Search

L’incendie de Notre-Dame ou l’acte désespéré d’une Cabale planétaire qui sent sa fin venir…

Nous fumes sans doute nombreux, juste après l’annonce de l’incendie de Notre-Dame de Paris, à penser immédiatement à un acte volontaire. Non pas que le conspirationnisme soit inscrit dans nos veines, mais plutôt, avant tout, de par l’immense portée symbolique de cet acte, et au moment précis où Emmanuel Macron devait annoncer les mesures suite à la fin du soi-disant grand débat national. Voilà donc un nouvel article sur l’incendie de la cathédrale, un parmi tant d’autres, mais je tenais à apporter ma compréhension des événements, à la fois technique et ésotérique, compréhension partagée par nombre d’entre nous. Nous sommes tellement nombreux à penser qu’il n’y a pas de place au doute tellement les faits, consolidant l’hypothèse d’un acte volontaire s’accumulent les uns après les autres. Autrement dit, la Cabale est désespérée dans ses actions et les armées de chercheur de vérité que nous constituons désormais ne peuvent que faire éclater la vérité au grand jour. L’enjeu de cet acte criminel est immense et multidimensionnel et dépasse de loin un simple enjeu patrimonial ou national.

Prenons donc tout d’abord la force du symbole. Je vais m’appuyer notamment sur les informations du contacté Cobra, que je sais très contesté dans le milieu de la spiritualité et des chercheurs de vérité, mais force est de constater que ces événements ne font que renforcer la valeur ou la pertinence de ses informations. Le contacté Cobra a mentionné une actions énergétique de prêtresses de l’Agartha sous la Cathédrale de Notre-Dame, juste avant le démarrage du mouvement des gilets jaunes. Notre Dame est positionnée sur un vortex énergétique, Notre Dame est un symbole de la puissance de l’énergie de guérison féminine, pour les individus et la planète. Ce travail ésotérique aurait donc permis de mettre le feu aux consciences et d’amorcer le mouvement des gilets jaunes. Votre doute par rapport à cette causalité est respectable, nous ne cherchons pas ici à vous convaincre mais à exposer. De fait, à la date même qui devait marquer la fin du mouvement des gilets jaunes pour la Cabale, nous revenons dans ce même lieu symbolique, pour essayer de neutraliser, par le feu et par le rituel, ce qui a été amorcé en novembre 2018. Tout semble indiquer que ce lieu semble jouer un rôle capital dans la bataille de conscience et la guerre énergétique qui sous-tend notre réalité.

Un appel à la méditation a été fait en urgence au moment même où l’incendie faisait rage. Pour ceux qui se sont connectés à Notre-Dame à ce moment-là, il ne vous aura pas échappé l’énergie délétère que dégageait le lieu au moment de l’incendie. Peut-être bien, et cela correspondrait à leur logique, que cet holocauste par le feu était accompagné par un autre holocauste dans les sous-bassement de la cathédrale ou ailleurs à distance, pour neutraliser une fois encore le réveil des énergies du vortex de Paris ; le contacté Cobra parlerait avec ses mots des « énergies de la déesse ». Certains voient dans cet incendie, un écho de l’incendie du Reichtag, attentat sous faux drapeau qui a marqué le démarrage du pouvoir nazi. Certains ont noté l’étrange coïncidence avec la date anniversaire du naufrage du Titanic (le 15 avril 1912) qui par voie de conséquence à permis la mise en place de la FED (Federal Reserve). Quoi qu’il en soit la Cabale aime les symboles et les dates anniversaires occultes se croisent et se recroisent dans ces grands événements qui marquent l’histoire.

Alors oui bien sûr, l’avalanche de « dons » qui a commencé alors que Notre-Dame était encore en flammes, avait plusieurs intentions. Une première intention était de redonner crédit aux oligarques du système, leur permettre de collecter un peu de notre gratitude et de notre consentement après toute cette négation du système Macron et des millionnaires qui l’ont mis au pouvoir. Même si l’on sait que ces dons n’en sont pas et qu’ils leur permettront des tours de passe-passe fiscaux, certains se laissent prendre à ce jeu de miroirs. Dans la première vidéo en fin d’article, qui est un document inestimable, il est mentionné l’existence d’un projet qui visait à remplacer le toit et la flèche de Notre-Dame par un toit terrasse qui permettrait d’accueillir de nombreux touristes. Ce projet présenté il y a une douzaine d’année aurait été rejeté, mais la situation actuelle pourrait bien le faire revivre, à grand renforts de sponsors ou d’oligarques du système.

Un autre intérêt majeur du document vidéo qui suit est le témoignage d’un chef d’entreprise spécialisé dans le bâtiment mixte et l’appréciation du risque incendie. D’autres éminents spécialistes l’ont dit, il n’est pas possible d’enflammer des poutres de section de chêne d’au minimum 40 cm sur 40 cm, qui ont séché pendant près de 800 ans, avec un simple mégot de cigarette ou même un court-circuit (voir la vidéo ci-dessous qui le démontre très bien “Attentat Notre Dame: première preuve du bobard officiel”). Il est d’ailleurs bien expliqué par l’ex-architecte en chef responsable de Notre-Dame (deuxième document vidéo en fin d’article) que toutes les mesures ont été prises pour prévenir les incendies à Notre-Dame avec notamment le déport des installations électriques et des disjoncteurs empêchant tout risque de court-circuit dans la charpente. D’ailleurs l’électricité est coupée après le chantier et les travaux n’avaient absolument pas commencé dans le lieu qui est considéré comme le départ de feu, à proximité de la base de la flèche.

Pour continuer sur les aspects techniques, seul une action violente donc, peut mettre le feu ainsi à une charpente massive vieille de 800 ans qui a résisté à tous les aléas du temps. Toute personne qui fait des feux de cheminée de temps à autre sait la patience qu’il faut avoir pour enflammer une bûche de chêne d’un certain diamètre. Seul un citadin ignorant peut croire qu’un tel feu peut démarrer avec un briquet ou une boite d’allumettes. Les plus audacieux parlent donc d’arme à énergie dirigée, du type laser directif, d’autres, en se fiant à la couleur inusitée des fumées jaunes de l’incendie, préfère l’hypothèse de la thermite ou même nanothermite.

Je cite : https://fr.wikipedia.org/wiki/Thermite

La thermite est un mélange d’aluminium métallique et d’oxyde d’un autre métal, généralement l’oxyde de fer. Sa réaction dite aluminothermique dans laquelle l’aluminium est oxydé et l’oxyde métallique réduit, a été découverte par Hans Goldschmidt en 1893 qui a breveté le procédé en 1895. Cette réaction chimique génère une chaleur intense permettant d’atteindre une température de 2 204,4 °C. La thermite est utilisée le plus souvent pour souder ou faire fondre de l’acier.

Nous avons là en effet un moyen efficace pour démarrer rapidement un feu dans une vieille charpente et faire en sorte que la fournaise se développe à grande vitesse comme cela a été observé par les pompiers sur le site. D’ailleurs si vous prêtez bien attention à la chronologie des faits au tout début de l’incendie, l’intervention des pompiers semble intentionnellement retardée…

Il est très intéressant d’observer attentivement l’interview ci-dessous réalisé par le chien de garde David Pujadas de l’ex-architecte en chef de la Cathédrale Notre-Dame de Paris. On observe le travail de garde-fou de Pujadas et de ses acolytes, on sent la peur de l’architecte qui ne peut dire réellement ce qu’il souhaiterait dire. Il sait pertinemment de quoi il parle car il a participé pendant des années à la préservation du monument, et à côté de lui les journalistes tentent désespérément de trouver ce qui pourrait être de bonnes raisons d’un incendie accidentel, puisque c’est la thèse qu’ils souhaitent afficher. La tension est palpable et le malaise est grand.

En conclusion je me demande bien mais comment vont-ils (le pouvoir esclave) réussir à se sortir d’un tel pétrin. Nous sommes des milliers à fouiller les moindres détails de cette affaire à interroger des spécialistes, car nous ne faisons, à juste titre, plus du tout confiance aux médias dominants. C’est nous le peuple qui ferons la vérité sur cette histoire alors que l’état tentera de soutenir une théorie insoutenable, comme cela a été fait pendant des années pour le 11 septembre 2001, et à l’encontre de l’opinion publique dominante.

Avec l’augmentation du niveau vibratoire général à Paris et avec l’ouverture actuelle des consciences, ils ne peuvent plus provoquer d’attentats sous faux drapeau alors ils mettent le feu. C’est tout ce qui leur reste chez nous pour tenter de reprendre la main sur notre taux vibratoire. Mais en réalité, ils sombrent dans leur propre piège et dans leurs propres mensonges. Car rien de peut arrêter ce feu de conscience qui fait rage dans les esprits des chercheurs de vérités, des gilets jaunes et de tout un chacun. Rien, ils ne peuvent plus rien faire, mais ils tentent encore des actes désespérés qui ne feront que précipiter leur chute.

Il y a dans l’air comme une atmosphère de fin du monde, ne trouvez-vous pas ?


Vidéos à l’appui !

Témoignage enregistré par un gilet jaune auprès d’un architecte et d’un chef d’entreprise sur la difficulté à faire flamber un tel bâtiment et les techniques vraisemblablement employées (thermite) :

Version plus officielle où l’on peut observer de façon palpable le travail du chien de garde Pujadas face à la peur de l’ex-architecte en chef des bâtiments de France :

Vidéo plausible du départ de feu par une mèche au magnésium dans le cas d’une utilisation de thermite :

Attentat Notre Dame: première preuve du bobard officiel

Notre-Dame de Paris, la chanson hommage pour finir sur une note humoristique, calquée admirablement sur la chanson de la comédie musicale :


Autres articles sur le même sujet :

https://exoportail.com/la-societe-qui-restaurait-la-fleche-de-notre-dame-aucun-travail-sur-la-charpente-navait-commence-au-moment-ou-lincendie-sest-declare/

https://exoportail.com/les-raisons-occultes-de-lincendie-de-la-cathedrale-notre-dame-de-paris/

https://www.liberation.fr/checknews/2019/04/19/notre-dame-le-gouvernement-a-t-il-interdit-aux-architectes-des-monuments-historiques-de-repondre-aux_1722369


Merci de vous inscrire au magazine pour recevoir les notifications pour les nouveaux articles. En effet, avec la censure algorithmique mise en place notamment par Google, Facebook ou Twitter, c’est le seul moyen qui nous reste pour que vous puissiez voir apparaitre correctement les publications de tous les sites victimes du “shadow ban” (censure douce et invisible). Merci !

Related posts

One thought on “L’incendie de Notre-Dame ou l’acte désespéré d’une Cabale planétaire qui sent sa fin venir…

  1. Thierry Poget

    Bonjour,

    Désespéré n’est même pas un mot assez puissant, partant de l’article que j’ai lu sur un post sur Facebook :

    Christiane Latulippe
    18 avril, 13:00 ·
    Alexandre Geny
    18 avril, 07:08
    La manifestation du feu dans la cathédrale Notre Dame de Paris aura des répercutions sur le maillage énergétique de la France et dans d’autres pays.

    Elle se situe sur un point de départ d’une grille énergétique, qui génère avec d’autres édifices, des ondes de formes liées à la matrice de la Terre.

    La matrice relie d’autres bâtiments encore plus ancien comme les pyramides, construites comme les cathédrales avec la géométrie sacrée.

    Toutes ces oeuvres partagent un même centre qui participent au maillage de la terre, c’est-à-dire à l’emprisonnement de la terre.

    Tout ça pour vous dire que ce qui arrivé à notre Dame de Paris est une sorte de libération et de nettoyage énergétique qui aura comme répercussion principale, l’ouverture des consciences, même si les forces obscures voudrons en détourner les effets positifs.”

    Donc au final, si la Cabale souhaitait se tirer une balle dans le pied, elle ne s’y serait pas prise autrement… Peut-être que finalement la schizophrénie les pousseront au suicide ?

    Bien à vous toutes et tous et je vous souhaite une agréable fin de semaine.

    PS: Je vais poster ce commentaire sur le partage de cet article sur mon compte Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.