Search

Comment nous avons vécu la méditation mondiale du 4/5 avril 2020, révélations sur l’ombre et le guerrier de lumière !

Nous partageons ici avec vous la façon dont nous avons vécu cette grande méditation mondiale du 5 avril 2020. Nous pensons que ces témoignages peuvent éclairer certaines personnes même si ils semblent aller à contre-courant de ce que l’on attendrait. Nous ne vous dirons pas que nous avons trouvé cette méditation belle et puissante. Nous ne vous dirons pas que nous avons apprécié la vague d’énergie et d’amour. Nous ne vous dirons pas non plus que nous avons perçu comment nos énergies était prétendument détournées par le miroir magique de forces sombres. Mais ce que nous avons à vous dire est important, et peut éclairer à la fois ceux qui ont eu des ressentis difficiles, mais aussi une grande majorité qui pense encore que l’ombre est derrière l’organisation de ces grandes méditations. Suivez-nous et écoutez ce que nous avons à vous dire.

Témoignage anonyme d’un premier guerrier de lumière :

Je répète, à qui veut l’entendre, que pour bien faire une méditation guidée, il faut la répéter comme un musicien répèterait une partition avant un concert. Pour être au point pour le concert, il faut s’exercer. On ne peut pas arriver sans connaitre sa partition et sans avoir travaillé l’agilité, la musicalité, l’interprétation. Pour cette raison, et parce que nous savions que cette méditation du 5 avril était très importante nous avons répété plusieurs fois le support de méditation guidée. Nous avons été étonnés à plusieurs reprise de la puissance du support, notamment à certains moments clés de la visualisation (échauffement du coronal).

La veille du 5 avril nous avons refait une dernière répétition de cette partition. Personnellement j’ai été encore plus frappé de la puissance de la connexion. J’avais le sentiment que toute la galaxie était avec nous et poussait la lumière vers nous. La conjonction Jupiter Pluton était déjà là, peut-être pas encore dans le parfait alignement, mais la puissance du ressenti m’a laissé auguré une connexion encore plus sublime au moment précis où tout le monde s’était donné rendez-vous, c’est à dire à 4h45 heure de Paris. Fort donc de ce dernier entrainement, je me suis couché, la tête littéralement dans les étoiles avec une connexion comme je n’en ai jamais connue auparavant (transparence, puissance, sensation d’être accompagné…). Mais avant cela il fallait dormir un peu.

Dès que je commençais mes rêves conscients, j’étais étrangement bien loin de l’état vibratoire dans lequel m’avait laissé ma méditation d’avant endormissement. Je savais déjà qu’ils (des forces sombres) avaient agi sur moi, pour me rabaisser et me rendre plus accessible énergétiquement. Ils profitent toujours de notre inconscience pour agir sur nous et nous rabaissez vibratoirement. L’ombre tire toujours dans le dos de son adversaire. Phase de sommeil après phase de sommeil, je me trouvais alors entrainé en de multiples conflits, soumis à des attaques violentes toutes plus fourbes les unes que les autres. Heureusement, j’ai développé un réflexe respiratoire puissant qui me permet d’échapper d’une situation pénible de l’astral par un retour à la conscience de veille par une profonde respiration.

Mais après de multiple allers et venues entre les rêves d’attaques et la veille, je trouvais le sommeil plus fatiguant que la veille et me suis donc assis résigné, mis en position de méditation, pour retravailler mon niveau vibratoire et être moins accessible à leurs attaques. Le temps passe avec une connexion médiocre qui n’a rien à voir avec ce que j’ai eu, juste avant le premier endormissement. Puis déjà à ma surprise le réveil sonne pour cette grande méditation matinale de 4h45. Voici donc ce Rendez-Vous planétaire venu !

On démarre, le support se déroule, mais l’ether semble brouillé. La concentration est devenue difficile, la visualisation laborieuse. Que se passe-t-il ? Rien à voir avec le dernier entrainement de la veille. Je peine à visualiser les galaxies, ma colonne de lumière est chétive. Je ne suis plus en situation d’entrainement, je suis sur un vrai champ de bataille. Quelque-chose essaye de brouiller mon mental, d’interférer avec mes visualisations. Même la visualisation du globe terrestre est floue et évasive, les couleurs (le rose, le bleu, le doré) sont ternes et il faut les tirer avec force pour arriver à quelque chose. Rien n’est fluide et ne vient aisément. Pourtant j’ai la conviction que nous sommes très nombreux à réaliser cette méditation. J’ai presque honte de moi, comme un perchiste qui passe 6 mètres aux entrainements, mais ne passe que péniblement 5 mètres aux jeux olympiques. Que s’est-il réellement passé ?

Après la fin du support de méditation guidée, j’ai le sentiment que je dois rester en place, il faut que je tienne, je ne sais pas pourquoi mais j’ai quelque chose à tenir. Puis fatigué et las, je finis par me recoucher, presque déçu.

L’explication me vient limpide le matin au réveil, l’ombre est puissante, et les entités reptiliennes ou autres ont de fort pouvoirs télépathiques ou énergétiques. Ils ont fait tout ce qui était en leur pouvoir pour réduire la puissance de notre laser d’intentions, pendant le moment crucial de la méditation de 4h45. Ils n’ont pas jugé nécessaire de le faire avant, car l’entrainement se faisait chez les uns et les autres en ordre dispersé. D’aucuns disent que des rituels sataniques sont même pratiqués “en contre” de notre méditation. Donc là, à l’heure du RDV, ils étaient probablement tous mobilisés pour contrer notre action. N’est-ce pas là la plus belle preuve de la puissance de ces actions collectives ?

Témoignage anonyme d’une personne qui se découvre guerrière de lumière :

Depuis quelques soirs, mon conjoint et moi faisons la méditation pour se préparer pour ce grand rendez-vous. A chaque fois, je sentais mon coronal s’activer dans la connexion au soleil central cosmique. La visualisation du pilier de lumière qui traverse notre galaxie et inonde notre planète était plutôt facile.

A ma grande surprise, il en fut tout autrement lors du RDV de 4h45. Tout le début fut identique à d’habitude, mais arrivée à la visualisation de le colonne de lumière qui arrive dans notre système solaire, gros blocage ! Impossible pour moi de faire descendre la lumière. L’audio se poursuit. Je devrais être en train d’amener la lumière sur notre planète et ma présence (ou conscience) est là sur notre planète, mais sans lumière. Elle est restée bloquée à l’entrée de notre système solaire [NDLE, pas dans le réel mais bien dans la visualisation].

Que faire ? L’audio se poursuit, continuer sans la lumière n’a pas de sens. Je décide de remonter là où mon pilier de lumière s’est bloqué, tant pis pour l’audio. Je me reconnecte quelques secondes au soleil central galactique, au pilier de lumière et tente à nouveau de faire descendre le pilier de lumière avec moi… impossible… Je commence à avoir un stress qui monte “merde, je vais rater la méditation”… Alors je me dis “t’inquiète, le plus important c’est de faire passer la lumière, utilise donc tes techniques de sophrologie” ! Alors me voilà en train d’imaginer dans ce voile épais, des trous qui se forment et qui permettent à la lumière de passer. Ça marche un peu. Je repasse [NDLE : en pensée] de l’autre côté du voile et tire la lumière vers moi. Ça passe mais c’est tout fin, un tout petit filet de lumière ridicule par rapport à d’habitude où c’est une grosse colonne bien large.

Pendant ce temps-là l’audio se poursuit. J’imagine des trous dans ce voile épais qui grossissent, s’élargissent pour pouvoir laisser passer plus de lumière. J’y mets toute mon intention, toute ma force de présence. C’est alors que les mots de “guerriers de lumière” prennent tout leur sens. Pour moi un guerrier de lumière était quelqu’un qui œuvrait pour un monde meilleur, une vision assez New Age en fait. Mais en réalité le guerrier de lumière est quelqu’un qui se bat contre les forces de l’ombre pour faire venir la lumière de la source et l’ancrer sur la planète. Ce concept mental pour moi devenait à présent une réalité !

Avec cette conscience élargie, je poursuis alors la méditation, récupère le groupe et met toute mon énergie et la force de mon intention pour aller au but. Je crois que même un tsunami n’aurait pas pu faire dévier la trajectoire de mon intention, comme les “Jedi”. J’ai compris aussi à travers cette expérience pourquoi il est nécessaire de ne pas agir de façon isolée mais collective pour pouvoir faire entrer simultanément et de toutes parts une quantité de lumière suffisante (qualifiée de masse critique) pour être opérante et efficace. Il est facile de contrer un individu mais beaucoup plus difficile de contrer une armée de guerriers de lumière !

“Victory of the light”

Ainsi, un sens nouveau apparait pour illustrer cette expression, usée jusqu’à la corde, de guerrier de lumière… Non, la spiritualité opérative n’est pas un monde doucereux de barbe-à-papa. Le guerrier de lumière est guerrier, non pas en ce qu’il porte une arme avec lui ou combat des démons, le guerrier de lumière est guerrier car il doit se battre et lutter pour laisser entrer plus de lumière et ancrer de nouvelles fréquences plus élevées dans ce monde. Il est guerrier, car il a des adversaires qui s’opposent à son action et à sa volonté. Pour illustrer cet aspect du Guerrier de lumière je vous cite un extrait des Corinthiens de la Bible (2 – 10.3 et 10.4) :

Si nous marchons dans la chair, nous ne combattons pas selon la chair. Car les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas charnelles; mais elles sont puissantes, par la vertu de Dieu, pour renverser des forteresses.

J’aimerais maintenant m’adresser à toutes ces personnes qui pensent que les méditations mondiales sont l’œuvre de l’ombre ou que c’est un piège dressé par l’ombre. J’aimerais d’abord rendre honneur quelque part à votre sensibilité, car vous avez peut-être déjà senti la proximité de l’ombre lors de ces grands rendez-vous. Cependant l’interprétation que vous en avait faite est probablement erronée. L’ombre n’était pas là en tant que chef d’orchestre, ou pour récupérer prétendument votre énergie. Non, l’ombre était là pour tenter de contrer votre action, car elle était puissante et coordonnée.

Maintenant sachez que l’ombre, si elle agit PENDANT la méditation, agit aussi et surtout AVANT celle-ci, pour nous décourager à la faire, pour affirmer notre égo spirituel, nous dresser les uns contre les autres et affaiblir ainsi notre unité.

Les deux témoignages donnés ici ne sont pas isolés. Nous avons échangé avec d’autres personnes qui ont elles aussi ressenti cette ambiguïté et ce malaise pendant ce grand RDV méditatif. Force donc est de constater qu’il faut être aguerri pour participer à ces RDV avec enjeu planétaire, et toute la polémique qui a eu lieu avant ce grand RDV du 5 avril était parfaitement justifiée, par l’action de l’ombre ou le choix de la lumière. On n’envoie pas un enfant inexpérimenté sur un champ de bataille.

J’espère que ces témoignages vous auront apporté quelque chose, mais il nous semblait nécessaire de les partager. N’hésitez pas à réagir et à partager votre propre expérience.

La victoire est là, à portée de bras.

Victoire de la Lumière !


Approfondir

Rejoignez notre discussion Live sur Télégram pour vivre ensemble la Grande Bascule !

Rejoignez notre fil d’informations enrichi sur Télégram pour accompagner l’Evénement ! (comme un fil de discussion Messenger)

Related posts

3 thoughts on “Comment nous avons vécu la méditation mondiale du 4/5 avril 2020, révélations sur l’ombre et le guerrier de lumière !

  1. Djennah

    J’y ai participé et je continue de visualiser la guérison et la disparition du virus le plus souvent possible pour aider d’avantage. Merci à tous ceux qui ont participé.

  2. Cédexweb

    J’ai participé , une lueur d’espoir pour la libération
    Petite entrave pour arriver a l’état de pleine conscience mais cela c’est bien passé dans l’ensemble pour la méditation de 4h45
    Travaillons encore pour l’ascension et jusqu’à l’événement,le processus doit s’accélérer,ne laissons pas les ombres nous barrés le chemin
    Victoire de la lumière

  3. Aube03

    Ce que vous dites est très juste : “les forces de l’ombre agissent le plus souvent avant la méditation”. Ce fut mon cas. Elles ont essayé de me décourager en projetant sur moi des pensées négatives. Heureusement, j’ai compris de quoi il s’agissait et je les ai éloignées. J’ai pu ainsi participer à la méditation sans problème.

Répondre à Cédexweb Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.