Search

Qui seraient les plus grands pourvoyeurs de fausses nouvelles : les médias alternatifs ou les médias institutionnels ?

Pour commencer l’année sur un bon pied, je vous ressors la bonne vieille blague de l’arroseur arrosé… Elle me fait toujours rire, surtout quand cela touche à une question éminemment stratégique dans la guerre de l’information, à savoir les velléités de démantèlement de la soi-disant complosphère par les médias institutionnels… Ils perdent le monopole, avec l’émergence du journalisme citoyen et tentent de se convaincre qu’ils sont encore les plus beaux, comme la marâtre de Blanche-Neige !

Miroir, miroir, qui dit la vérité ? Êtres éveillés, vous êtes le miroir magique de la presse institutionnelle et vous osez dire à cette horrible marâtre qu’elle n’est plus la plus belle et que la sauvage Blanche-Neige vient de la surpasser en beauté. Comme dans le conte, elle tentera même de tuer la belle, mais en vain.

Nous ne contestons pas nécessairement les exemples déclinés par le Figaro (même si nous nous permettons de le contester l’exemple donné du pizzagate), nous apprécions seulement l’esprit critique citoyen qui ne se laisse pas entrainer massivement dans ce jeu de dupes. Médias institutionnels, nous vous invitons à devenir vous aussi, à votre tour des divulgateurs, nous vous invitons à ne plus omettre des informations capitales, nous vous invitons à ne plus définir votre ligne éditoriale sous la pression des pouvoirs en place. C’est la condition sine qua non de votre survie.

C’est quoi le rapport avec la révolution vibratoire ? C’est le sursaut de conscience, le journalisme citoyen, et la reconquête de la vérité avec nos sept petites mains…

En attendant, Monsieur Figaro ou autre Média Mainstream, pour palier à vos défaillances, nous faisons votre travail !

A bon entendeur !

Amitié lumineuse


Le Figaro a publié un article intitulé “Une année 2016 jalonnée de fausses informations” prétendant rappeler aux lecteurs les supposés “fausses informations” de l’année. Bien mal leur en a pris car, à la lecture de leur article, on constate que l’objectif de celui-ci n’est clairement pas atteint. Une vaste majorité des commentaires fait remarquer au journal les nombreuses intox ou omissions dont ils ont eux-même responsables.

Voila un florilège des commentaires que l’on peut lire à propos de l’article du Figaro :

 

Ginette de Cuir
Avant de jeter l’anathème sur de prétendues “fausses informations”, il faudrait que les médias qui se disent “fréquentables” fassent leur examen de conscience : qu’ils n’oublient pas qu’on n’endort pas l’opinion publique avec des informations tronquées, éludés, voire tues. Le petit peuple a beaucoup plus de ressources que ne pensent les média, pour atteindre la quintessence de l’information et s’approcher de la vérité sans avoir besoin des soi-disant “éclairages” de petits Torquemada à la solde d’une idéologie bien pensante !

cocobaldwin
Et les mensonges permanent de cette rédaction sur Alep, on en parle ?

taklamakan1900

Les médias qui poussent des cris d’orfraie devant les “fausses informations”, c’est l’hôpital qui se fout de la charité…
Le 27/12/2016 à 12:31

ferdinand_bardamu
Les médias manipulent l’information à longueur d’années. Dernières manipulations en date : l’inversion de la courbe du chômage et vu samedi sur bfmtv : sondage du jdd sur les personnalités préférées des français, Fillon 42eme première personnalité politique suivi de macron 46eme et Mélenchon 50eme… Ils ont juste oublié de dire que marine Lepen est devant tout le monde en 37eme position.
Le 27/12/2016 à 12:11

mais bon sang
les médias mentent chaque jour par omission ou par contrainte de la pensée unique ! la ville d’Alep en est un beau modèle de pensée unique ! des milliers de morts ailleurs par Boko Haram et autres et très peu de médias ! évidemment les russes sont à Alep !
Le 27/12/2016 à 12:10

newpoor
En France, le canular, c’est la baisse du chômage ou pole-emploi.gate
Le 27/12/2016 à 12:09

el duderino
Tous les mensonges du monde proviennent du camp du Brexit, de Trump et de Clinton, c’est ce que vous essayez de façon plutôt malhabile de nous dire, M. Gauron… (l’anecdote Vinci sans intérêt pour tenter de faire passer le tout pour un article non politisé est ridicule). Vous êtes un mauvais perdant…!
Le 27/12/2016 à 12:02

Pierre Schum
A propos du pizzagate : je n’ai toujours pas compris ce que signifiait : “Voudrais-tu avoir un pizza pendant une heure?” dans un des emails de John Podesta.
Puisqu’on parle de pédophilie, où en est le scandale de la pédophilie dans le milieu du football ? Scandale qui éclate dans les journaux mainstream fin novembre… Il n’y a plus beaucoup d’articles depuis, ni d’enquête. Comment faire pour s’informer donc ? Attendre que les journalistes qui pondent dix articles sur la mort de George Michael daignent s’intéresser à des sujets plus complexes ?
Le 27/12/2016 à 12:00

stephan Toulousain
Questions fausses informations, les médias mainstreams devraient se regarder dans la glace.
Depuis le début , ils nous bassinent avec de la propagande, avec le choix des termes utilisés, et la diabolisation de leurs cibles.
Il suffit de regarder l’info sur la Syrie depuis le début de cette guerre coloniale, pour comprendre que question fausse information, les médias mainstreams étaient devenus des spécialistes.
Pour moi Clinton ou Juppé ne sont pas des victimes, car je les considère comme des criminels de guerre qu’il faudrait juger, de même que les Obama, Hollande, Fabius et Ayrault (lamentable).
Le 27/12/2016 à 11:57

sebdu29
Si vous considérez le pizzagate comme étant “fake”, je vous prierais de restez éloigné de mes enfants.

Wagdoox
On souvient encore des informations officiels sur les nuages radioactifs qui s’arrêtent à la frontière, de la balle “magique” pour expliquer qu’il n’y avait qu’un seul tireur dans l’assassinat de JFK.
Ou plus récemment Clinton présidente des US, Juppé président de la France. Si les journalistes faisaient du journalisme et non de la désinformation socialisante on en serait pas là. Vous êtes les premiers responsables.

Neon
Comme c’est drôle, je n’avais jamais entendu parler de la pizza de Clinton du prix du leave (ce n’est pas 18milliards mais 5…. woua, le gros mensonge!). Par contre j’ai entendu : le petit Ayan mort sur la plage (mais le pére était le passeur), les migrants fuient la guerre (mais retourne au pays quand ils veulent), les migrants sont docteurs et ingénieurs (mais dans les faits ils sont inemployables car illitrés, archi violents….), trump est un clown grotesque (mais il est président des usa), l’ukraine a fait une révolution spontanée (financée par les usa), le réferundum en Crimée n’est pas constitutionel (par le contre le coup d’état devait surement l’être), etc.

basq64
ha bon c’est nouveau ,il n’y a jamais eu de fausses informations sur Sarko depuis des année LOL article inutile !

robert richet
Est ce que la propagande des médias contre le Brexit, pour l’élection de Clinton, pour les rebelles en Syrie qui sont en fait des islamistes, etc.. peut être nommé “post vérité”?

Tom Bishop15
Dans le style de la “post-verité”, il y a les “100.000” adhérents d’Emmanuel Macron et qui sont en fait … des inscrits sur une lettre d’information d’un site internet.
Et certainement pas, des militants qui militent et à jour de cotisations.

x y 16
Le canular c’est de dire à longueur de pages que l’UE et l’immigration présentent le moindre avantage pour notre économie, nos emplois et notre qualité de vie.

fred1109
Et l’infâme propagande médiatique pro rebelle djihadiste sur la Syrie contre les méchants du régime officiel et leurs alliés russes, vous ne la classez pas en fausse information ?

Sylvain781
Si le Figaro souhaite faire la liste de toutes les fausses informations 2016, ce n’est pas un journal qu’il faut, mais une encyclopédie. A commencer par les programmes des différents candidats, la situations géopolitique du monde (à ma droite les gentils tout plein, à ma gauche, les très méchants, pas gentils), etc.

HollandeCrash
C’est sur les médias ne font pas leur travail : ils se saisissent d’une idée dominante sans chercher a comprendre. Ils croient nous influencer mais les faits leur tord a chaque fois. Résultat les gens s’en détournent et ne paie plus pour entendre des sornettes : les ventes de journaux baissent, l’audience TV s’érode….Les médias sont leur propre fossoyeur

coux jef
Il suffit de faire une petite revue de la presse Française sur internet tous les matins et y relever des informations diamétralement contradictoires que l’on y trouve pour comprendre qu’il y a des fausses informations. En y rajoutant les mensonges et tromperies permanentes des politiciens qui n’hésitent pas de dire le tout et le contraire à quelque jours voir heures d’écart, tout est favorable aux fausses informations. Il ne manque que l’assaisonnement qui consiste à nier une information car elle vient d’une source considérée comme non “politiquement correcte” ! en fait il faudrait définir ce qui n’est pas une fausse information. Pour moi c’est l’histoire seule qui pourra dire ce qui était ou non une fausse information, car dans l’actualité le vainqueur d’un combat dira toujours que l’information du vaincu ou de celui qu’il faut abattre est une fausse information

Tovaritch
Le 5 février 2003 , Colin Powell est amené à présenter devant le Conseil de sécurité de l’ONU un épais dossier censé contenir des preuves de l’existence d’armes de destruction massives par l’Irak. Pourquoi c’est faux ? Colin Powell l’a lui même reconnu. Quelles consequences ? Il a contribué au chaos en Irak mais aussi à la création de daesh en 2006, il a entraîné sans doute la grande vague de déstabilisation du proche orient dont nous connaissons les conséquences actuelles. Les mensonges d’État ont des conséquences autrement plus effroyables qu’un menu de pizza… Vous voulez que je parles de la Lybie et du gazoduc de Syrie ? Faites le ménage dans vos mensonges, médias aux ordres, et nous vous prendrons un peu plus au sérieux. Pour le moment la confiance et rompue et ce que nous lisons chez vous nous le vérifions.
Le 27/12/2016 à 11:37

Dodo128
Bien vu, et on pourrait en écrire d’autres.
Le 27/12/2016 à 11:57

Aergelc’h
Idem !!!
Le 27/12/2016 à 12:20

Tom Ara
Impossible de ne pas commenter cet article.
L’année 2016 restera dans notre histoire contemporaine comme le début de la fin pour nos médias mainstream à la fois subventionnés par l’Etat et soumis à l’actionnariat de groupes qui monayent justement avec l’Etat.
Le traitement de pure propagande (consciente ou non) restera comme une tâche indélébile non seulement sur nos médias mais malheureusement aussi sur la France.
Le 27/12/2016 à 11:29

Aergelc’h
Fausses informations et/ou suggestions de ceux qui prétendent dénoncer, il y a comme du “pareil au même”
Le 27/12/2016 à 11:28

Odysseus
Lorsque l’information officielle cache une partie de la vérité, cela favorise toutes les interprétations, même les plus farfelues, ou les plus tendancieuses.
Par exemple lorsque les médias taisent volontairement l’identité d’un délinquant mis en examen et majeur, cela favorise toutes sortes de fausses nouvelles sur l’identité de ce dernier.
Pour limiter la propagation de ces fausses nouvelles, il suffirait que les médias informent objectivement l’opinion, dans la plus grande transparence.
Le 27/12/2016 à 11:28

Fxbetton@wanadoo.fr
Si certaines de ces informations sont fausses. Ce n’est rien par rapport à l’esprit de propagande qui règne aujourd’hui sur l’ensemble des médias france. J’ai définitivement arrêté d’acheter des journaux et m’informe auprès de sites internet. Sur tous les sujets la presse est prise en défaut par la réalité des faits ( Syrie, brexit….) le presse est devenue un outils (payé par nos impôts) qui essaie de contenir notre liberté. Même si internet est à l’origine de nombreuses fausses rumeurs, le presse n’a qu’à revenir à sa fonction première: informer sans chercher à influencer.

Insolvabulator
J’essayais justement de mettre un mot sur le type d’informations diffusées par Le Figaro au sujet d’Alep, du concept de rebelle modéré, du Grand Complot Russe Mondial. Je sais maintenant qu’on appelle ça la “post-vérité”.
Le 27/12/2016 à 10:46

G.G.
Et si nous parlions des multiples ‘ fausses informations ‘ diffusées par les médias … !
Le 27/12/2016 à 10:42

taklamakan1900
Ajoutez-y les rebelles “modérés” en Syrie, le “dernier hôpital” d’Alep détruit 72 fois en six mois, le “piratage” des élections américaines par Poutine, l’absence de néo-nazis en Ukraine…..
Les médias institutionnels sont bien placés, très très bien placés pour parler de fausses informations !
Le 27/12/2016 à 09:51

varenyky
N’oublions pas non plus les casques blancs dont les prisonniers des rebelles d’Alep-Est n’avaient pas entendu parlé, et dont on ne retrouve plus de trace sur place.

herveLE
ah quand meme j’étais un peu déçu que le figaro ne participe pas à la cabale internationale contre la presse libre…
Le 27/12/2016 à 09:23

cocobaldwin
Les media s mainstream ne supportent pas de perdre le monopole de l’information. Cet article est l’illustration risible de cette panique face à la “concurrence”.
Le 27/12/2016 à 13:47

Le grand someil
Le dégout, et cette manière de ne pas y toucher affiché par la classe politique et par la grande majorité des médias est surprenante! Le mensonge et la manipulation font partie inhérente de notre quotidien, mais il semble qu’elle soit excusable pour certain et nauséabonde pour d’autre, un domaine réservé en quelque sorte!
Le mensonge est généralisé, il gangrène la politique jusqu’à l’os, quant aux médias censés nous informer le cancer est généralisé. Pratiquement pas une information qui ne soit à prendre avec des pincettes! La pensée unique n’est pas une affabulation elle nous assène ses “Vérités” quotidiennement.
Et vous trouvez surprenant que les politiques aujourd’hui s’offusquent de cet état de chose. Ils en sont avec les médias les géniteurs!
Ce phénomène exprime de manière violente et inappropriée une forme de liberté retrouvée.
Le 27/12/2016 à 13:11

Publié par Fawkes News
En savoir plus sur http://www.fawkes-news.com/2016/12/le-figaro-denonce-les-fausses_27.html

Repris par : https://changera.blogspot.fr/2017/01/les-francais-jugent-leur-presse.html

Merci à ces médias alternatifs pour leur travail ! Merci de mettre le retentissement sur ce joli retournement de situation !


Rappel : pour avoir une autre information sur les évènements en cours, n’hésitez pas à nous rejoindre sur Facebook !

Votre groupe Facebook d’informations (très) alternatives : Préparez-vous aux changements et Vivez la révolution vibratoire

Et désormais votre groupe Facebook pour les méditation mondiales :Méditations mondiales de libération planétaire”

Notre page Facebook : https://www.facebook.com/revolutionvibratoire/

Forum du site : http://revolutionvibratoire.fr/forum/

Related posts

8 thoughts on “Qui seraient les plus grands pourvoyeurs de fausses nouvelles : les médias alternatifs ou les médias institutionnels ?

  1. Marie-Christine

    Il y a là une certaine stratégie électorale assez infantile dans tout ça. Etant donné que le Front National s’est attribué le monopole de la satisfaction de la victoire de Donald Trump, les autres, surtout les socialistes (grands medias) et les fillonistes (Figaro) sont systématiquement contre, quitte à nier le pizzagate. Et comme le Pen et Fillion sont censés être les deux finalistes, on comprend la logique. A mon niveau, je m’efforce de faire comprendre qu’on peut se réjouir de l’élection de Trump sans être du FN, mais les gens font facilement l’amalgame.

    1. Merci Marie-Christine pour ton commentaire. Pour ma part je pense que cela va au delà d’une stratégie électoraliste. L’enjeu est la crédibilité des médias dominants, leur capacité à tenir dans le temps face à la masse de divulgations qui s’annonce pour 2017. Ils vont être submergés par le raz de marée des médias alternatifs, qui eux ne sont pas censurés et donc tentent de décrédibiliser ce qu’ils nomment la fachosphère ou la complosphère, au bénéfice de leur ploutosphère (sphère des plus fortunés et pouvoir de l’argent).
      Ploutocratie : n.f. Gouvernement par les plus fortunés. (déf. Le Petit Robert )

  2. Marie-Christine

    J’ai du mal à comprendre qu’on manipule les gens pour garder le pouvoir. On peut aussi bien avoir du pouvoir en disant la vérité. Ca veut dire que les élites sont toues corrompues !

    1. Marie-Christine,

      Exemple dans l’actualité de pourriture des élites : non seulement ils sont corrompus mais en plus ils se soutiennent les uns les autres… Et le choix que je fais de présenter ce cas n’est pas un choix politique.
      http://www.bvoltaire.fr/mariedelarue/le-fondateur-de-terra-nova-tombe-pour-pedophilie-la-presse-francaise-muette,304484

      A mettre en lien avec un autre article sur la pédophilie et le pizzagate :
      http://revolutionvibratoire.fr/du-delit-dentrave-a-livg-en-route-vers-pizzagate-le-grand-abattage-des-medias-alternatifs-planifie/

      1. Marie-Christine

        Merci pour les liens !
        Oui, ils se soutiennent les uns les autres quand ils y ont intérêt mais ils se trahissent tout aussi facilement car, paraît-il, la trahison est une vertu pour eux. C’est la raison pour laquelle on a du mal à s’y retrouver car dans notre logique l’amour et l’amitié sont quand même généralement respectés. On se retrouve donc dans un méli-mélo de mensonges et de vérités. Je pense que certains lâchent de temps en temps quelques vérités afin de faire tomber ceux qu’ils veulent faire, tomber pour une raison ou pour une autre. Le danger est que la masse des peuples les prennent pour des “bons” à cause de ça. Ainsi, on ne sait plus qui est qui ou avec qui ou contre qui. Les Rockefeller et les Rotschild, par exemple, peuvent s’allier parfois ou se combattre. La Turquie, Israël, les pays du Golfe, la France, l’Allemagne, l’Angleterre sont des nébuleuses quant à leurs intentions véritables et leurs alliances. Aux USA, on ne peut même pas accuser un parti plus qu’un autre puisque Bush est aussi corrompu qu’Hillary Clinton et Obama.
        Je pense que la création de l’Etat d’Israël ou de l’Union Européenne n’étaient pas forcément basée sur de mauvaises intentions au départ mais qu’ils ont été vite repris en main par des pouvoirs cyniques, comme cela se passe presque toujours.
        J’ai même des doutes sur les mesures écologiques. On nous bassine à longueur de journée sur l’état de la planète pour nous restreindre dans nos libertés et nous obliger à acheter toujours plus d’objets écologiques qui font la fortune des lobbies frabricant ces objets, pendant que les chemtrails continuent à sillonner notre ciel. Nos eaux sont polluées par des médicaments dont on fait la publicité. Les animaux élevés en batterie sont empoisonnés quotidiennement par des nourritures malsaines et des antibiotiques, les champs par des pesticides, herbicides, fongicides, et pourtant on encourage la culture et l’élevage intensifs, malgré ce qu’on veut nous faire croire. J’ai bien des doutes aussi sur la soit-disant sortie du nucléaire. Et la liste pourrait être encore longue…!

  3. Pourquoi ? Le pouvoir est extrêmement important pour ceux qui en usent et ils sont prêts à tout pour le garder. Et ceux qui détiennent le vrai pouvoir ne sont pas forcément les personnalités de façade (le gouverne ment, le président…).

    Oui dans un monde sain on peut garder le pouvoir en disant la vérité. Le nôtre ne l’est pas encore et la somme de mensonges que nous allons découvrir va nous donner le vertige ! Ceci n’est donc pour toi qu’une phase préparatoire.

    Les élites ne sont pas toutes corrompues mais le taux de corruption est sans doute très élevé, car la corruption permet de les tenir en laisse.

    Amitié

  4. Marie-Christine

    Le problème est que ces forces de l’ombre donnent des capacités intellectuelles, physiques ou artistiques à ceux qui veulent bien vendre leur âme pour les avoir ou les conserver. Ces capacités font l’admiration des populations, avec un effet hypnotique renforcé par des technologies invisibles. Les gens veulent du merveilleux (c’est la tendance naturelle de l’être humain) même si ce merveilleux est artificiel, c’est pourquoi beaucoup refusent de croire à ces horreurs comme le pizzagate, c’est trop inconcevable dans ce monde de blancs civilisés comme le nôtre. Ca fait trop mal.
    Des divulgations, il y en a. Elles se répandent lentement mais elles se répandent quand même, peu à peu. Ca prend du temps à cause de ces blocages psychologiques qui fonctionnent comme des mécanismes d’auto-protection.

    1. Merci Marie-Christine pour ton témoignage très intéressant. C’est un point que j’ai mis du temps à comprendre, à savoir que certaines capacités pouvaient être données en échange de services au système obscure. Les vices des élites recèlent d’ailleurs des mécanismes de prédation énergétique qui les renforcent.

Laisser un commentaire