Search

Éviction de Révolution Vibratoire et d’Hervé Gaïa de Facebook, quand la censure douce par les algorithmes ne suffit plus ?

Cette publication vise avant tout à vous informer de la désactivation récente de mon profil Facebook et, par voie de conséquence, de la disparition de ma page Révolution Vibratoire de Facebook. J’ai en réalité peu d’espoir sur la réactivation de mon compte et je me dois de faire un bilan rapide de cette décision unilatérale de Facebook, qui démontre une fois de plus, que rien de ce que nous publions ou écrivons ne nous appartient sur cette plateforme de réseau social toute puissante. Ils peuvent à tout moment décider de vous éjecter et faire disparaitre des années de publications, de partage, vous faire perdre le contact avec des milliers de personnes (perte de mes 4500 contacts), supprimer du jour au lendemain toute la correspondance accumulée et toutes les informations qu’elle contient…

Donc mes chers amis et contacts, sachez le, je n’ai pas disparu de Facebook du jour au lendemain de mon plein grès, je ne vous ai pas bloqué, je n’ai pas effacé ma page pour rendre caduc mon travail de plusieurs années. Je survivrai sans doute à la perte de mes plus de 3000 chers petits “j’aime”, et convenons en, en effet, que l’essentiel ne tient pas à un nombre de j’aime sur une page Facebook.

Plus important que cette façade peinturlurée de “j’aime”, je garde notamment dans mon cœur certains de vos témoignages sur l’utilité de ce site, qui lui continue à exister. Si j’ai réussi à éclairer quelque peu certains d’entre vous sur les pièges de la matrice, si j’ai réussi à mobiliser un certain enthousiasme autour des méditations mondiales, si j’ai scellé quelques contacts clefs avec certains de mes lecteurs, parfois devenus auteurs, voilà bien de quoi se réjouir !

Je souhaiterais que les personnes, avec qui j’ai encore des actions de dispersion de pierres de Cintamani en cours, reprennent contact avec moi par l’intermédiaire de ce site ou de mon adresse mail herve.gaia arobase revolutionvibratoire.fr .

Mon petit grain de sel ne se battra évidemment pas contre la montagne de sucre que représente Facebook (c’est le sens du nom Zuckerberg, le nom du patron de Facebook), comprendre montagne d’informations lucratives, mais va peut-être profiter de cette occasion pour réorienter ses priorités d’actions. Si une personne se sent motivée pour venir aider les administrateurs des groupes ci-dessous qui eux existent toujours, une aide peut-être la bienvenue.

Maintenant je voudrais néanmoins en profiter pour faire passer une information issue de mon expérience de l’évolution de Facebook. D’aucun pourraient penser que mon éviction de Facebook et un acte de censure étant donné mon engagement pour travailler au nouveau monde et l’utilisation intense que je faisais de cette plateforme pour mes différentes actions. Pour autant comment en avoir la certitude ? Cependant, il est bon de rappeler que la censure sait, à défaut de coupure franche, être de nos jours douce et discrète à travers les algorithmes. Facebook et autres géants du net ont du prendre des mesures pour lutter contre les prétendues “fake news” et ceci s’est fait notamment au moyen de la modifications des algorithmes décidant d’afficher tel ou telle publication sur votre mur.

Vous avez beau avoir 4500 contacts, ou gérer des groupes de plusieurs milliers de personnes, une publication que vous faite sur votre mur ou votre page n’atteindra jamais, loin s’en faut l’audience de ces milliers de contacts. Seuls une infime fraction sera touchée selon une multitude de critères, dont la recette est probablement aussi secrète que la formulation du Coca Cola ou que celle de Google pour le référencement des sites internet.

Il est donc plus facile de censurer doucement et de façon quasi invisible les informations ou sites qui dérangent en jouant sur les pondérations qui vont minimiser les occurrences d’affichage. C’est une réalité, les outils pour la censure évoluent avec le temps et les circonstances.

Ceci étant dit, que la censure soit douce ou brutale, la révolution vibratoire est en marche et rien ne saurait l’arrêter. Je vous invite à créer des comptes sur des réseaux sociaux alternatifs à Facebook comme Coeo.cc ou vk.com. J’y suis présent, d’autres aussi, et ces comptes alternatifs pourront vous être d’un grand secours lorsque le moment sera venu, pour garder le contact entre nous.

On n’abandonne rien, le travail continue pour la nouvelle Terre sous la forme d’un blog, de méditations mondiales, ou sous la forme d’autres actions qui viendront.

Amitié lumineuse !


Les liens restant actifs :

Related posts

5 thoughts on “Éviction de Révolution Vibratoire et d’Hervé Gaïa de Facebook, quand la censure douce par les algorithmes ne suffit plus ?

  1. Shaer

    Salut Hervé,
    Je profite du thème de ton article pour annoncer que pour ma part, j’ai renoncé moi-même à poursuivre le partage de mes recherches en public. Mon compte RV est supprimé. Ma page FB en cours de suppression. Et mon journal est passé en mode privé en attendant que je migre mes articles sur une clé.

    Internet est une très bonne façon de partager des informations, mais elle est à zéro au niveau de la sécurité. Sans parler de la surveillance, je te dirai que tout part tellement dans tous les sens que toutes ces informations sont décrédibilisées par le simple fait d’être partagées. Je n’en peux plus de voir les gens mettre de côté leur logique et leur sens de la réflexion au profit de belles paroles qui réchauffent leur coeur. Je n’en peux plus de voir des gens qui profite de cette situation pour monter en notoriété et combler un manque égotique.

    Il y a une différence entre expliquer un fait et trouver des arguments pour convaincre. Mais cette différence passe de plus en plus inaperçue, et “la matrice” joue bien à ce jeu. Je n’ai plus envie de batailler dans cette arène-ci.

    Pour autant je ne lâche pas mon combat, et pour faire un parallèle à ta situation sache qu’il n’est pas nécessaire d’être visible ou soutenu pour agir. Je reviendrai à la charge d’une toute autre manière et je ne doute pas que toi également.

    Bien du courage pour ta censure, veille bien sur toi-même.

    Shaer

    1. Ton message me touche au plus haut point Shaer… à tel point qu’il m’inspire :
      http://revolutionvibratoire.fr/la-terre-doit-mattendre-je-ne-suis-pas-encore-tout-a-fait-pret-et-vous-letes-vous-vraiment/

      Nous sommes un et ton départ de RV n’y changera rien… Amitié

  2. Salut,
    Lors de la dernière “Contact in the Desert”, un des intervenants au micro de stopmensonges mentionnait le fait que les vidéos Youtube commençaient à être démonétisées aux USA de la même manière que Google pratique sa censure ou que Facebook ferme les portes arbitrairement à certains usagers. Pour ma part j’ai demandé au Webmaster de mon site de ne pas utiliser les services de Google, d’avoir un hébergement indépendant, des statistiques Open Source (Piwik), une adresse mail plus sécurisée … La vie privée est peu abordée par les sites traitant de divulgation / spiritualité en général.
    J’apprécie vraiment vos articles à tous les deux Shaer et Hervé, merci pour vos actions et continuez de laisser passer la lumière :)
    Avec toute ma gratitude !

  3. sebastien

    cher Hervé
    j’aimerais mettre à jour les cintamanis plantées dans le pacific sud (calédonie + vanuatu)
    comme je n’ai pas ton mail depuis ton éviction de FB, peux-tu me contacter sur
    ce mail afin de renouer le contact autrement, merci !
    (le mail a été retiré du message pour éviter le spam !)

    1. Un grand merci Sébastien d’avoir repris contact ! Le mail est envoyé.
      Victoire de la Lumière !

Laisser un commentaire