Search

Perceptions sur l’état du voile de quarantaine de la Terre, preuves que l’évènement est proche !

Arrêtez vous un instant et regardez le ciel ! Observez la clarté des nuages. Vous ne trouvez pas que quelque chose change ? Vos yeux sont des capteurs d’énergie subtile. Vos yeux sentent déjà, que l’amincissement du voile de quarantaine autour de la Terre nous permet de recevoir de plus en plus d’énergie de la Source. Faite l’exercice, ouvrez-vous à cette énergie sublime et vous comprendrez pourquoi on vous dit que le percée du voile est proche !

J’ai mis des décennies à comprendre pourquoi je ne pouvais pas m’échapper de la Terre pour retourner à mes sources. De multiples sorties de corps, pour essayer de monter, et sans cesse je me trouvais face à un maillage inexplicable, matérialisé à ma conscience de rêve par un réseau de lignes électrifiées, dangereuses, infranchissables. J’avais beau m’approcher, pour essayer de me glisser entre les mailles. Comme un réseau vivant, ou un système fractal auto-organisé, les mailles se resserraient à l’infini, à mon approche.

J’étais dans une prison. Dans la prison des âmes terrestres, d’où aucune âme ne peut sortir ou entrer, à moins de signer un contrat d’oubli total avec les forces qui dominaient la planète.

Baudelaire a sans doute eu cette sensation qu’il décrit dans son poème “Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle” :

Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle
Sur l’esprit gémissant en proie aux longs ennuis,
Et que de l’horizon embrassant tout le cercle
Il nous verse un jour noir plus triste que les nuits ;

Quand la terre est changée en un cachot humide,
Où l’Espérance, comme une chauve-souris,
S’en va battant les murs de son aile timide
Et se cognant la tête à des plafonds pourris ;

J’entends dire ici ou là, de la part de quelques illuminés, que le voile s’est rompu fin 2012. Mais je ne comprends pas, car mon âme est toujours prisonnière, toujours mes ailes de lumière se heurtent et s’électrisent à ce réseau plasmatique et astral infranchissable.

Pourtant quelque chose a changé ! Comme je n’abandonne pas, je continue à m’envoler régulièrement en espérant que la cage s’ouvre enfin. La cage ne s’est pas encore ouverte mais curieusement le voile est devenu diaphane.

Je rentre dans un vieux musée consacré aux dinosaures (la Terre), je découvre que tout a été déménagé (suppression des Archontes du plan astral de la Terre), le musée des squelettes terrifiant n’est plus là. Je lève les yeux au ciel et je vois un plafond très haut qui par transparence laisse apparaitre une foule de personnages qui nous observent d’en haut.

Je tente une nouvelle envolée, et là curieusement, le maillage ne se resserre plus comme avant, il est plus diffus, plus lâche. J’essaie de forcer le passage, je ne vais plus me laisser arrêter par si peu. Je m’approche et m’approche encore, il n’y a plus qu’un fil ténu au dessus de moi, mais je ne peux toujours pas le franchir ! Pourquoi ? Pourquoi un seul et unique fil suffit-il encore à arrêter mon désir de retour vers les étoiles ?

Tant pis, je retourne à ma quarantaine, peu m’importe car je suis heureux, j’ai maintenant la preuve que l’Évènement est proche. J’ai maintenant les preuves que cette matrice de quarantaine ne tient plus qu’à un fil et que notre famille galactique nous attend patiemment, là, tout prêt au dessus de nous, en nous encourageant à couper ce petit fil restant.

Je suis serein, car l’instant des retrouvailles est proche ! Je le sais maintenant et je voulais vous le transmettre.

Amitiés lumineuses !

 


Pour couper le petit fil restant, nous vous invitons à une méditation quotidienne ou hebdomadaire !

Liens Facebook :

 

Autres liens connexes :

 

Pour vous aider à percer le voile et trouver votre vérité nous vous conseillons une liste de sites ici :

 

Related posts

2 thoughts on “Perceptions sur l’état du voile de quarantaine de la Terre, preuves que l’évènement est proche !

  1. Shékina

    Merci pour ton partage, oui je crois aussi que l’évènement est proche il n’est plus possible autrement, comme toi j’observe le ciel comme toi je ressens qq chose d’étrange mais qui ravi et ne provoque aucune angoisse , comme une promesse là juste là y a qu’a tendre la main… ;-)
    Bisous cosmic, nous y sommes !

  2. Merci Hervé pour ce magnifique texte qui nous porte.

Laisser un commentaire