Search

Comment le show business collecte votre consentement implicite au système Luciférien de contrôle mental et d’abus rituels

Cet article est sans doute l’un des plus importants à lire et à comprendre que je n’ai jamais publié sur ce site. Il résume parfaitement bien la fabrique du consentement qui a été mise en place pour maintenir sur Terre des pratiques lucifériennes et garder une obscure mainmise sur le sort de l’humanité. Tout est exprimé de façon synthétique et simple de façon à ce que chacun comprenne la réalité de la complexité de cette manipulation planétaire. Je rends hommage au remarquable travail d’Alexandre Lebreton qui est devenu un expert incontestable de cette question absolument centrale du contrôle mental et des abus rituels sataniques. Si vous avez l’âme sensible, lisez ce texte mais ne regardez pas cette vidéo. Cette vidéo, insérée dans le script ci-dessous, comprend de nombreux codes et vient programmer et salir votre âme, sauf si vous refusez explicitement de donner votre consentement à cette pseudo culture luciférienne. Pour cette raison, j’ai réalisé un script de cette vidéo, pour que tout un chacun puisse lire sans devoir ingurgiter la multitude de codes MK ultra diffusés à travers les exemples de la vidéo.


Script de la vidéo

De nombreuses personnes se posent légitimement des questions à propos de toute la symbolique occulte volontairement mise en avant par l’industrie du divertissement. Pourquoi donc afficher aux yeux de tous quelque chose censée rester secret ? Pourquoi dévoiler ainsi les arcanes du pouvoir ? Voici quelques pistes de réflexion.

A notre époque, cette industrie du divertissement, mettant en avant ses nombreux médiums, est utilisée contre la santé spirituelle de l’humain bien qu’elle puisse également infuser et divulguer une part de vérité sur notre situation actuelle. L’ambiguïté est là, d’un coté cette industrie plombe les consciences pour les détourner et les avilir, mais de l’autre elle peut tout aussi bien éveiller des gens, de part son extrémisme matérialiste décadent et écœurant, poussant ainsi l’individu à s’interroger et à s’en détacher pour revenir vers le divin.

De plus, cet industrie distille en permanence une connaissance occulte symbolique dans ses productions. En effet tout est affiché pour qui a encore des yeux pour voir. N’en parlez pas, montrez-le. Une loi de ce grand théâtre est de laisser transparaître la vérité, malgré le semblant d’obscurité et de confusion, ceci pour permettre au libre arbitre de pouvoir s’accomplir. Qui cherche trouve. Dieu ne permet pas de supprimer l’accès à la vérité, malgré ce brouhaha et ce chaos ambiant, tentant de détourner et contrôler les consciences humaines. La guerre est spirituelle. Elle consiste à détourner les consciences de la connaissance de dieu. Le contrôle mental des masses et le modus operandi des sorciers contrôleurs. Mais ils doivent laisser un accès à la vérité. Ils n’ont pas le choix.

De nombreux clips qui sont vus des millions de fois sur la plateforme vidéo Youtube ne sont en fait que des représentations symboliques du processus de programmation mentale monarque basé sur les traumatismes. Ces productions se réfèrent symboliquement à un processus psychologique qui est le fractionnement de la personnalité, le but final du MK monarque.

Les mêmes symboles sont systématiquement utilisés par l’élite luciférienne pour promouvoir chez les profanes sa culture décadente et déchue. Pour cela ils infusent le symbolisme du contrôle mental en des productions ultra médiatisées, que ce soit dans l’industrie du luxe, de la mode, et des productions musicales avec des clips comprenant plusieurs grilles de lecture. La notion de personnalité multiple et d’alter ego déjanté devient quelque chose de cool et qui se répand parmi les idoles à paillettes. Le but étant de créer une culture MK ultra hégémonique et incontournable comprenant une esthétique et des symboles désormais omniprésents dans les médias. Le tout évidemment emballé dans du divertissement attractif et addictif.

Inconsciemment la jeune génération associe donc cet occultisme vulgarisé et simplifié à quelque chose de positif, à une mode et un modèle à suivre. Les symboles lucifériens tel que le triangle à l’œil unique apparaissent de plus en plus dans le monde profane. Nous acclamons, réclamons et consommons ces suggestions démoniaques et ainsi nous validons inconsciemment toute une culture luciférienne comme quelque chose de bon pour nous. Nous aimons notre musique, nos programmes de télévision, nos dessins animés, nos jeux vidéos, nous aimons des contenus qui très souvent affichent très clairement une nature luciférienne, de ce fait notre libre arbitre choisit ainsi délibérément de consommer la soupe du diable car sucrée à souhait.

L’industrie musicale connaît parfaitement le schéma, qui consiste à alimenter une jeunesse influençable en demande de contenu toujours plus extrême. Tandis que le public devient de plus en plus insensible aux choses qui se mettent en place et qui devient de plus en plus explicite, en exposant ouvertement le sujet du contrôle mental basé sur les traumatismes, et cela sans aucune censure, bien qu’il s’agisse là sans doute de la pratique la plus ignoble au monde. L’univers des esclaves monarque nous est donc exposé clairement dans certains clips, qui mettent en scène violence, torture, abus sexuels et humiliation, sans oublier la drogue, le tout étant présenté comme quelque chose de cool et de tendance. Il s’agit la encore d’ingénierie sociale, de contrôle mental global.

Quoi de plus approprié que le format clip musical et la grande liberté artistique qu’il permet, pour laisser libre court à une connaissance massive occulte à peine dissimulée, par de la symbolique et diffusée en boucle sur les chaîne de télévision et le web 24 heures sur 24. Les mêmes codes sont injectés inlassablement dans ces productions. Ceci n’est pas une coïncidence. Une histoire nous est comptée de façon voilée, si nous avons encore des yeux pour voir. Une des choses les plus cachées de ce bas monde est une connaissance qui est paradoxalement la plus diffusée quotidiennement sous le nez de millions de gens totalement inconscients de ce qui leur est transmis, de manière plus ou moins directe. Probablement s’agit-il là d’une forme d’arrogance ou d’humour noir. Ou également une manière de faire valider, inconsciemment, par l’humanité ces pratiques ignobles comme étant quelque chose de positif.

Le fait que le processus de contrôle mental Monarque se retrouve encodé symboliquement dans certaines des plus grosses productions médiatiques mondiales, musique, cinéma, mode, est une sérieuse indication qu’il s’agit la d’une pratique non marginale appliquée dans  les hautes sphères de notre société. Mais c’est aussi une manière de divulguer massivement un savoir occulte dans ce grand théâtre, où finalement tout est affiché au grand jour.

Il y a des lois avec un grand “L” au dessus des lois de ce monde, que la religion sans nom se doit de respecter impérativement. Les clips musicaux et même certains films sont donc un moyen idéal permettant de révéler visuellement et symboliquement quelque chose de bien plus profond qu’une simple chanson de trois ou quatre minutes. Selon la croyance occulte de l’ordre luciférien, le soi supérieur ne peut être uniquement communiqué que par les mythes, la symbolique ou la musique, ceci afin de pouvoir pénétrer efficacement l’inconscient. En d’autres termes n’en parlez pas, monter-le. Cet hermétisme imprègne systématiquement les grosses productions cinématographiques et musicales. Parler sans parler, montrer sans montrer, et cacher sans cacher est un art très subtile auquel s’attelle avec zèle l’industrie du divertissement.

Toute cette symbolique MK est massivement diffusée dans le monde profane, afin que les gens voient sans voir et entendent sans comprendre. Les sorciers contrôleurs se prennent pour des dieux. Ils transmettent ainsi leur “lumière”, de manière plus ou moins codée avec des productions de divertissement contenant un double sens et des symboles explicites véhiculant une doctrine occulte finalement exposée au yeux de millions de profanes. Cette divulgation indirecte leur permet de compromettre ainsi les masses afin que nous ne puissions pas dire “mon dieu nous n’en savions rien”. Ainsi ils respectent d’une certaine manière la loi du libre arbitre et la capacité de faire son propre choix, lorsqu ils exposent clairement les choses les plus ignobles.

Pour ce qui est de la pédocriminalité institutionnelle, le fait d’accepter des mensonges systématiques et d’abandonner ainsi les petites victimes à leur sort, tandis que les évidences deviennent aujourd’hui de plus en plus flagrantes, fait que les gens deviennent moralement complices de ces crimes en ne réagissant pas et en laissant faire. L’ingénierie sociale permanente et le déni des gens face aux atrocités commises par l’élite dirigeante, pourtant plus que jamais évidentes, sont deux points clefs sur lequel repose cet équilibre précaire. Équilibre permettant de faire en sorte que l’opinion publique ne bascule pas totalement tout en la compromettant. Car il est clair qu’aujourd’hui, tout est révélé et exposé pour qui fait le choix de chercher par lui-même, en s’émancipant des programmes d’ingénierie sociale !

Alexandre Lebreton

Chaine YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCWc3I_Jt_YV3qtEvtvNOs-A

Source : http://mk-polis2.eklablog.com/


Approfondir

Comprendre le contrôle mental et les abus rituels : l’heure de se réveiller !

Système Illuminati dans le showbiz américain, rituels pédophiles et homosexuels

MK Ultra, le contrôle mental de la CIA : reportage incontournable pour prendre conscience de la réalité du contrôle mental

Affaire Karen Mulder (top model) ou la tentative de divulgation d’une esclave sexuelle !

Pédocriminalité et programmation mentale, divulgation courageuse de la sœur de Mariah Carey

La pédocriminalité, l’inceste, et les abus rituels sataniques au cinéma (1930-1990)

Related posts

One thought on “Comment le show business collecte votre consentement implicite au système Luciférien de contrôle mental et d’abus rituels

  1. Merci à toi de faire connaître le travail essentiel et exhaustif d’Alexandre Lebreton. C’est véritablement le seul à avoir fait un travail aussi fouillé, avec MK Polis, qu’il est bon de recommander aussi.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.