Search

Il faudra détruire le cône brisé de Vulcania et la magie noire dans notre quotidien

Je ressens le besoin de révéler à qui voudra bien le croire ou le sentir, le rôle obscur et inconnu que l’on fait jouer à ce site. C’est un exemple de magie noire contre les hommes, sciemment planté dans notre quotidien. J’ai pourtant un immense respect pour l’Auvergne et toutes les belles personnes qui travaillent au parc d’attraction de Vulcania, mais comme l’heure des révélations a sonné, il faut le faire savoir au plus grand nombre

Ce que je dis je l’ai éprouvé moi-même, dans ma chair et dans toute ma sensibilité énergétique, j’ai été sur le site de Vulcania et je le regrette… Dans la superficialité des choses, ce beau site génère des emplois et il est censé apporter la lumière de la connaissance sur les phénomènes terrestres et volcaniques.

Mais puisqu’il faut dénoncer le complot, je le dénonce, pour que les gens s’éveillent et apprennent à se protéger de ce qui les agresse en silence. La magie noire exercée contre nous est malheureusement une réalité. Vulcania n’est qu’un exemple parmi d’autres…

Lorsque votre conscience s’éveille vous prenez conscience de la duplicité du monde matérialisé qui nous entoure. Ce cône construit sur le site, et par voix de conséquence le site tout entier, a été conçu, par on ne sait qui (des représentants des forces de l’ombre), comme un résonateur énergétique ayant une fonction très précise et néfaste sur les nombreuses personnes qui sont amenées à le visiter.

Ce cône est doublement fracturé, en horizontal et en vertical, et cette fracture veut s’induire dans notre sacrum et se ressent directement lors du passage obligé sous le cône. Aussi étrange que cela puisse paraître à la multitude, cette construction et bien une œuvre de magie noire, dont le dessin est encore et toujours d’abaisser notre niveau vibratoire et nous éloigner de la lumière.

Il est étonnant de constater que le site choisi soit Saint-Ours-Les-Roches, en initiales S.O.L.R, comme SOLAIRE, choisi comme le symbole d’un faux soleil noir :

Vulcan a été une divinité du soleil…. La fête en l’honneur de lui a été appelé le Vulcania dans lequel des sacrifices humains étaient offerts…. Vulcan est adoré en maçonnerie sous le nom de Tubal Caïn. Dans le Livre maçonnique Quiz la question est posée: “Qui était Tubal Cain? La réponse est: “Il est le Vulcan des païens.” En maçonnerie, Tubal Caïn est le nom du mot de passe pour le degré de maître-maçon (ou du troisième).

La stratégie de l’ombre a très souvent été de noyer un mal dans un bien. Alors, considérez vous maintenant comme prévenus et reconsidérez ce lieu plutôt comme un lieu restauré de sacrifice énergétique plutôt qu’un lieu innocent de divertissement et de connaissance. Vous êtes des individus libres, libres d’aller dans les lieux que vous souhaitez, libres aussi de vous protéger énergétiquement, car cela reste évidemment possible.

Je présente toutes mes excuses à toutes les personnes qui croient que ce lieu est un lieu foncièrement positif, et à toutes les personnes qui vivent de l’activité autour de ce parc. Mais il faut bien que quelqu’un ait le courage de le dire !

Il existe malheureusement de nombreux autres exemples de magie noire, à notre insu, dans notre quotidien. Peut-être aurais-je l’opportunité d’en citer d’autres sur ce site, mais certains sont bien connus des travailleurs de lumières (tout est sur le web à qui sait chercher et exercer son discernement).

Mais rassurez-vous, toute cette noirceur est surmontable, il suffit d’en prendre conscience et de s’en protéger. N’ayez pas peur, mais ayez conscience et confiance en la lumière ! Il n’y aura plus de place pour de telles machinations avec la transition énergétique terrestre en cours et l’avènement de notre âge d’or. C’est la raison pour laquelle je dis qu’il faudra détruire le cône brisé de Vulcania et la magie noire dans notre quotidien…

Amitiés lumineuses !

Related posts

One thought on “Il faudra détruire le cône brisé de Vulcania et la magie noire dans notre quotidien

  1. Merci pour cette importante information Hervé ! J’y suis allée lorsque j’étais tout juste ado, mais je ne m’en rappelle plus très bien !
    Être informé c’est ne plus consentir, alors cherchons partout la vérité et n’ayons pas peur de la trouver !

Laisser un commentaire