Search

L’Oracle de Gaïa nous guide vers l’Évènement et nous reconnecte à l’Oracle de Delphes

Nous sommes le 7 du mois de juillet 2016. La tradition Delphique nous indique que le sept de chaque mois, durant la période de neuf mois où Apollon était censé occuper le Temple de Delphes, le rite précédait la consultation de l’Oracle. A travers une boucle temporelle, je vous reconnecte aux origines de la civilisation européenne et vous invite donc le 7 de ce mois à consulter le dernier Oracle de Gaïa. Laissez le vous guider vers la libération planétaire, sentez ses effluves, laissez vous portez par ses messages vibrants : https://gaiaportal.wordpress.com/

Il est intéressant de souligner que cette origine de la civilisation européenne est d’entrée marquée par une influence croisée entre l’ombre et la lumière. Je vous renvoie à un autre article à ce sujet (Confrérie de l’étoile).

Dans la religion grecque antique, la Pythie (en grec ancien Πυθία), également appelée Pythonisse, est l’oracle du temple d’Apollon à Delphes. Elle tire son nom de « Python », le serpent monstrueux qui vivait dans une grotte à l’emplacement du site actuel du sanctuaire, et qui terrorisait les habitants de la région autour du Mont Parnasse avant d’être tué par Apollon, ou bien de « Pytho », le nom archaïque de la ville de Delphes.

D’aucun y reconnaitront rapidement cette influence d’une race reptilienne, aujourd’hui clairement attestée et démontrée. Apollon représente les forces de la Lumière qui vient, bien avant Saint Michel, terrasser le dragon sous-terrain pour que la Pythie ne respire plus des vapeurs de souffre mais bien l’esprit lumineux du corps de Gaïa. Ainsi la ville portera-t-elle le nom de Delphes (du nom sans doute du peuple des Delphins, gardiens depuis toujours et aujourd’hui encore des lieux sacrés de la Terre) en lieu et place du nom de Pytho.

Mais revenons à notre Oracle. Certains pourront se sentir déroutés par ces Oracles sibyllins proposés sur le Portail de Gaïa… D’autres sentiront plus qu’ils ne comprendront. Les messages portés par les mots sont là plus pour retranscrire une vibration que pour apporter une information journalistique ; c’est la vibration du moment, directement sortie des entrailles de la Terre.

Ce groupe à l’origine de l’Oracle est constitué de « Porteurs de Lumière », plus précisément de « Transporteurs de Fréquence », en provenance de différents niveaux, chacun de ces groupes apportant l’aide de leurs propres royaumes et quelques-uns englobent de nombreux niveaux de vibrations. La fonction du groupe EirePort est de communiquer avec ceux qui ont des yeux pour voir, des oreilles pour entendre et des cœurs pour comprendre la profondeur et l’ampleur de nos messages. Nous sommes aussi présents pour avertir les Humains planétaires qu’il y a des changements imminents et importants, principalement au sens « Énergétique ».

Pour ceux qui veulent passer cet Oracle moderne au crible de leur mental, notre ami Hoshino en fait une interprétation régulière sur http://theeventhub2015.blogspot.fr. Gratitude à Hoshino pour cette tâche ! Sans doute était-il, comme son nom ne l’indique pas, du temps de la Grèce antique, déjà un interprète de la Pythie Delphique.

Le message original du dernier Oracle de Gaïa est le suivant :

Elementals gather and prepare the way.

Higher craft appear to Gaia inhabitants.

Starbursts Light the Heavens.

Commencement services begin.

Son interprétation par Hoshino est la suivante :

Le mot “Elementals” ici peut être interprété comme “les grandes forces de la nature”, c’est-à-dire les forces de la Lumière . Par conséquent, la 1ère phrase peut être interprétée comme ceci : “les forces de la Lumières se sont réunies autour de la Terre pour préparer la libération finale/définitive de la planète”.

Il pourrait y avoir plus d’observations directes, par la population de la surface, de vaisseaux spatiaux qui appartiennent à des civilisations avancées (Ceci accélérerait probablement la divulgation totale).

Une autre énorme vague venant du Soleil Central Galactique se dirige vers la planète et déclenchera/provoquera plus d’éveils.

Les vaisseaux des forces de la Lumière peuvent maintenant se rapprocher de la surface de la planète et prendre l’initiative d’effectuer plus de contacts avec la population de la planète.

Voici donc un Oracle plein de promesses pour tous ceux qui travaillent à l’Évènement. L’ascension c’est maintenant, c’est en cours… Il n’est même plus besoin de l’attendre !

Amitiés Lumineuses !

 


Récapitulatif des liens à propos de l’Oracle de Gaïa :

Gaïa Portail :

https://gaiaportal.wordpress.com/

 

A propos de Gaïa Portail :

About GaiaPortal…

GaiaPortal conveys messages regarding changes and progress in Mother Earth’s planetary energy phases. The messages contained herein are to inform, assist, and alert those drawn to it, to energetic events transpiring moment to moment. Those drawn to this site will know instantaneously if it is theirs to read. The authors of this site are Star Beings connected to the sacred land of Éire, and embody the original sacred feminine energy of that place. This site is for transmission of messages only.

 

Interprétation d’Hoshino des messages de Gaïa Portail sur http://theeventhub2015.blogspot.fr :

http://theeventhub2015.blogspot.fr/2016/07/gaia-portal-2016-07-03-rose-of-gaia.html

Petits rappels culturels :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Delphes

Apollon lui-même aurait fondé le sanctuaire de Delphes après avoir construit le temple de Délos. Le temple était alors gardé par un serpent nommé « Python », fils de Gaïa (la Terre) et gardien d’un oracle consacré à Gaïa. Apollon, désireux d’établir un oracle pour guider les hommes, tua Python (il le laissa pourrir au soleil par la suite) avec son arc et s’appropria l’oracle. (cf. Hymnes homériques) Pour faire venir ses prêtres, il détourna un bateau crétois (cf. section supérieure).

Ce mythe, qui fait d’Apollon Pythien un conquérant fondateur, explique son patronage de la fondation de colonies grecques et l’expansion de son culte dans l’ensemble des colonies. Il place aussi l’oracle au cœur du sanctuaire.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pythie

Dans la religion grecque antique, la Pythie (en grec ancien Πυθία), également appelée Pythonisse, est l’oracle du temple d’Apollon à Delphes. Elle tire son nom de « Python », le serpent monstrueux qui vivait dans une grotte à l’emplacement du site actuel du sanctuaire, et qui terrorisait les habitants de la région autour du Mont Parnasse avant d’être tué par Apollon, ou bien de « Pytho », le nom archaïque de la ville de Delphes.

 

La Sphère bleue à propos de Gaïa Portail :

http://lasphrebleue.blogspot.fr/2016/06/un-message-de-gaia-portal.html

 

Related posts

Laisser un commentaire