Search

Trouver et travailler votre zone de moindre vibration et analogie planétaire avec le conflit et le vortex Syrien

Contrairement à ce que l’on pourrait penser de prime abord, notre niveau vibratoire n’est pas uniforme au sein de notre personne. Pour ceux qui ont vu une image donnée par une caméra thermique, on peut s’imaginer un niveau vibratoire (représenté par une nuance de couleur) variable en fonction des zones de votre corps physique ou de vos corps énergétiques (éthérique, émotionnel, mental…). Il existe toujours une zone que je qualifierais de moindre vibration, ou de plus grande résistance, que vous sentez émerger quand vous faites un travail sur vous-même ou une méditation. Cette zone est souvent le verrou à faire sauter pour pouvoir monter d’un cran les vibrations de votre être.

Pour appréhender cette question il est possible de faire un parallèle avec Gaïa, ou la Terre en tant qu’être vivant et conscient. La Terre possède aussi un corps physique et des corps énergétiques, au même titre que nous les êtres humains. La Terre possède aussi des vortex d’énergie (centre de concentration et distribution d’énergies subtiles), au même titre que l’être humain a un système énergétique subtile organisé autour de vortex appelés chakras.

Il ne vous aura pas échappé qu’au Moyen Orient sévit un guerre sans précédent, majoritairement sur le territoire de la Syrie. Nous n’allons pas nous intéresser ici aux protagonistes (État Syrien, Daesh, Américains, Turques, Russes…), les médias le font pour nous. Nous nous intéressons justement à ce que les médias ne nous disent pas. Si pour les médias dominants l’enjeu est géostratégique, terroriste, pétrolier, etc… pour nous, et pour la planète, l’enjeu est avant tout vibratoire.

En effet, il existe en Syrie un vortex majeur (chakra terrestre majeur) qui influence tout le réseau d’énergie planétaire. Contrôler ce vortex d’énergie est un enjeu qui va bien au delà de tout ce que le commun des mortels peut s’imaginer, c’est un enjeu planétaire, c’est un enjeu matriciel (comprenez contrôler le vortex, pour contrôler le réseau énergétique terrestre et maintenir nos consciences dans la matrice).

Ce vortex majeur se situe au centre d’un pentagramme formé par 5 anciennes citées, traversées par une longue histoire depuis l’antiquité. Pour plus de détails sur ce vortex et le pentagramme formé par les villes de Palmyre, Alep, Homs, Raqqa, Manbij, je vous renvoie à ce lien de portail2012-fr. Dans la communauté des travailleurs de lumière, il nous fait sens que nous soyons invités à soigner par la méditation ce vortex clef pour résoudre une zone de conflit vibratoire clef pour la Terre.

Syrien pentagramme en grand

Il convient de soigner le vortex Syrien pour libérer les énergies terrestres, tout comme il convient de travailler notre zone de tensions et de conflit dans notre corps, que j’appelle zone de moindre vibration. Si vous arrivez à nettoyer ce conflit, vous allez faire un saut vibratoire, mais une nouvelle zone sera alors devenue la zone de moindre vibration, qui nécessitera à son tour votre attention et votre travail énergétique. L’évolution vers de nouveaux niveaux de conscience semble infinie…

En ce qui concerne la Terre, ce saut quantique attendu est appelé désormais par la communauté des travailleurs de lumière l’Évènement. Je ne dis pas que résoudre la question du vortex Syrien suffira à réaliser ce saut quantique de conscience pour la Terre, mais il en est sans doute une étape clef. L’Évènement attendu pour la Terre sera la libération de toutes les consciences, la possibilité donnée à chacun de pouvoir à nouveau évoluer librement sans les carcans des forces de l’ombre.

Et comme votre microcosme est à l’image du macrocosme, travailler sur votre point de moindre vibration travaille aussi la conscience terrestre. Mettez alors votre intention de guérison sur vous ou sur la Terre, dans les deux cas vous servez la lumière et rendez service à toute l’humanité !

Namaste !

Related posts

Laisser un commentaire