Search

Le travailleur de lumière infatué par la validation d’une attaque énergétique, ultime piège !

C’est un sujet de plus en plus récurrent, que celui des attaques énergétiques sur les travailleurs de lumière. Dans un sens, c’est positif, le discernement aidant, nous savons reconnaître dans un état anormal, les manifestations d’une volonté extérieure, dans le but de nous atteindre, de nous amoindrir et peut-être de nous meurtrir, pour nous empêcher de réaliser notre mission de vie. C’est vrai, cela est une réalité et ce sujet à été abordé par de nombreux éclaireurs. Cependant, la matrice possède des ressorts et une intelligence fascinante pour nous empêcher d’atteindre notre objectif. L’illusion de l’attaque, ou la cristallisation sur l’attaque deviennent alors des pièges communs mais puissants pour toute personne qui se reconnait comme travailleurs de lumière.

Pour ne pas se perdre dans la multitude des références, au sujet des attaques énergétiques, je fais le choix d’en garder deux (j’attends les vôtres). Ce choix est arbitraire mais il permet déjà d’avoir un bon aperçu du sujet. Je retiens donc les personnes de Laura Marie et de Cobra. Ces deux personnes sont bien connues de la communauté des chercheurs de vérité et des travailleurs de lumière de langue française. Il n’est pas question de comparer ces personnes mais juste de s’intéresser à ce qu’elles ont à nous dire au sujet de ces attaques.

Laura Marie a un rayonnement francophone et s’efforce d’éveiller les starseeds (semences d’étoiles) et indigos à leur mission de vie. Elle a le discernement pour parler de cette réalité des attaques, tout en étant elle même la victime. Elle nous invite à faire fonctionner notre discernement vibratoire pour percevoir la réalité des attaques. Elle nous explique que ce n’est pas parce que l’on travaille sur son niveau vibratoire et que l’on vibre haut que l’on n’est pas l’objet d’attaques. C’est vrai dans une certaine mesure, car les forces sombres connaissent des stratégies énergétiques ou psychiques pour nous rendre vulnérables et trouver la faille. J’évoque un exemple de stratégie utilisée notamment à travers notre vie onirique dans un autre article.

Les attaques peuvent avoir pour origine des entités énergétiques ou physiques mais aussi des machines ou dispositifs actionnés par des agents physiques. Le contacté Cobra, qui possède lui un rayonnement international (il s’exprime en langue anglaise) insiste récemment sur les dispositifs mis en place pour attaquer certaines personnes clefs dans le processus de divulgation ou de transformation planétaire, et il s’est récemment focalisé sur l’existence de dispositifs spécifiques permettant d’agresser les travailleurs de lumière. Il est question d’arme plasmatique à onde scalaire, ou même d’armes directives à énergie électro-magnétique pulsée.

Je cite :

Maintenant que la Cabale n’a pu déclencher la Troisième Guerre mondiale directement : ils se sont tournés vers la guerre électronique.

Mises à part les armes scalaires plasmatiques plusieurs fois mentionnées, ils utilisent maintenant des armes à énergie dirigée à leur maximum, en ciblant les Travailleurs de la lumière et les Guerrier de la lumière clés, dans une tentative évidente de les retirer de la surface de la planète, puisque les Travailleurs de la lumière et les Guerrier de la lumière, avec la puissance de leur conscience unifiée, sont l’un des principaux obstacles aux plans de la Cabale de créer la guerre mondiale.

Les armes à énergie dirigée sont des radiofréquences physiques, des lasers, des micro-ondes, des armes sonores ou des faisceaux de plasma qui peuvent rendre invalide la cible. Ces armes sont utilisées par les agents de la Cabale dans le monde entier, torturant un segment très important de la population civile.

En outre, la Cabale a soudoyé beaucoup de gens de la population générale pour qu’ils deviennent des co-auteurs inconscients de ces crimes contre l’humanité. Ces personnes pensent qu’elles sont juste en train d’espionner des cibles avec un télescope de curieuse apparence, alors qu’en fait elles irradient la cible avec une arme à énergie dirigée.

Un certain groupe d’élite de travail a commencé à enlever les auteurs principaux de ces crimes au niveau international. Ils « tirent d’abord et posent des questions ensuite. » Ils ont émis un avertissement, indiquant que « toute personne qui utilise une arme à énergie dirigée contre une cible civile, que ce soit consciemment ou inconsciemment, commet un crime contre l’humanité et peut s’attendre à devoir en répondre. »

Ils ont également déclaré qu’un « scandale diplomatique et politique international, avec des conséquences de grande portée, exposant certaines personnes-clés des États-Unis, responsables de l’utilisation de ces armes contre la population civile, risque d’exploser bientôt. »

A la lecture de ces informations, le travailleur de lumière que vous êtes s’interroge inéluctablement sur sa propre situation :

Les malaises que je ressens parfois, les sensations de brûlure au plexus, l’agression injustifiée d’un parent ou d’un être aimé, une pensée négative obsédante comme venue d’ailleurs, des cauchemars récurrents, des synchronicités impactant notre état émotionnel ou notre psyché, de claires visions ou auditions négatives fugitives, etc. Tout cela est-il bien normal et justifié après tout le travail personnel que j’ai réalisé sur moi ?

Trois attitudes sont alors possible face à cette reconnaissance d’attaque potentielle :

  1. L’illusion de l’attaque : je trouve dans cette justification de l’attaque, un moyen d’échapper au travail qui m’est échu. Je ne peux pas accomplir ma mission de vie car des forces sombres s’acharnent sur moi. Cette focalisation sur ces potentiels forces sombres est un piège qui peut être d’ailleurs qu’une illusion de l’égo négatif. Ultime galipette pour tenter d’échapper à de vraies prises de conscience sur soi, ses blessures, ses faiblesses à transmuter.
  2. La cristallisation sur l’attaque : cette attaque, à supposer maintenant qu’elle soit réelle, devient pour moi la justification de l’importance de mon travail énergétique et de ma mission de vie, de mon importance de travailleur de lumière. Le travail que je réalise est capital, la preuve en est les attaques que je subis. Sans que cette idée soit formulée explicitement par mon intellect, cela conduit à un consentement tacite à des agressions énergétiques et me claquemure dans un cercle étrange d’enfermements et d’attaques consenties malgré moi.
  3. La porte de sortie, une fois que nous avons franchi les deux précédents écueils de Charybde et Scylla est la défocalisation des attaques et la confiance en notre pouvoir et celui des forces de lumières nous aidant. Cela ne veut pas dire je me laisse faire, loin s’en faut. Je prends mes responsabilités et mets tout en œuvre pour me protéger (et non pas me défendre et entrer dans un combat), il existe de nombreux protocoles de protection, de nombreux outils. Explicitement je demande la protection de la lumière, j’annule tous mes contrats tacites avec des forces sombres, et que par la loi du libre arbitre, j’exige que toute attaque portée contre moi par les forces sombres cessent. Je ne cherche plus la justification de mon importance dans ces attaques, et je retrouve mon humilité première.

Pourquoi je vous parle de cela ? Parce que, au delà de l’effet de mode (dans notre petit univers clos des personnes éclairées), qui consiste à laisser entendre que nous sommes un grand guerrier de lumière et donc forcément attaqué par les forces sombres, la focalisation de l’attaque m’apparait comme un piège ultime, que j’observe chez des individus pourtant très au fait de la multiplicité des pièges du New Age ou du développement spirituel. Certains même vont jusqu’à utiliser cet argument fallacieux pour se donner de l’importance auprès de leurs clients, groupies ou adeptes.

Libérez-vous de cela. Nous sommes des millions à travaillez pour la lumière, chacun à notre façon, nous ne sommes pas plus important que celui-ci ou celle-là, nous sommes juste une pièce magnifique du puzzle mis en place par la lumière sur cette planète. Ces attaques, quelles qu’en soit leur réalité, cesseront avec votre intention éclairée et l’aide des forces de lumière.

Amitié lumineuse !


Références Laura Marie :

Nous Sommes Tous Responsables de nos Intentions (Indigos, Attaques, Dangers de l’Eveil Spirituel)

Magnifique article de Laura Marie sur la question de la maturité spirituelle

Référence Cobra :

http://stopmensonges.com/interview-de-cobra-par-rob-potter-05052017/

Discernement et prise de conscience (Cobra 2 mai 2017)

COBRA | Samedi 22 avril 2017 : Mise à jour sur la situation


Exemple de protocole de protection en anglais et français

Related posts

4 thoughts on “Le travailleur de lumière infatué par la validation d’une attaque énergétique, ultime piège !

  1. Quelle illusion encore de croire que la Lumière a besoin de notre intention pour poursuivre son Oeuvre. Quel piège de l’ego spirituel de s’accrocher à une mission de vie pour se sentir exister. Pendant ce temps, en s’accrochant à une mission, on ne se laisse pas porter par le courant lumineux, on cherche à obtenir un résultat. Or ce résultat n’est qu’une projection mentale. Vouloir faire le “bien”, c’est prendre inconsciemment du “mal” avec soi. Vous avez décidé d’aimer quelqu’un ? Alors tôt ou tard vous ressentirez de la haine ou du rejet quand cette personne agira contre vos attentes. Vous ne voulez accepter que le bien en vous ? Alors vos ombres non assumées vont vous apparaître comme des attaques des forces obscures. Elles ne peuvent vous atteindre que parce que vous n’aimez pas votre côté obscur. En le rejetant, vous vous rejetez vous-mêmes et reviendra avec un effet boomerang encore plus fort. En ces temps de grandes intensité de Lumière, chaque partie de Soi rejetée revient avec plus de force. Notre âme fragmentée cherche à se réUnir. Nous ne sommes pas que “bon”. Nous avons aussi une partie “mauvaise”. Et tant que nous ne l’acceptons pas, tant que nous ne remercions pas ces cotés obscurs de nous avoir aidé à passer des épreuves, ils referont surface, pouvant apparaître comme une attaque pour celui qui se croit parfait, ou qui cherche la perfection. Aimons autant nos ombres que tout le reste. Ainsi elles perdront en puissance, jusqu’à ce dissoudre.
    Vouloir combattre le mal comme LM le propose, c’est rejeter une partie de soi. Le mal est essentiel pour avoir un contraste avec le bien, ou plutôt l’harmonie sacrée. C’est rassurant pour l’ego de se savoir attaqué par une force extérieure, mais ça ne résout absolument rien. Ça ne fait que rejeter ses propres responsabilités.
    Ces attaques peuvent apparaître car l’alignement avec le Tout est rompu. En mentalisant une mission de vie, nous nous séparons de l’océan d’amour universel. Il est beaucoup plus simple et beaucoup plus efficace de se contenter d’être présent, et d’oser s’exprimer selon l’instant, même si ça peut paraître “mal”. La lumière possède sa propre intelligence, sait quand agir, avec quelle intensité, à quel endroit. Vouloir soi-même agir en son nom, selon une “mission de vie”, éveiller les gens, ça devient de l’abus de pouvoir. La lumière le fera le moment opportun.
    Contentez vous de vivre pleinement. Cherchez qu’est ce qui vous amène la joie et la paix en vous. Ça vous montrera si votre chemin est juste, ou si vous n’êtes pas égarés dans votre ego. Arrêtez d’émettre des intentions d’amour, ou de joie. Détendez vous complètement, et laissez le courant d’amour universel vous traverser. En émettant une intention d’amour pour “sauver la planète”, nous projetons en même temps, inconsciemment, nos propres ombres, nos propres doutes. Reposez vous en votre coeur et laissez le courant s’exprimer. Si vous ressentez la frustration, la colère, n’importe quelle émotions dite “négative”, ne la rejetez pas. Fondez vous dedans, goutez là, exprimez de la gratitude pour ce cadeau qui vous est offert de ressentir ces états et ils se dissiperont si vous les accueillez pleinement. Biensûr vous pouvez ressentir des émotions dûes à votre environnement. Dans ce cas ils ne vous appartiennent pas.
    La création a crée le mal pour nous aider dans notre évolution, pour avoir un contraste. Ce n’est pas en le combattant que nous nous élèveront, mais en comprenant que ce “mal” est un bien qui a été nécessaire pour se séparer de l’Unité originelle. Sans quoi il n’y aurait pas d’individus (Un divisé). Aimez ce mal, non pas parce qu’il est mauvais, mais parce qu’il fait partie de la Création. Alors la transmutation devient possible. Mais pour ça, nous aurons besoin d’un total lâcher, ou plutôt d’un total accueil. Une totale confiance, aussi bien en soi qu’en la Lumière. Une expression sans retenue, sans jugement envers soi.

  2. Goose214

    Bonjour à tous,

    Merci Hervé Gaïa pour cet article, et merci Thorgari pour vos judicieuses précisions.

    Néanmoins vos 2 commentaires ne sont pas contradictoires.
    Je les trouve superbement complémentaires.

    De ma perspective,
    Hervé propose une réflexion pour que les personnes qui essaient de s’éveiller, d’éveiller leur entourage continuent leur chemin.
    L’intention est tout à fait louable, et donc parfaite.

    En revanche effectivement il ne faut pas se confondre et avoir une opinion de soi qui irait à l’encontre même de ce que l’on essaie d’incarner: à savoir Soi.
    Tout simplement; dans sa plus simple expression en enlevant tous les artifices de notre mental/inconscient etc.

    Je vous rejoins Thorgari, le combat renforce la dualité, et pourtant il faut bien partager l’information et essayait de semer des graines de ci de là comme d’autres l’ont fait pour nous.
    Et le cheminement de chacun – tant qu’il a pour but final la véritable intention ainsi que l’effort sincère dans cette intention d’être Soi – est alors le cheminement parfait.
    Et ce même s’il passe par une phase de “lutte contre le mal”.

    Qui au début de son éveil n’a pas essayé de modifier ce qui est à l’extérieur avant de comprendre qu’il faut transmuter ce qui est à l’intérieur.
    Et dans cette réalité matricielle pour ne prendre que l’exemple des cercle d’élites pédo-satanistes, il nous faut ouvrir un maximum de consciences à ce sujet, afin d’en finir avec ces pratiques innommables.

    Pour ma part (et cela ne concerne que mon expérience personnelle), déprogrammer son subconscient au maximum est une clef, mais est-ce que tous les êtres présents actuellement sur cette planète fonctionne-t-il avec les mêmes règles que celle du règne humain ?
    Peut-on également attendre notre transmutation intérieure (qui vous en conviendrez est infini) sans “lutter” contre certains crimes comme décrits plus hauts ?
    Je n’ai pas la réponse mais la variété des approches pourrait être un atout dans notre manche.
    L’on peut très bien travailler pour la DISSOLUTION de certains égrégores, ÊTRE dans l’accueil et OEUVRER à stopper ces pratiques démentes (ne serait-ce que par l’ouverture des consciences à ce problème). Les 3 ne sont pas contradictoires.
    C’est en tout cas ma Trinité.

    Je vous renouvelle mes remerciements pour vos 2 commentaires inspirants.

    Bénédictions à tous. :)

    PS: de la Bombe ce site ainsi que ces visiteurs ! Big Up.

  3. Ale

    Je ne dirai pas que le mal est nécessaire en soi… Je dirai que les prédateurs parlent de la loi d’attraction mais jamais de la loi de répulsion. Masculin à féminin ou probable: Féminin à masculin…C’est comme si le masculin voyait la puissance du féminin “mal”… L’essentiel c’est de comprendre que l’essentiel , oui encore l’essentiel, c’est d’être Maître de soi dans l’équilibre de l’attraction et de répulsion:. J’attire ce que je désire et je repousse ce que je ne désire pas, ET CELA, avec l’Ensemble, qui doit être conscient pour lui-mème aussi, que toute chose est pour UN et donc aussi pour l’autre. Mais encore une fois , il y a paradoxe, l’autre ne doit pas avoir pouvoir sur l’UN! Mais c’est la course d’être Maitre sur l’autre et de s’en nourrir qui est la source et non La Source. Codiale-ment (Sans le ment)

  4. Muwu

    je rajouterais qu’au sujet des attaques il est trés interressant de connaitre le travail en hypnose régréssive de Calogero Grifasi..tout y est et ca remet pas mal de croyances en perspective..
    Lui et son équipe font un remarquable travail de liberation individuelle et collective.
    sur YouTube;

Laisser un commentaire