vous-mêmes, observez, doutez. Tracez votre propre chemin.

Le principe des flammes jumelles

Qui n’a jamais rêvé d’une relation parfaite ? Un amour unique, éternel, indestructible et résistant à toute épreuve ? L’âme sœur, c’était bien joli durant quelques années mais aujourd’hui ce n’est plus suffisant, on a besoin d’aller plus loin encore. Pourquoi se contenter d’une compatibilité « karmique » alors qu’il peut y avoir davantage ?

Il existe plusieurs théories disparates relatives aux flammes jumelles, mais toutes conservent les mêmes fondements dont je vous présente le condensé :

À la différence de l’âme sœur, ce principe des flammes, ou âmes jumelles relie deux êtres par un amour inconditionnel, pur et infini. Ils représentent respectivement une polarité masculine et féminine et constituent à eux deux une unité complémentaire, un peu à la façon du Yin-Yang. L’un ne peut exister sans l’autre. Ensemble, ils forment un être complet en tout point, divin, parfait.

Les flammes jumelles naissent d’un même noyau divin et se séparent afin d’expérimenter l’incarnation chacune de leur côté. L’expérience de l’une profite à l’expérience de l’autre et elles évoluent en parallèle jusqu’au but ultime : la réunion, puis l’ascension dans la « lumière » (matricielle). Cette réunion se produit lorsque chacune des flammes ne cherche plus l’amour qu’en elle-même, et que chacune d’elles n’a plus besoin que d’elle-même pour se sentir complète (avez-vous relevé le paradoxe ?). Mais devant cette belle promesse, le couple divin devra traverser de rudes épreuves. En effet, il arrive généralement que la reconnaissance de l’autre ne s’effectue pas de manière simultanée, voire pas du tout. Il arrive aussi que chacun ne dispose pas d’une situation de vie ouverte à l’autre au moment de la rencontre et bien souvent, cet autre représente l’antipode des attentes rêvées de sa moitié.

Les flammes jumelles dans l’incarnation physique peuvent être amoureuses, amies, parentes voire même ennemies. Leur relation de pureté et d’équilibre fait ressortir le meilleur d’elles-mêmes. Aussi, elles servent un modèle d’inspiration, un miroir à l’amour véritable. Leur symbiose est telle qu’elles ne sont plus soumises aux avilissements de l’ego humain et peuvent ainsi tracer chacune leur route, côte à côte, sans que les choix de l’une n’affectent l’autre.

Pour faire simple, le principe des flammes jumelles consiste à l’unification divine de vous et de votre moitié en traversant au préalable des expériences pénibles mais exaltantes, mêlant haine et amour à leur paroxysme. C’est là tout le complexe des flammes, et pour un coup de pub aguicheur, le « new age » a frappé fort.

Le rapatriement des moutons égarés

Durant de longs siècles, les religions suffisaient à garder le troupeau dans le cadre imposé par la fausse matrice démiurgique. Mais plus le troupeau grandit et évolue, plus les stratégies de corruption mises en place doivent s’adapter et prendre de l’avance. On connaît les guerres, la politique, les médias et le conditionnement culturel […]. Et pourtant, plus l’étau se resserre et plus les consciences se réveillent.

C’est exactement à ce niveau qu’intervient le « new age » et ses théories florissantes prêtes à accueillir toutes les bêtes en quête de nouveaux pâturages. Le mouvement « new age » agit comme un filet de secours : contrôlé par la matrice, il donne l’illusion aux consciences tout justes réveillées d’avoir trouvé le chemin de vérité qui mène aux secrets de leur existence. Comprenez qu’il n’est pas important que vous quittiez le rang principal du moment que vous continuez de suivre un rang mené par un berger.

Parmi toutes les doctrines de ce mouvement, celle des flammes jumelles reste sans doute la plus infâme car elle touche directement à l’amour et à l’image de soi, corde sensible, j’ose l’affirmer, de tout le monde. On vous dit que l’être rêvé et parfait en tout point vous attend en fin de parcours. Votre moitié rien qu’à vous, l’être unique qui vous comprend comme personne, qui vous complète et surtout vous aime comme jamais nul autre ne vous aimera. Et puis, comme ce principe provient d’une pseudo loi cosmique et universelle, peu importe que vous soyez soigné, négligé, gros, maigre, grand, petit, riche, pauvre, confiant, introverti, intelligent ou un peu nigaud : cette personne existe rien que pour vous et vous rien que pour elle dans une merveilleuse union d’amour inconditionnel.

Qui se sentirait touché par une telle confidence ? J’ose l’affirmer encore, tout le monde. Voilà pourquoi cette doctrine est une arme de choix, subtile, précise et efficace. On joue ici sur la plus grande aspiration ancrée dans l’humanité toute entière. Il n’est pas question d’éveil spirituel, mais de la recherche d’un palliatif, d’une réponse aux douleurs de l’âme.

J’ai d’ailleurs cherché, en vain, qui était l’auteur de cette formidable artillerie. Il semble que cette « révélation » possède plusieurs sources non définies (illusion d’évidence) lorsqu’il ne s’agit pas directement de l’enseignement de « maîtres ascensionnés », autrement dit des agents de la matrice sous couverture, les bergers qui rapatrient le bétail égaré.

La détention par les sentiments

L’objectif de cette doctrine est de vous ralentir dans votre processus de réveil, de vous faire stagner à un niveau qui reste malléable par la matrice tout en vous berçant de douces illusions. Derrière cette stratégie, il subsiste plusieurs énormes failles qui semblent pourtant rester imperceptibles.

Le principe veut que le noyau commun des flammes jumelles récolte les expériences des deux parties. Mais elle prétend également que le niveau n’est pas forcément similaire d’une partie à l’autre, selon leur propre vécu, et qu’il arrive généralement que l’une ait de l’avance et soit donc prête à la reconnaissance avant l’autre. Étrange. À mon sens, lorsque l’on verse tout dans un même bol cela se mélange. Je me demande comment l’apprentissage de chacun peut ainsi être profitable aux deux mais sur un niveau différent. On parle bien d’un noyau scindé en exactes moitiés ?

Ainsi soit-il, ce point est la difficulté la plus relatée dans les témoignages de rencontre entre flammes. Une telle confrontation entre deux personnes qui ne se reconnaissent que dans un sens unilatéral évolue inévitablement vers une entrave de leur relation sociale ; incompréhension mutuelle, mauvaises interprétations, désirs et objectifs divergents… Le cocktail détonant pour aboutir sur une relation négative et bourrée de frustrations qui amènera de façon automatique la colère et le rejet de chacun. Une autre difficulté récurrente, lorsque la reconnaissance semble fonctionner dans les deux sens cette fois-ci, s’agit de la situation de vie des partenaires. L’un est marié, l’un est une figure improbable (collègue, patron, prof, délinquant, malade, mort…), l’un habite à l’autre bout de la terre, les deux sont juste amis et doivent composer avec ce lien suprême… Peu importe vos intentions ou la nature présumée de votre relation, les schémas n’ont pas de limite. En bref, voilà encore de quoi semer des obstacles et on en devine aisément les conséquences.

Il existe aussi la version selon laquelle les élus se détestent copieusement. Je vous laisse donc visualiser la pire personne que vous ne pouvez pas même voir en peinture et vous projeter l’un et l’autre dans une fusion divine et éternelle. Ça donne envie non ? Votre haine mutuelle découlerait directement, en réalité, de votre amour profond et inconditionnel, de l’image que vous vous renvoyez l’un et l’autre. Plutôt inspirant.

Ces dissonances entre les deux moitiés, sensées provenir d’un même noyau divin et partager, au-delà de ces épreuves, un amour inconditionnel restent l’exemple le plus édifiant de toute l’arnaque que représentent les flammes jumelles. On veut vous faire croire qu’il s’agit de préliminaires nécessaires à votre réunion divine et la confiance que vous accordez à vos sentiments vous empêche de réaliser qu’il s’agit en vérité d’une suite logique de votre attitude ; lorsque vous projetez sur quelqu’un – n’importe qui – quelque chose qu’il n’est pas en mesure de vous donner ou de comprendre, il est impossible que cette relation puisse évoluer sur une entente réellement saine.

Je garde l’ironie de cette affaire pour le dessert. Admettons, malgré toutes les embûches rencontrées, vous et votre prétendue moitié divine respirez l’extase. Mieux encore, votre relation coulait de source et dans toute sa beauté, vous n’avez rencontré pas ou peu de difficultés. Eh bien, si vous cherchez des avis on vous dira que vous n’êtes pas des flammes jumelles. Des âmes sœurs à la rigueur (donc du bas de gamme, ne vous fourvoyez pas) ou deux personnes qui s’aiment bien mais sacrilège, pas des flammes. On vous dira que l’aisance avec laquelle vous avez traversé les épreuves n’est pas digne de la réunion des flammes qui, elle, frise l’impossible. Et vous voilà à nouveau bloqués dans votre processus d’ascension « new age ». Si je me permets d’énoncer une telle chose, c’est pour l’avoir lue à plusieurs reprises, si si. À ce stade, soit ces jugements vous brisent et remettent en question votre lien et donc probablement votre relation, soit vous continuez votre chemin sans prêter attention à l’avis des autres (et tant mieux !).

Enfin, cerise sur le gâteau, admettons que tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes. Vous avez trouvé votre moitié divine. La communauté approuve votre lien et vous en félicite. Votre entourage est en accord parfait, aucun nuage à l’horizon. Mais voilà qu’après quelques temps, vous sentez vos sentiments s’amenuiser jusqu’à disparaître. Vous n’êtes plus amoureux, votre couple ne vous apporte plus aucune satisfaction. Si votre flamme est une amie ou une parente, votre entente se voit ternie par les années. Eh zut, tout le monde avait tort, vous n’étiez pas le couple divin. Et puis, il y a votre collègue sur qui vous lorgnez depuis quelque temps. Vous vous comprenez les yeux fermés, votre entente semble magique. Votre cœur bat comme jamais il n’avait battu auparavant. Eh hop, on recommence.

En somme, un coup de foudre, une amitié hors norme, une très grande attirance envers une personne de qui tout semble vous éloigner ou simplement le rejet de l’autre… et vous devriez y reconnaître, en théorie, votre flamme jumelle. Scénario lambda que bon nombre d’humains vivent plusieurs fois au cours de leur vie comme tout autant de pièges qui n’attendent que leur crédulité.

Soit dit en passant, je peine à intégrer le fait que la souffrance puisse aller de pair avec l’amour inconditionnel, l’Amour. Juste comme cela, à vue de nez, cela me semble contraire à son concept même. Et ça l’est tout simplement ! De plus, le fait de polariser un être, ou de le sexer dans son essence, est contraire non seulement à son libre-arbitre originel, mais également aux règles métaphysiques. Les autres plans de vies ou de conscience ne fonctionnent pas selon une schématisation biologique et humaine, mais le cerveau, conditionné, vous y ramènera très souvent.

Ce que j’essaie de démontrer n’est autre que le vide radical de cette doctrine. La matrice trouvera toujours le moyen de vous remettre en question afin que vous restiez en perpétuelle recherche de cette moitié divine qui n’existe tout simplement pas, du moins pas de cette façon. Du moment que vous stagnez, vous ne risquez plus de mettre la main sur des dossiers qui porteraient atteinte à la crédibilité de la matrice.

Au profit d’une potentielle réunion divine, c’est votre réveil que vous laissez de côté (et non la soit disant ascension, subterfuge matriciel), votre transformation, votre cheminement et votre liberté à VOUS et vous seul. Vous en tant que personne individuelle et unique, vous stagnez dans l’attente d’une illusion. Finalement, il s’agit de vous faire croire à une forme d’individualité dépendante d’une autre individualité. On en vient au but final de cette arnaque, la confusion, ou comment vous embrouiller en profondeur en utilisant vos propres sentiments dans un schéma répétitif et contradictoire à souhait.

J’avoue rester admirative devant ce stratagème d’une ingéniosité extrêmement vicieuse.

Le véritable visage de la flamme jumelle

Pourtant, il existe bel et bien quelqu’un qui, au-delà de votre apparence ou de votre situation, est disposé à vous Aimer inconditionnellement de façon unique et de former Un avec vous pour l’éternité.

Cette personne, c’est vous. Vous seul.

Le principe des flammes jumelles consiste à dupliquer ce visage, le vôtre, sur une autre âme. Il consiste à mélanger vos perceptions d’individualité et de dépendance. Il consiste à vous éloigner indirectement de vous-même. Pourquoi pensez-vous qu’il est si dur de s’aimer alors qu’il est si facile de douter de soi ? Le quotidien vous conditionne ainsi dans le but de désorganiser votre conception de l’Amour, ce qui vous relie à votre véritable essence.

Les flammes jumelles ne sont pas la seule doctrine destinée à dérouter vos perceptions. Du moment que vous continuerez de chercher des réponses en dehors de vous et d’attendre d’une autre personne qu’elle comble vos besoins, vous continuerez d’alimenter les schémas de la matrice.

Si vous parvenez à transcender ces barrières invisibles et que vous revenez à vous, dans tout l’Amour et toute la compassion que vous méritez pour vous-mêmes, alors vous comprendrez que nul autre n’est essentiel à votre existence et votre bien-être. Vos relations deviendront fluides, sans attentes, et vous constaterez qu’il est possible de s’unir dans l’Amour inconditionnel avec n’importe quelle âme dans le respect de l’autre et le respect de soi. Une fusion qui résultera de votre choix mutuel en tant qu’être dotés du libre arbitre.

 

Shaer Ama, 30.08.2016

Related posts

38 thoughts on “L’arnaque des flammes jumelles : quand le New Age déforme l’Amour au profit de la Matrice

  1. Merci Shaer Ama pour ce beau texte ! J’espère qu’il en fera réfléchir certains.
    “Une simple nuance et pourtant si grande, entre un lien d’âmes imposé et une fusion d’âmes libres.”

    1. Shaer

      Merci à toi Hervé pour ta confiance.

  2. Karine

    Bon… encore une personne qui n’a pas rencontré sa FJ et qui se permet d’écrire sur le sujet. Premièrement, si vous accouchez de jumeaux, est-ce que vous considérez que ce sont 2 moitiés d’êtres?? Alors pourquoi pensez-vous qu les FJ sont des moitiés? Ce sont des êtres à part entière, mais issus du même œuf cosmique qui s’est scindé en 2.
    Deuxièmement, je vais vous dire ce que j’ai déjà dit à qqun qui avait écrit un peu la même chose que vous: La première chose qu’on apprend quand on s’éveille à la spiritualité, c’est qu’on ne peut être sûr que de SON PROPRE CHEMIN. Vous savez ce que vous vivez spirituellement, je ne vais pas interférer et vous dire que vous êtes dans les patates. Je n’en ai pas le droit. Et VOUS n’avez pas le droit de dire que les gens qui pensent avoir une relation de FJ sont victime d’arnaque ou autre.
    Voyez-vous, ma Fj m’est tombé dessus comme une tonne de briques. Je suis une canal depuis toute petite. Je ne m’en sers pas pour faire de l’argent. Quand on me donne un message, je le donne, mais sinon, je garde ma relation privilégiée avec mon Guide intérieur pour moi. À 21 ans, j’ai lu “Conversation Avec Dieu”, j’ai vu que je n’étais pas folle, j’ai fermé le livre et ai continué ma vie tranquillement.
    Je ne suis pas entrée dans une secte, je n’ai pas lu d’autres livres ou me suis abonnée à un site: rien! Je suis devenue prof de langues, j’ai voyagé et vécu ma vie tout en parlant au Divin. C’est tout. Mais il y a 3 ans, ma vie changé. Une nuit, j’ai été visitée par un homme. C’était comme rentrer à la maison après un long voyage. Je savais qui il était, mais je ne comprenais pas sa présence dans ma chambre. J’ai rejeté cette visite comme une affabulation et j’ai essayé d’oublier l’incident. J’ai même refusé d’en entendre parler par mon Mentor Divin. “Il” a attendu que je sois prête et 2 mois plus tard, je me suis assise pour méditer et entendre ce qu’Il avait à dire, car ça me hantait. Je vous rappelle que je ne connaissais absolument pas ce qu’était une FJ à ce moment et que je n’étais pas au faîte du tout de ce qui était à la mode dans la spiritualité. Car je n’étais pas connectée à ce monde. Mais mon Mentor m’a sorti ça en méditation: Karine, toi et X êtes une âme fusionnelle. Vous avez été séparés à la naissance de votre âme et vous devez vous réunir de nouveau et devenir un pilier de lumière pour les autres… J’étais dubitative, c’est le moins qu’on puisse dire, mais le temps m’a prouvé que j’avais bien reçu. Et ce n’est que 10 mois plus tard que je suis tombée sur un article sur les Flammes Jumelles… et j’ai compris.
    Ma relation avec ma FJ m’a appris qui j’étais vraiment. Cela m’a appris aussi totalement à m’aimer et à être indépendante, en fait. La même chose que vous apprenez, juste sans un jumeau, car vous n’en avez peut-être pas un.
    Beaucoup de gens pensent vivre une relation de FJ et ce n’est pas toujours vrai. Je ne sais pas où vous avez pris vos infos, mais il y a une tonne d’âneries qui sont véhiculées sur les Flammes Jumelles. Aussi, je vous conseille de ne pas porter de jugements sur un phénomène que vous ne vivez pas. C’est en fait très anti-spirituel de faire ça. Il y a des gens qui ont des contacts extra-terrestres et qui se promènent sur des vaisseaux spatiaux. Personnellement, je ne vis pas ça. Mais jamais, au grand jamais, je me permettrais de dire que c’est faux et que c’est une arnaque. Tous les chemins peuvent mener à l’ascension. Le vôtre est aussi bien que le mien. Et ne vous inquiétez pas, l’Univers ne nous laisse pas stagner, comme vous dites. Il y a un réel travail vers l’Amour Inconditionnel de soi et de tous, pas seulement la FJ.

    1. Bonjour Karine.

      « Encore une personne qui n’a pas rencontré sa FJ et qui se permet d’écrire sur le sujet. » Eh oui, ne vous en déplaise, la libre expression nous permet d’échanger ouvertement et librement sur toute chose. Ensuite, l’article ne mentionne aucune expérience privée. Il s’agit d’une thèse et non d’un témoignage, c’est-à-dire un article où le thème est travaillé sans implication personnelle. De ce fait, rien ne vous laisse juger de mon vécu à ce sujet et si vous étiez dans le respect et la tolérance, vous vous abstiendriez d’émettre un jugement hypothétique sans aucune matière vous permettant d’évaluer ma personne. Pour reprendre vos propres mots, ceci est très « anti-spirituel ».

      Par rapport à votre exemple des jumeaux-nés, moi-même en ayant un je ne m’étalerai pas ici sur tout le paradoxe qui relie jusque dans l’ADN deux individus pourtant indépendants l’un de l’autre. Mais vous faites un parallèle intéressant avec ces derniers, et je relève en particulier votre notion de noyau cosmique. D’où vient-il ? Du réseau matriciel. Avez-vous seulement compris que je ne remets pas en cause l’existence des flammes jumelles, mais du complexe auxquel elles sont associées ? Cela demande effectivement de faire un lien avec des concepts bien plus élargis de notre réalité substantielle, et je constate que vous n’êtes pas la seule à être passée à côté.

      Par ailleurs, remarquez que mon article ne s’appuie pas sur une seule théorie mais englobe plus ou moins tout ce que nous pouvons trouver au sujet des flammes jumelles. Un élément récurrent : le principe de réunion des deux flammes qui n’en forment qu’une. C’est un des paradoxes que j’aborde et quant à la véracité de ces principes que je critique dans mon texte, n’étant pas leur auteur, je vous saurais gré de ne pas m’en tenir rigueur. En effet, le débat (égotique) pour démontrer quelle théorie est juste, qui a raison et qui a tort sur le concept des flammes jumelles ne m’intéresse pas. Je le répète encore une fois, je ne remets pas en cause leur existence dans la matrice et peu importe la manière dont elles existent, je pointe du doigt la raison pour laquelle elles existent.

      Ce texte n’est pas à lire comme une chronique de revue cosmique, il est à mettre en lien avec tout le principe de corruption de notre sphère de vie et s’appliquera donc à des personnes qui ont déjà une ouverture de ce côté-ci.

      D’ailleurs, vous me dites, chère Karine, qu’on ne peut être sûr que de son propre chemin. Bien entendu. N’avez-vous donc pas lu l’introduction de mon texte ? Je vous le remets ci-après :
      « […] Bien sûr, le but n’est pas de se référer à l’avis d’une personne mais bien de s’ouvrir à une réalité différente de celle qui nous est inculquée. Soyez à l’écoute de vous-mêmes, observez, doutez. Tracez votre propre chemin. »
      Libre à moi de rédiger mon opinion à propos d’un sujet que je trouve pertinent. Je cite mes références, je mets en garde. À aucun moment je n’impose quoique ce soit à qui que ce soit, libre à chacun de prendre ce qui lui parle ou de laisser couler s’il ne se sent pas en harmonie avec ce qui est décrit. Rien ne vous oblige à intégrer cette thèse relative à une arnaque. Personne ne vous y oblige. Il n’est pas question de droits ou de règles ici, et votre colère et vos reproches à mon égard ne sont donc pas justifiés.

      Je suis sincèrement navrée que mes paroles aient heurté vos principes. Et si vous trouvez du jugement ou de la dictature dans ces mots, alors sachez toutefois que cette déduction ne provient pas de mes écrits, mais de vous-mêmes.

      Je vous remercie Karine pour ce très beau partage de votre expérience personnelle. Sachez que la mienne est très proche de la vôtre, et que je la partagerai peut-être un jour dans un témoignage détaché du courant de mes articles.

      L’Amour existe au-delà de toute corruption, je ne l’ai jamais remis en doute.

      Mes amitiés,

      Shaer Ama

      1. Anonyme

        Exactement. Pour le vivre actuellement, pour ressentir les synchronicites depuis notre rencontre, les visions ou ressentis tres intenses sur ses sentiments et emotions (empathie) quasi quotidiennement, cette énergie commune lors de notre contact physique tres bref. Cette reconnaissance instinctive. La vision d une amie a moi qui a su que j allais le rencontrer. Mon taux vibratoire qui augmente depuis. Nos taux vibratoires exactement les mêmes depuis que nous nous sommes rencontrés. Le passage aux dimensions supérieures a une allure dingue. Les sentiments de manque.
        Son attitude de peur et de repli sur soi. Et moi qui cherche a garder un lien mais qui sent qu elle n y arrive pas.
        Bref non tout cela n est pas inventé de toute pice et encore moins une facon de nous faire rester dans la matrice puisque le but est au contraire d aimer inconditionnellement et donc de s eveiller de plus en plus.
        Je precise que tout ce que j ai ressenti ce fut avant de savoir qu il s agissait de flammes jumelles. Donc pas influencee par quoi que ce soit.
        Ces ressentis sont réels mais faut il ne plus être dans la matrice pour le comprendre.

    2. Caro

      Bonjour,
      Je partage l’avis de Karine, pour en parler il faut d’abord l’avoir rencontré et vécu.

      1. L’auteur de l’article a déjà mentionné qu’elle l’avait rencontré et vécu. Ceci redonne-t-il de l’intérêt pour ce texte à vos yeux ?

        1. Anonyme

          Non…
          Ce n est pas parce qu elle a eu une desillusion sur cette histoire qu elle doit en degouter les autres.
          Ce n est pas dit non plus que c etait réellement une flamme jumelle. Et au vu de son discours pas etonnant que la conclusion fut fatale pour ce couple de FJ ….car pour cela il faut avoir depasse toutes ces idées préconçues sur l amour et sur ce que l on peut attendre de l autre. Elle n y ai manifestement pas arrivee. Personnellement ma FJ m aide a resoudre des blessures enfouies que je ne comprenais pas. Aujourd’hui tout s explique. Nous venons de nous rencontrer et je ne sais pas l’issue finale. Je doute. Mais je ne doute pas de moi. Si ce n est pas avec lui ce sera tout simplement mon parcours d éveil pour transcander mes peurs de l amour que je porte en moi depuis bien longtemps. Donc de toutes facons ca ne sera pas inutile ni une perte de temps. Je sais que ca existe et ce n est en aucun cas la matrice mais bien le divin qui nous permet de vivre cela. Je le sais puisque j ai ete benie et que j ai aussi vu mon ange gardien en decembre dernier. Cela est la suite logique. Mon taux vibratoire est tres élevé et s éleve encore plus depuis cette rencontre. Bien la preuve qu il s agit bien d un eveil et non d un retour a la matrice ..
          Faible excuse d une personne decue d elle meme de ne.pas y etre arrivee au but qu elle s est elle meme fixee. C est plus facile d accuser de complot que d assumer ses propres responsabilites.

          Donc non ca ne legitime en rien ses propos nefastes pour notre eveil

          1. Chère Anonyme, Quelle cohérence donner à une analyse psychologique de comptoir établie sur la base d’un article de 39 paragraphes quand on prétend avoir atteint un niveau vibratoire élevé? Malheureusement je ne sais pas quoi vous répondre, si tant est qu’il y ait quelque chose à commenter. Si le récit de mon expérience – qui n’est pas le sujet de mon article pour tout rappel utile – vous est nécessaire pour vous faire une opinion de ce texte, alors je vous prierai de bien vouloir me contacter afin d’en discuter en privé plutôt que de porter un jugement basé sur les présomptions d’une vie qui n’est somme toute pas la mienne. Par ailleurs je vous renvoie également aux deux articles qui font suite à celui-ci et qui vous donneront un aperçu plus complet de mon avis sur la question des FJ. Avec mes remerciements.

      2. Danny

        Comment tu peux sortir un truc comme ca sans reflechir ? Comme tu dit pour devenir un doctor specialist cancer il le faut etre victime dun cancer avant ? Utiliser le cerveau si non tu va passer dans un autre etape de l’obssesion

    3. Roger

      Bonjours, peu importe la façon d’on une personne peu expliquer une chose c’est toujours une extrapolation de ses pensée. Et ne peut pas nécessairement être celle de l’humanité en général car il y a des milliards de chemins qui peuvent être emprunté. Dans tout ce qui se dis ou écrit c’est un peu du vent si nous le ressentons pas, car le ressenti nous dit si tel ou tel chose nous va ou pas. Tout le monde a sa propre vérité c’est qui fait de nous des êtres unique et l’amour ressenti ne ment pas flamme jumelle ou âme sœur peut importe la personne en avant de sois si notre corde du cœur vibre c’est la bonne personne pour le moment présent. Et je dis bien le cœur pas la tête. Ceci est mon point de vu des choses et ne peu pas obligatoirement s’appliquer a tout le monde. Avec Amour et ressenti.

  3. Karine

    Et bien, c’est un article très convaincant sur l’affirmation de l’existence des FJ!! “L’objectif de cette doctrine est de vous ralentir dans votre processus de réveil, de vous faire stagner à un niveau qui reste malléable par la matrice tout en vous berçant de douces illusions.”
    Il n’y a personne qui va lire cet article et se dire que vous croyez que les FJ existent. Ma colère vient de ce que plusieurs spiritualistes racontent que ce l’on vit (moi, en l’occurrence) EST FAUX!
    Donc, si je vous comprends bien, vous avez un FJ, et tout l’amour que vous vivez avec cette personne vous fait stagner, ne vous avance à rien et est une arnaque?
    “Le principe des flammes jumelles (Il) consiste à vous éloigner indirectement de vous-même.” C’est facile après de dire que c’est moi qui émet un jugement. Toutes les personnes que je connais , moi comprise, qui ont une véritable FJ vivent exactement le contraire. Alors, je ne comprends pas pourquoi vous écrivez cela.
    C’est vrai, vous avez raison, vous pouvez écrire tout ce qui vous plaît. Je suis désolée de vous avoir jugé. Je ne vois pas de dictature dans votre texte. Mais je ne vois pas d’amour non plus. Et la relation des Flammes Jumelles ce n’est que ça, de l’Amour.

    1. Cecile

      Bonsoir Karine, je vous rejoins ici !!! J’ai rencontré ma FJ l’année dernière.:) effectivement si je n’avais pas vécu ça, je n’aurais pas pu m’imaginer une telle rencontre. C’était vraiment à un autre niveau (spirituel)…Moi qui n’aime pas du tout regarder dans les yeux, on pouvait rester deux heures à se regarder, comme si nous étions “à la maison”…..aaaahh.:D
      Il a été mon miroir, après notre séparation, je me suis mise à la guitare, au chant et à faire des vidéos sur internet mélangeant toutes mes passions et je suis en route pour réaliser mes rêves…
      En attendant j’ai développé patience, amour pour moi-même, indépendance totale, je suis montée en conscience, developper de plus en plus ma spiritualité et surtout réalisation de ma mission de vie. Bref, une rencontre divine !=) Et malgré la séparation il est chaque jour dans mes pensées et ça me booste :) Je sais que je le retrouverai, que ce soit dans cette vie ou dans une autre, et je sais qu’il m’aime…Alors forcément si je dis ça autour de moi, on peut me traiter de folle, bah ouais mais y a des choses que l’on sait sans l’expliquer…et cette rencontre, on SAIT que ce n’est pas qu’une simple rencontre.
      Je pense qu’effectivement tant que l’on ne pas vécu, on ne peut pas savoir, ni même le comprendre ou l’envisager….En tout cas concernant “l’objectif de cette doctrine est de vous ralentir dans votre processus de reveil etc”…C’est tellement le contraire ! Après ma rencontre ac ma FJ, ca l’a tellement chamboulé, qu’il est parti à se poser des tonnes de questions, sur la vie, sur sa vie, sur son sens..Bon je pense que la suite n’est pas forcément tout rose, je n’ai pas de nouvelles depuis plusieurs mois, mais ce dont je suis sure ce que ce soit de mon coté ou du sien, il y a eu d’énormes prise de conscience. La FJ vous rapproche de vous même, c’est vous que vous voyez en lui/elle, il renvoie votre image “parfaite”, l’être tout amour que vous êtes !!! Bref allez j’arrête je pourrais en parler des heures. Merci la vie pour cette rencontre unique :D

      1. Bonjour Cécile et merci pour ce témoignage touchant !

        Je vais donner mon avis présent sur le sujet des flammes jumelles (FJ). Pour moi il y a incontestablement des phénomènes de mode dans le domaine de la spiritualité, il y a peut-être même un usage mal intentionné de ce concept de FJ mais je ne vais pas pas rentrer dans ces considérations en sus de l’article. Ne parlons que du beau. D’accord pour ce concept. Maintenant j’entends beaucoup de témoignages ici et là comme quoi j’ai rencontré ma FJ. Super. Mais il y a plein d’autres interactions d’âmes possibles. Des personnes ayant vécu de nombreuses vies ensemble et ayant besoin de dégager du Karma, des âmes issues d’une même famille ou origine cosmique, des âmes sœurs avec des vibrations très semblables sur tous les plans, etc… Toutes ces relations peuvent nous faire aussi profondément évoluer. Bref, la physique du spirituel (et donc des autres plans) nous est encore complètement inconnue. A partir du moment où l’on a vécu une relation forte, puissante, fusionnelle, énergétique… Faut-il y coller l’étiquette de FJ car cela sonne bien (remarquez la dérive lexicale d’âme jumelle à Flamme jumelle, qui relève un peu du marketing spirituel) et cela nourrit un peu l’égo spirituel. Mais y avait t-il une étiquette qui est apparue lors du premier contact qui clignotait et indiquait Flamme Jumelle ? Je ne cherche pas à décrédibiliser le sujet bien au contraire. Je sais ce que les gens répondront, quand cela vous arrive, vous savez ce que sait, vous le ressentez jusqu’au tréfonds de votre âme. Que peut-on répondre à cela ? Le discernement vibratoire est la chose au monde qui nécessite le plus de travail et c’est la clef principale de notre évolution. Amitié

        1. Cécile

          Bonjour Hervé :)
          Je suis tout à fait d’accord sur le fait qu’il y a plein d’autres interactions d’âmes possibles; Par exemple, je pense avoir rencontré deux âmes soeurs (ptet plus bien sur mais qui m’ont vraiment marquée)
          J’ai vécu une histoire passionnelle avec un homme pendant 4 ans. Mon grand amour !! Ca passait de l’amour à la haine, en faisant le bilan, il était vraiment là pour que je prenne conscience de certaines choses avec les hommes ahah…Après cette relation, j’ai radicalement changé sur ma façon de voir les choses (et cet homme que j’ai énormément aimé, reste bien sur dans mon coeur, il sera toujours dans ma vie)
          Après cela, j’ai rencontré une autre personne, qui n’a pas été mon compagnon, un indien lors de mon voyage là bas. Cette personne m’a touchée au plus profond de moi-même, un vrai petit dieu :)) Sans même le vouloir, il a brisé toutes ces carapaces que j’avais mises depuis des années. Toutes mes émotions que j’avais enfouies en moi sont ressorties…après l’avoir quitté, j’ai pleuré pendant une semaine non stop, impossible de m’arrêter…et je suis tombée en profonde dépression !!J’ai eu un autre regard sur le monde, sur la vie, et je me suis ouverte à la spiritualité….De nouveau un tournant dans ma vie…
          Et deux trois ans après j’ai rencontré ma FJ. Alors oui je ne doute pas que parfois certains mettent des noms comme ça alors qu’il peut juste s’agir d’une histoire d’amour “banale”. Pour ma part, par rapport aux gens que j’ai vraiment aimé (ces deux personnes dont je vous parle), ma FJ a carrément une autre dimension…Je ne saurais l’expliquer. Je pourrais tout lui donner, il est moi, je suis lui, ça ne fait pas de différence….Et ce qui est drôle c’est cette reconnaissance que j’ai eu à un moment, je le connaissais à peine et d’un coup j’ai sorti “Mais mais, c’est toi !!! mais comment on va faire, tu habites l’autre bout du monde et tu n’es pas disponible”….Heu…..??? pourquoi j’ai sorti ça moi ^^y a des choses qu’on explique pas.
          avec d’autres personnes, des âmes soeurs, il y a une complicité très intense, ça peut être passionnel, mais on ne sent pas liés de cette façon. Bon effectivement il s’agit de vibrations, d’énergies, ce qui est difficile à expliquer;…Mais j’avoue que quand on vit ce genre de choses…on ne peut que résonner lorsqu’on lit des articles sur les flammes jumelles. Ca m’a tellement parlé et aidé quand j’étais dans la phase de séparation, de comprendre ce phénomène, vous pouvez même pas vous imaginer….!!! :) Merci à tous ces sites de m’avoir permise de passer ce cap douloureux, et en même temps c’est ce qui a permis de me réaliser aujourd’hui :)
          Bon après chacun croit ce qu’il veut bien entendu, je voulais juste apporter mon petit témoignage car cette rencontre a vraiment bouleversée ma vie. (et si un jour on fusionne et qu’on propage l’amour sur terre comme c’est expliqué, alors je vous en ferai part ahahah ^^)

          Amitié Hervé & Bonne journée :)

        2. Hervé,

          Je te remercie d’avoir soulevé cet aspect que j’ai effectivement à peine survolé dans mon article.

          Nous pouvons vivre milles expériences amoureuses, toutes auront leur singularité.

          Enfermer son Amour envers une âme derrière un principe quelconque, c’est lui mettre des chaînes. C’est là qu’on laisse la matrice s’amuser. Parce qu’elle tend ce piège à nous tous, et je l’affirme au risque de voir de nouvelles remarques surgir.

          Pour couper court aux probables demande de me justifier à nouveau, cela ne signifie pas qu’il n’y a rien à vivre avec les flammes ou avec toute autre âme portant ou non une étiquette. Cela signifie qu’il est profitable d’élargir sa conscience au-delà des conditionnements en tout genre. Pour soi, pour l’autre et pour le monde. Aimez-vous avant toute chose. L’Amour peut être manipulé et détourné, mais il n’est jamais synthétique. À nous de le remettre dans le bon sens. L’Amour est libre et existe sans principes, se vit sans principes.

          Depuis la parution de ce texte, il est intéressant de relever que je reçois beaucoup de jugements sur ma prétendue non-compréhension de l’Amour et des flammes alors que je fais l’éloge de quelque chose de plus fort encore. Et il est d’autant plus intéressant de relever à quel point la communauté passe à côté de ce message essentiel parce que j’ai choisi de ne pas l’emballer de papier doré.

          Mes amitiés,

          Shaer Ama

    2. Bonjour Karine,

      Il y a une distinction à faire entre un lien de flammes jumelles encodé dans vos cellules par une force externe dans le but de vous maintenir dans une réalité superficielle, et un lien libre d’âmes libres en co-création de leur Amour mutuel.

      Dans les deux cas, je n’ai pas remis en cause l’Amour existant. Comme vous le dites, je ne parle pas d’Amour dans mon texte. Il n’est pas possible d’expliquer l’Amour avec des mots et bien que la communauté spirituelle s’y exerce je ne me risquerai pas à le/la conceptualiser.

      Je n’incite également personne à renier sa flamme. Comme je l’ai mentionné dans mon précédent message, ce texte s’adresse à ceux qui ont déjà des notions de réalités holographiques ou qui cherchent à approfondir la question. Vous avez tout à fait le droit de porter un jugement sur ma théorie, mais s’il vous plaît, n’affirmez pas ce que je n’ai pas écrit.

      Vous relirez ce texte d’ici quelques semaines, mois, années… Et vous le comprendrez certainement tout autrement. Votre colère se dirige vers moi pour des motifs dont je ne suis pas responsable.

      Je clos donc ce débat publique et n’interviendrai plus sur des demandes de justification.

      En revanche, si le malaise qu’a provoqué mes paroles devait persister, je reste à votre disposition pour en discuter avec un peu plus de sérieux mais en privé uniquement.

      Enfin, je vous remercie de vous préoccuper de ma flamme, cela lui fera plaisir de savoir qu’on se fait du souci pour lui. Je vous confirme que nous nous portons très bien tous deux. Malheureusement pour moi et ma crédibilité, il ne viendra pas l’attester lui-même.

      Mes amitiés,

      Shaer Ama

  4. Pour ceux qui croient aux informations communiquées par le contacté Cobra. Voici un extrait d’un interview où il est question de flammes jumelles. Pour lui ce n’est pas un vain mot mais bien une réalité.
    Désolé mais c’est en anglais !

    Rob – Another person wanted to know – is there such a thing as twin flames – and obviously twin flame means one. Can you have more? Obviously there’s Soul family groups. Is there such a thing as twin flames. Can you talk about that

    COBRA – Twin soul. Every being before descended from a higher dimension had to split into male/female polarity and these are the so-called twin souls. You’ll always have just one. But you have many soul mates and soul mates are being have the same origin, they came from the same soul family. They had the same general evolution after emerging as a soul group from the galactic central sun.

    Rob – Thank you. I agree with that. I recommend people Read Godfrey Ray King books on the I Am presence – meeting with the Mt. Shasta. He explains that clearly. I’m going to ask you a question based on my knowledge, eventually as a soul evolves and ascends, they will actually merge with their twin flame and actually go into a unified, kind of a dualistic being on another plane level afterwards, is that correct?

    COBRA – Yes, that merger happens first there will be a certain moment before your ascension where you meet your twin soul and you will grow together and ascend together in most cases. After your ascension there will be a certain moment when those beings merge again into one being which has completely integrated male/female polarities.

    Rob – Yes, and that may be quite a long time for many people. We don’t have to worry about it. For some people it could happen shortly after the event

    COBRA – It’s far beyond the understanding and the level of conscious of even the most advanced beings on this planet at this point.

    Rob – That’s not an arrogant statement folks. It’s just a metaphysical understanding. Believe me I many others and myself, I won’t speak for Cobra, but that type of information is told to us.

    COBRA – There is so much more to evolution that is far beyond the stage we are now in. The event is not the end of evolution. The event is the beginning of the real evolution. There is so much more waiting for us.

  5. Pour donner des références plus nobles à l’appui de la thèse des flammes jumelles, nous avons aussi le mythe de l’androgyne de Platon !

    D’abord il y avait trois espèces d’hommes, et non deux, comme aujourd’hui : le mâle, la femelle et, outre ces deux-là, une troisième composée des deux autres ; le nom seul en reste aujourd’hui, l’espèce a disparu. C’était l’espèce androgyne qui avait la forme et le nom des deux autres, mâle et femelle, dont elle était formée ; aujourd’hui elle n’existe plus et c’est un nom décrié. De plus chaque homme était dans son ensemble de forme ronde, avec un dos et des flancs arrondis, quatre mains, autant de jambes, deux visages tout à fait pareils sur un cou rond, et sur ces deux visages opposés une seule tête, quatre oreilles, deux organes de la génération et tout le reste à l’avenant. Il marchait droit, comme à présent, dans le sens qu’il voulait, et, quand il se mettait à courir vite, il faisait comme les saltimbanques qui tournent en cercle en lançant leurs jambes en l’air ; s’appuyant sur leurs membres qui étaient au nombre de huit, ils tournaient rapidement sur eux-mêmes. Et ces trois espèces étaient ainsi conformées parce que le mâle tirait son origine du soleil, la femelle de la terre, l’espèce mixte de la lune, qui participe de l’un et de l’autre. Ils étaient sphériques et leur démarche aussi, parce qu’ils ressemblaient à leurs parents ; ils étaient aussi d’une force et d’une vigueur extraordinaires, et comme ils avaient de grands courages, ils attaquèrent les dieux, et ce qu’Homère dit d’Ephialte et d’Otos, on le dit d’eux, à savoir qu’ils tentèrent d’escalader le ciel pour combattre les dieux.

    Alors Zeus délibéra avec les autres dieux sur le parti à prendre. Le cas était embarrassant : ils ne pouvaient se décider à tuer les hommes et à détruire la race humaine à coups de tonnerre, comme ils avaient tué les géants ; car c’était anéantir les hommages et le culte que les hommes rendent aux dieux ; d’un autre côté, ils ne pouvaient non plus tolérer leur insolence. Enfin, Jupiter, ayant trouvé, non sans peine, un expédient, prit la parole : « Je crois, dit-il, tenir le moyen de conserver les hommes tout en mettant un terme à leur licence ; c’est de les rendre plus faibles. Je vais immédiatement les couper en deux l’un après l’autre ; nous obtiendrons ainsi le double résultat de les affaiblir et de tirer d’eux davantage, puisqu’ils seront plus nombreux. Ils marcheront droit sur leurs deux jambes. S’ils continuent à se montrer insolents et ne veulent pas se tenir en repos, je les couperai encore une fois en deux, et les réduirai à marcher sur une jambe à cloche-pied ».

    Ayant ainsi parlé, il coupa les hommes en deux, comme on coupe les alizes pour les sécher ou comme on coupe un œuf avec un cheveu ; et chaque fois qu’il en avait coupé un, il ordonnait à Apollon de retourner le visage et la moitié du cou du côté de la coupure, afin qu’en voyant sa coupure l’homme devînt plus modeste, et il lui commandait de guérir le reste. Apollon retournait donc le visage et, ramassant de partout la peau sur ce qu’on appelle à présent le ventre, comme on fait des bourses à courroie, il ne laissait qu’un orifice et liait la peau au milieu du ventre ; c’est ce qu’on appelle le nombril. Puis il polissait la plupart des plis et façonnait la poitrine avec un instrument pareil à celui dont les cordonniers se servent pour polir sur la forme les plis du cuir ; mais il laissait quelques plis, ceux qui sont au ventre même et au nombril, pour être un souvenir de l’antique châtiment.

    Or quand le corps eut été ainsi divisé, chacun, regrettant sa moitié, allait à elle ; et, s’embrassant et s’enlaçant les uns les autres avec le désir de se fondre ensemble, les hommes mouraient de faim et d’inaction, parce qu’ils ne voulaient rien faire les uns sans les autres ; et quand une moitié était morte et que l’autre survivait, celle-ci en cherchait une autre et s’enlaçait à elle, soit que ce fût une moitié de femme entière –ce qu’on appelle une femme aujourd’hui –soit que ce fût une moitié d’homme, et la race s’éteignait.

    Alors Zeus, touché de pitié, imagine un autre expédient ; il transpose les organes de la génération sur le devant ; jusqu’alors ils les portaient derrière, et ils engendraient et enfantaient non point les uns dans les autres, mais sur la terre, comme les cigales. Il plaça donc les organes sur le devant et par là fit que les hommes engendrèrent les uns dans les autres, c’est-à-dire le mâle dans la femelle. Cette disposition était à deux fins : si l’étreinte avait lieu entre un homme et une femme, ils enfanteraient pour perpétuer la race, et, si elle avait lieu entre un mâle et un mâle, la satiété les séparerait pour un temps, ils se mettraient au travail et pourvoiraient à tous les besoins de l’existence. C’est de ce moment que date l’amour inné des hommes les uns pour les autres : l’amour recompose l’antique nature, s’efforce de fondre deux êtres en un seul, et de guérir la nature humaine”.

    Platon. Le Banquet.

  6. Merci à Shaer Ama pour son opinion présentée ici.

    Je souligne sa conclusion, car le principe de fusion librement consentie par toutes les parties concernées, qu’elles soient deux ou plus, et qui respecte l’individualité et l’unicité de chacun et chacune, me tient particulièrement à cœur.

    Qu’il s’agisse de flamme jumelles ou non ! ;)

  7. Bonjour, Moi aussi comme “tout le monde” j’ai rêvé de l’âme jumelle et c’est à travers ma dernière expérience amoureuse que j’ai reconnu exactement ce que tu rapportes. Je n’ai pas encore les mots pour l’expliquer clairement comme tu le fais. J’ai rencontré effectivement l’âme jumelle et je suis tombée dans cette illusion romantique . Il m’a fallu un peu de temps pour mieux comprendre le sujet. Effectivement nous cherchons désespérément à remplir nos réservoirs d’amour et c’est grâce à cette rencontre que j’ai pu les remplir seule. La rencontre a joué son rôle pour me faire basculer sur un autre mode. Une fois que la mission a été accompli, j’ai pu partir en le remerciant (d’âme à âme) de m’avoir aidé à avoir cette compréhension. Comme tu l’expliques, cette personne n’avait pas conscience de l’effet catalyseur de cette rencontre, un facteur supplémentaire qui m’a propulsé à comprendre que les rencontres avec les âmes jumelles ne sont pas ces belles histoires dont tout le monde parle et comme tu le dis si bien est une arnaque de certaines vagues spirituelles. Mais toutes ces vagues ainsi que les vagues religieuses ont été nécessaires à notre évolution – C’est juste une bénédiction quand on l’a compris. Bonne continuation

    1. Daniel

      en quelque sortes les soient disants les flammes jumelles ne sont que des êtres que vous avez connue dans d’autres incarnation et il sont là pour terminer ou commencer leur apprentissage pour leur évolution. c’est tout et simple a comprendre s’il y a des rencontrent avec certaine âme c’est que vous les avez déjà connue bien avant de venir ici sur terre.

  8. daria

    Alors moi je suis partagé, mais je vais quand même cassé cet article, je ne raconterais pas mon histoire car c’est personnel

    Mais je vais donner mon avis ça pourra servir quelqu’un. Dans l’Univers de la spiritualité dites-vous qu’on n’est sûr de rien. Est-ce que les Flammes Jumelles existent? On ne sait pas. Ceux et celles qui ont vécu des expériences similaires aux flammes jumelles oui pourront dire que ça existe puisqu’on trouve partout des textes à ce sujet écrit par d’autres humains, les autres non. Là où je veux en venir c’est qu’il n’ y a pas qu’une seule vérité, personne n’a le droit d’imposer “une vérité” ultime. Néanmoins ceux qui ont crée le mot “flamme jumelle” a pu avoir une telle expérience qui peut tout de même influencer les autres chemins. Les flammes jumelles elles existent peut-être mais pas sous la forme que beaucoup “interprète”.
    Par contre on peut faire des rencontres avec d’autres âmes avec qui les énergies sont très liés, niveau karmique, niveau émotionnelle, synchronicités et télépathie même de partager le même rêve d’une personne et vérifié après (je l’ai vécu). Tout peut partir dans diverses interprétations comme pour toutes croyances ou religions. Mais ceux qui parcourent son chemin spirituel a le droit de choisir ses propres définitions.
    Oui on sait pour le New Age que tout est corruption mais pas tout. Ce qui est New Age a une part de très anciennes connaissances. De là à dire que c’est une arnaque j’ai envie de dire vous n’en savez rien, puisqu’il existe autant de possibilités dans le monde spirituel qu’il y a d’âmes. Et oui et toutes affirmations de “c’est vrai”, “c’est faux” ne sont que des projections de notre Ego.

    Allez dire à toutes ces personnes qui ont trouvé leurs chemins et leurs vérités que tout est faux??? Si elles se sont trouvés et s’épanouissent en quoi ça gêne? Elles sont libre. Occupez-vous du vôtre.

    Un dicton d’Artistote qui dit : ” L’ignorant affirme, le savant doute et le sage réfléchit”

    En conclusion c’est cet article qui est une arnaque car il n’ y a pas de vérités ultimes juste des chemins à parcourir… Seul l’ignorance permet d’affirmer…

    Moi perso depuis petite je ressens beaucoup de choses du monde spirituel, c’est très individuelle des choses hors de l’Ego, hors des étiquettes et formatage de l’Ecole ou des parents, dans l’âme et tout ça sans avoir rien lu à l’époque, sans qu’on m’influence de quoi que ce soit, j’ai vécu des choses que d’autres ne pourront comprendre, d’autres oui. Et bien plus tard j’ai commencé à lire et à trier, il faut juste se fier à son coeur et savoir trouver ce qui correspond avec nos profonds ressentis, ses propres vérités et arrêter de débattre sur ce qui est vrai ou faux pour la globalité des humains, ça c’est la lutte de notre Ego. Chacun est libre…

    Puis les flammes jumelles désolé j’ai beaucoup lu sur ce sujet, j’ai même partagé avec d’autres je ne trouve pas perso que c’est l’image parfaite de l’Amour loin de là comme quoi c’est encore une interprétation. Faites juste attention à ça…

    1. Bonjour Daria,

      J’assure encore le suivi des commentaires, même avec un peu de retard.

      Avant toute chose, je cite encore une fois ces deux phrases qui introduisent mon article ici présent que vous avez lu:
      “Bien sûr, le but n’est pas de se référer à l’avis d’une personne mais bien de s’ouvrir à une réalité différente de celle qui nous est inculquée. Soyez à l’écoute de vous-mêmes, observez, doutez. Tracez votre propre chemin.”

      J’ai toujours encouragé tout le monde à se faire une propre idée des événements et je le répète dans chacun de mes articles. Ce que je présente dans mes écrits est un aperçu de ma fenêtre et je ne le relate aucunement en tant que vérité absolue. Je n’oblige personne à intégrer ma vision des choses et j’ai été claire sur ce point.

      Pour vous et d’autres qui m’accusez de créer des désillusions chez les personnes qui vivent avec joie et bonheur cette expérience de flammes jumelles, je n’ai en aucun cas dénigré cette positivité ni suggéré de tout laisser tomber et j’aimerais bien savoir comment vous et d’autres personnes arrivez à cette conclusion.

      Je constate également que vous répétez à votre façon des éléments que j’ai mentionné dans mes écrits, notamment au niveau de la relation d’âme à âme. J’avoue que je ne saisi dès lors pas très bien votre critique, car vous en venez finalement à peu près aux mêmes conclusions que moi.

      Si je parle d’arnaque dans mon article, je ne fais pas référence au “vrai” ni au “faux” (qu’est-ce qui est vrai et qu’est-ce qui est faux, d’ailleurs?). Il reste à comprendre et à interpréter, chacun pour soi, sa signification profonde.

      Je vous invite dès lors à lire le complément que j’ai rédigé pour cet article, disponible sur ce même site à la suite de celui-ci ou directement sur mon journal : http://www.exisens.canalblog.com

      Bien à vous,

      Shaer Ama

  9. Daniel

    bonjours a tous et toutes ce qui concerne l’amour ou les flammes jumelles n’est que contrôle sur vos schémas contrôler par des implans qui a était mise en autre encontre toute notre adn a était fortement modifié sans même vous en rencontre. la vraie flamme jumelle n’est pas d’orignine humaine c’est plutôt un complèment afin de ne pas rester seul (e). sur cette planète. notre autre soi lumineuse (flamme jumelle) est basé sur vénus donc notre origine qui vient de cette planète. la planète terre a une soeur et non une jumelle c”est une âme aussi mais qui ne feront pas jumellage pour cela c’est un couloir de lumière ou on pourra si installé. mais la plus grande partie de cette masse humaine faura lieu une deuxième chance de refaire une autre incarnation sur d’autre planèr*te de notre système solaire. ici nous avons tous ou presque répendue le cahos sur l’dée même de l’amour. l’amour humaine a de grande possibilité tous ensemble mais il y a beaucoup a faire sur les sentiment intérieur qu’au niveau extérieur. je ne dis pas que l’amour n’existe pas il existe belle et bien mais après quelques décennies vous l’avez rendu non fertile qui est toujours de notre ressort a ressentir ce qui vérité et mensonge dans votre âme car le coeur a sa propre intelligence mais avez pris conscience et l’intelliegnce de votre coeur? en quelque sorte la ou les flammes jumelles est tous simplement notre source intériere qui notre lumière, et si vous manquez de celle ci alors vous ne pourrait pas comprenddre ce que vous dicte vos émotions de votre âme.

    1. Bonjour Daniel,

      À l’origine de toute chose, nous sommes uniques, indépendants et libres.

      Il y a des liens entre âmes qui se créent au fil de nos transformations, des schémas qui s’organisent en fonction de notre parcours. Cela est, à mon sens, noble, pur et inestimable, à l’image de ce que nous sommes.

      En revanche, il existe aussi des liens entre âmes et des schémas qui nous sont imposés en nous donnant l’illusion d’une liberté de choix. Alors, je ne sais pas si je peux parler d’implants, d’encodages ou de manipulation de haut niveau. Tout ce que j’ose affirmer, c’est que l’Amour est libre et que Nous sommes libres.

      Bien à vous,

      Shaer Ama

  10. Hugo

    Trop de longs messages, je n’ai pas tout lu, je m’en excuse par avance, mais je voulais simplement ajouter ma pierre à l’édifice.

    Je partage totalement l’avis de cet article, mais je comprends aussi parfaitement celles et ceux qui peuvent se sentir jugé lors de sa lecture.

    En effet, dans la vie nous sommes toujours plein de certitudes (moi le premier) concernant ce que l’on vit dans le moment présent. C’est d’ailleurs par ces mêmes certitudes que, la plupart du temps, on se fourvoye.

    La meilleure façon d’avancer sur notre chemin de vie est, je pense, les erreurs et non pas les réussites.

    Les réussites ne sont pas des étapes, car elles ne sont pas absolues, tout comme les erreurs ne le sont pas.

    La différence entre les deux est que lorsque l’on vit une réussite, on ne se remet pas en cause, on continu simplement sa vie. Lorsque l’on vit une erreur et qu’on en prend conscience. On s’arrête, on se regarde soit même et en général, on corrige la trajectoire.

    La trajectoire du chemin de notre vie. Le libre arbitre intervient alors à ce moment précis.

    Soit on décide de changer, soit on décide de ne pas changer. Mais agir ou ne pas agir, les deux sont déjà des actions et elles sont différentes. Elles offrent donc des résultats différents.

    La réussite n’offre qu’un seul et unique choix, celui de poursuivrez le chemin dans la même direction.

    L’erreur avec le concept de la flamme jumelle selon moi, ne se situe pas à l’endroit de savoir si elle existe ou non. Mais si lorsque l’on rencontre une personne il s’agit ou non de sa flamme jumelle.

    Si on adhère au principe parce qu’on le connaît, forcément “on se fera avoir”. Car on se dira “c’est évident” et à partir de ce moment là le piège se referme immédiatement, car le libre arbitre disparaît.

    Nous voyons cela comme une réussite… Et comme je l’ai démontré précédemment, on stagne sur notre chemin de vie, on n’avance plus.

    Seules les erreurs font avancer, pas les réussites.

    Si on rencontre quelqu’un sans connaître le concept de FJ mais qu’on croit en l’amour et qu’on tombe éperdument amoureux (dépendance affective, concept différent de l’Amour) encore une fois, on se trompe de route car on prend cela pour une réussite. On se sent plus complet que lorsqu’on était seul… Et si en plus derrière on entend parler du concept de FJ alors là, c’est banco, on a touché le gros lot !

    Car rappelez vous une chose essentielle, je pense, lorsque l’on cherche des preuves d’un fait que l’on trouve positif pour nous même (dans le sens reussite), on trouve toujours des preuves ou des signes (on est fort pour trouver des signes pour justifier chaque choses :)) positif qui vont nous encourager à poursuivre ce chemin.

    On ne sera donc plus dans la réalité dans son ensemble, on sera uniquement dans le positivisme, dans la recherche de “preuve” qui explique ce “miracle”.

    Or c’est exactement là où se situe le piège et c’est de ça, je pense, que l’auteur de ce billet faisait référence.

    Lorsque l’on cherche du crédit positif pour atteyer ses sentiments, on en trouve, mais on oublie de rester neutre, de rester dans la réalité… Et c’est la meilleure façon de se tromper.

    Mais rassurez vous, je ne vous juge pas, je crois moi aussi en l’Amour, mais je l’ai déjà trouvé. Je l’ai avec moi même. Ce n’est pas tous les jours facile, il me faut aussi faire des compromis (je n’aime pas ce terme que je trouve péjoratif, je préfère le terme “choix” que je trouve plus neutre), mais finalement c’est la même chose lorsque l’on est en couple.

    Je pense que lorsque l’on rencontre quelqu’un il faut se forcer à prendre un pas en arrière, pour dézoomer sur la situation. La regarder dans son ensemble et ne surtout pas faire l’erreur de chercher des signes positifs vis-à-vis de cette relation… Car ce sera la meilleure façon de se tromper de chemin et de continuer dans une direction qui nous mènera à la souffrance.

    L’Amour avec un grand A, l’universel, celui qui coule dans nos veines dès notre naissance et jusqu’à notre mort ne se réclame pas de quelqu’un d’autre que nous même. Nous sommes parfait et complet seul.

    Nous n’avons besoin de personne pour être complet, nous le sommes déjà. Penser le contraire est effectivement un piège qui vous mènera tôt ou tard à la souffrance. Car lorsque l’un des deux disparaît, de nouveau vous ne redeviendra que ce que vous pensez être “une moitié” d’un tout.

    Même pour ceux qui disent qu’ils sont unique et que la FJ les assemblent dans une nouvelle forme. Si cette forme se sépare de nouveau, vous redeviendra un tout qui n’est plus complet.

    Je me suis éveillé spirituellement en mai 2016 et j’ai compris tout ceci en même temps de beaucoup d’autres choses. Après mon eveil moi aussi, comme beaucoup d’autres j’ai voulu mettre des concepts et des idées sur ce que j’avais compris seul. Je me suis intéressé et je continue, à beaucoup de choses.

    Moi aussi j’ai cru à ce concept et j’en suis revenu.

    Car comme le dit l’article il est réducteur. Il nous fait croire que pour être complet, il faut être à deux et ça, croyez le bien, c’est un mensonge. Et je le pense sincèrement.

    Vous naissez seul, vous mourrez seul. Seul le chemin qui vous sépare de ces deux points vous permet de rencontrer d’autres âmes afin d’experimenter dans la matière, sur cette planète, dans votre vie les différents visages de l’amour.
    Ais vous n’avez et vous n’aurez jamais “besoin” d’être accompagné de plus que vous même pour expérimenter l’Amour.

    On aime déjà tous le monde. Même les personnes que l’on ne connaît pas. Si on rencontre quelqu’un qui nous attire physiquement c’est dans l’attirance que l’on a envie à ce moment là de se laisser aller. Et ce n’est ni négatif, ni positif, c’est une des nombreuses manières d’experimenter l’Amour dans cette vie. On peut également l’expérimenter avec un frère, une sœur, un enfant, les animaux, la nature, les différentes passions qui nous animes…

    Il n’y a pas une seule façon d’aimer, il y en a une infinité, mais la plus importante de toute c’est l’amour que l’on se porte à soi-même. C’est la façon d’aimer la plus importante tout simplement parce que même si vous êtes totalement seul et isolé, vous connaîtrez toujours l’amour.

    Ce message a d’ailleurs été écrit avec tout mon amour.

    1. Merci Hugo pour ce long message que je me permets de résumer en citant une de tes phrases :

      L’Amour avec un grand A, l’universel, celui qui coule dans nos veines dès notre naissance et jusqu’à notre mort ne se réclame pas de quelqu’un d’autre que nous même. Nous sommes parfait et complet seul.

    2. Bonjour Hugo,
      Avec un peu de retard je tenais à te remercier du fond du coeur pour ton message plein de bon sens. Il fait partie de ces textes qu’il est bon de lire et de relire. Je le garde donc précieusement de côté.
      Plein d’amour pour toi.

  11. Bonjour, je me contenterai de dire à quel point un pareil titre clôt un possible échange tant il a vocation à détruire!
    Pour moi, soit l’on vit quelque chose dans son for intérieur dont on peut témoigner avec le plus de sincérité et précision possible, ainsi on créé, soit on joue les commentateurs de ce que d’autres vivent!

    1. Findus

      Je tenais à remercier l’auteur pour cet article, car il me rassure et me confirme mes doutes.
      J’ai vécu une expérience très bouleversante l’année dernière avec un homme, que je pensais être ma FJ, puisque j’ai vécu tous les symptômes possibles avec lui. Pourtant, il ne l’était pas. Je m’étais enfermée dans une croyance, et l’Univers m’a envoyé ce en quoi j’avais envi de croire. J’ai vécu un éveil fulgurant, tous mes dons se sont développés, télépathie, clairvoyance, clairaudiance, magnétisme, etc.
      Pourtant, je suis tombée de haut. Et cette histoire de FJ m’a vraiment induis en erreur. Je suis restée accrochée à cet homme pour cette raison particulière, car il m’a fait ressentir un amour pur, divin, pas humain du tout. Donc pour moi, c’était sur, j’avais rencontré ma FJ.

      Je peux comprendre que certaines personnes rejètent cet article. Car moi à l’époque, j’en aurais fais tout autant tant j’étais persuadée de ce que je vivais. Mais je me suis trompée. Cette relation était toxique, et dévastatrice. Quand j’ai eu le déclic, le lien s’est interrompu, et je n’ai plus aimé cet homme.

      Pour moi, cette histoire de FJ, ou AJ, sonne faux. Si l’Univers voue deux personnes à se réunir à tout prix, et bien c’est un Univers que je rejète, dont je ne veux pas, car il me semble injuste. Comment peut-on croire qu’UNE personne sur Terre ou ailleurs peut être “spéciale” plus qu’une autre ?
      Nous pouvons aimer et developper des liens avec n’importe qui, seulement faut-il encore y croire, et se sentir prêt à cela. Accepter qu’il n’y a pas d’élu. Pour moi, c’est notre égo qui cherche à tout prix une complémentarité, à l’extérieur de lui-même.
      La complémentarité, nous l’avons en nous. Et chaque personnes que l’on aime sera un miroir pour nous.
      Croire au concept de FJ et AJ, c’est croire au fait qu’il y a des âmes moins importantes que d’autres. Moins aimables que d’autres.
      Etrange non ? L’Univers est infini, éternel, et pourtant, on ose croire qu’une seule âme nous est destiné pour toujours. Cela laisse peu de possibilité non ?
      Après, je ne veux pas remettre en cause leur existence. Ce lien existe surement pour ceux qui souhaitent le vivre. La preuve, je l’ai vécu moi-même. Mais c’était une illusion, qui certes, m’a beaucoup appris. Mais elle m’a surtout appris à mettre tout le monde sur le même pied d’égalité.

      Ici, c’est nous qui choisissons qui nous souhaitons aimer, qui nous souhaitons revoir dans d’autres vies. Avec qui nous souhaitons grandir.

      Le concept de FJ, c’est se soumettre à une loi qui nous ferait penser qu’une personne est LA personne parfaite pour nous, celle qui nous permettra d’être complet, divin.
      Cela me rappelle un peu les religions. On se soumet à des lois, et on remet le pouvoir à des choses soit disant plus grandes que nous.
      Mais le pouvoir, on l’a tous en nous. Il n’y a aucune limite. Les limite, on se les donne soi-même.
      Encore une fois, tout est une histoire de croyance.
      Alors merci à cet article d’en parler, car moi, cette croyance, elle m’a empêché de m’élever d’avantage tant que j’y restais cloisonné.
      Aujourd’hui, les barrières sont tombées, et je vois beaucoup plus grand.

      1. Un grand merci Gwendoline pour ce magnifique témoignage et ce formidable parcours d’éveil ! Nous te remercions de grandir les rangs de la lumière et du discernement.

  12. Eldnik

    Bonjour,
    Je ne connaissais pas le concept FJ jusqu’à aujourd’hui et pour en savoir plus je suis tombé sur cet article très intéressant, mais aussi sur les commentaires que j’ai trouvé tout aussi intéressants ;)

    Si l’on comprends le concept FJ de la façon critiquée dans l’article (brillamment écrit par ailleurs ;)), à savoir comme une recherche de plénitude dans l’extérieur de soi, alors c’est un piège évident, un aliment de l’ego qui vise à renforcer nos résistances intérieures en structurant nos croyances en nos “faux besoins” (et donc nous éloigner de l’accès à nos vrais besoins qui se cachent derrière).

    Mais si, en prétextant rejeter le concept de FJ, on cherche à se voir comme étant la source de la plénitude sans l’avoir expérimenté, on se tend un piège qui est encore plus subtil car il renforce l’orgueil, nous place au-dessus des autres (sous prétexte de la souffrance) et nous éloigne autant (sinon encore plus) de la réalisation de soi.

    Car la réalisation de soi est un travail sur soi et soi uniquement, et on est pas tous égaux sur ce dernier car nos avancements diffèrent et donc nos besoins et intentions aussi. Nos relations avec les autres quelqu’elles soient (de la plus banale au sentiment amoureux le plus fort) ont toutes, sans exception, qu’un effet de miroir sur notre bulle. Le travail sur soi n’est pas à confondre avec les expériences qui elles, peuvent être vécues de façons extraordinaires (fusion de 2 êtres étant possible sur des plans dépassant la matrice), le choix (libre-arbitre) qui nous appartient à tous est ce qu’on en fait et cela ne dépend jamais de l’autre, aussi unique et magnifique soit-il/elle. Toute projection sur l’autre est liée à l’amour-émotion, appartient aux 3 mondes mental-émotion-physique, et n’est pas à confondre avec l’Amour qui est l’essence de chaque être.

    Il y a eu incompréhension, me semble-t-il, sur ce sujet qui l’a du coup attiré sur les fréquences de l’ego, alors qu’il renferme justement des enseignements précieux sur ses pièges dans les recherches spirituelles qui sont, elles, nombreuses et “un piège peut en cacher un autre” ;)

    Bises et merci à la rédactrice et à tous les contributeurs pour les partages sincères et enrichissants

    1. Bonjour Eldnik,
      Ton commentaire à lui seul résume mieux le sujet, avec plus de précisions et de profondeur, et ce en toute simplicité… Que mes 3 articles à ce propos. C’était un véritable plaisir de te lire et je garde précieusement tes mots de côté. Merci de ton intervention, du fond du coeur.
      Amitiés.

  13. Ale

    Bonjour, j’ai, encore une fois apprécié l’article de Shaer. Et j’ai apprécié aussi chaque commentaire. Je suis content d’avoir trouvé le site revolutionvibratoire.fr, pour la simple raison que je peux enfin me dire: “Je ne suis pas le seul!”

    Que vos commentaires soient longs ou courts, je les apprécie, tout en me rappelant un autre excellent article de Shaer: “Ma révolte de soi-disant guerrier de lumière !” Et c’est là qu’effectivement, le temps n’est pas linéaire mais multi-couche simultanée, Chac’1 va à la découverte de l’origine de tout: Exister, Être, Etre-Soi, Être son soi intégral, sans emprise, d’arnaque, de doctrine, de ce que les autres “disent et imposent” consciemment ou inconsciemment, sans prendre conscience que: Chac’1 SOI et de façon harmonique, c’est à dire en permettant à l’autre d’Être AUSSI. SANS que l’autre AUSSI nous empêche d’Être Soi.

    Le mot “arnaque” est un peu fort, mais il est vrai quand des êtres utilisent l”étiquette: “Flamme jumelle” pour nous faire oublier de prendre “pleine conscience” de son Soi intè-graal. Ce qui n’est pas juste ou honnête dans tout cela, c’est de chercher et chercher sans fin sans avoir la “pleine conscience” de SES choix!!! Oui: pour ma “flamme jumelle” et se regarder dans les yeux comme être au milieu d’une oasis, trouvée parmi un désert aride, ce n’est pas un piège si nous sommes bien mais cela reste une oasis et le but est de sortir du désert :) Merci Shaer et les autres de vos partages. Cordiale-ment (Sans le ment)

    1. Bonjour Ale,
      Merci pour vos encouragements. Et oui, j’y vais un peu fort dans mes textes et ce justement dans le but de faire réagir. Notre conscience se modifie chaque jour et pour tout dire, je pense que presque 1 an après je n’écrirais plus cet article de la même façon.
      Bien à vous.

      1. Ale

        Salutation Shaer,
        Oui, exacte-ment. Je me dis aussi que, quand nous lisons un sujet de quelqu’1, nous lisons le ressenti de celui qui a écrit et notre propre ressenti, et selon l’état d’âme que nous avons, nous appréçions ou n’appréçions pas certains mots ou phrases, et oui, cela provoque et c’est bien à mon coeur quand nous tenons compte de cela.

        Exemple: L’étiquette “New Age”, qui, encore une fois a été falsifié pour nourrir une croyance, quand en fait, “New Age” signifie en vrai: Nouvelle Age, nouvelle époque, change-ment… Pour ma part, je ne veux pas une nouvelle meilleur ment-terie, je désire le meilleur pour moi-même et pour chac’1, de vivre mes choix dans la bienveillance de mon existence en harmonie avec les choix bienveillants des autres. Les mauvaises intentions sont si faciles à faire et à exprimer, mais les bonnes intentions doivent se frayer un chemin entre ce qui a été bâti contre nous. Et j’aime voir la franchise des autres, c’est rafraîchissant :)

Laisser un commentaire