Search

La spiritualité et la divulgation sont infiltrées par les communautés du renseignement : les joueurs de flûtes de Hamelin

Il est possible que vous les “likiez”, que vous les suiviez, que vous attendiez même impatiemment leurs publications. Ils sont peut-être même devenus pour vous des guides spirituels ou des maîtres es-divulgation, sauf qu’ils ne sont à la base que des acteurs de la communauté du renseignement (hommes ou femmes). Dans le jargon du renseignement on les nomme les “gatekeepers”, les gardiens du seuil. Au seuil de la spiritualité, dans le désir de découvrir la vérité, vous hésitez à réaliser enfin votre mission de vie et vous êtes entrainés par un vrai-faux guide dans un habile mélange de vérités spirituelles, de vraies et de fausses divulgations et d’impasses vibratoires. Ces agents ne connaissent en général même pas eux-mêmes la vraie finalité de leur mission : empêcher coûte que coûte que les travailleurs de lumière se mobilisent entièrement à leur mission de vie pour réaliser la bascule vibratoire de la Terre.

J’assume entièrement la démarche de cet article qui n’est pas, au risque de vous décevoir, de vous donner une liste de noms, même si au fil du temps je me forge ma petite idée sur la question. Cependant, ils sont partout, ils sont même peut-être, sans doute, dans la liste des leaders de la divulgation de ce monde. Mon propos n’est pas de vous démontrer que les mouvements considérés comme sectaires sont infiltrés, ce point est une évidence de longue date. Mon propos ici est de vous faire savoir, que la communauté libre de la spiritualité et de la divulgation, en dehors de toute association ou de toute obédience est belle et bien infiltrée et notamment à travers les médias du web.

Ils sont autant là pour canaliser le flux d’information de la divulgation et de la spiritualité que pour vous faire croire que les choses avancent et pour vous perdre dans l’attente, dans le découragement, ou dans un dédale idéologique vous privant des clefs essentielles de votre évolution spirituelle. Ils sont beaux, audacieux, charismatiques, et nous abondent de vidéos ou même de canalisations et pourtant, ce ne sont rien d’autres que des agents doués et missionnés par les communautés du renseignement.

Pourquoi font-ils cela ? La base du renseignement est certes… de renseigner. Nous savons que nous sommes tous sous écoute, mais que l’infiltration directe permet de mieux détecter, ce qu’ils considèrent être des menaces. Mais la finalité de leur mission aujourd’hui est bien plus de détourner, dévier, noyer, troller, jeter la confusion, plutôt que de collecter du renseignement sur les divulgateurs ou les travailleurs de lumière (mais il le font aussi). La spiritualité était autrefois considérée comme l’apanage des présumées sectes. Il était donc indispensable d’identifier les futurs leaders pour préserver la sécurité collective et anticiper les dérives. Mais la finalité de cette infiltration est devenue toute autre et peut se décliner suivant ces axes :

  • Assurer une guerre informationnelle de terrain,
  • Semer la confusion dans la spiritualité ou la divulgation,
  • Détourner l’énergie des acteurs de la lumière pour alimenter leur propre agenda,
  • Protéger leurs réseaux, leurs agents, leurs dirigeants,
  • Prendre des mesures plus radicales sur les personnes représentant une force spirituelle ou une menace directe sur leur système de pouvoir,
  • In fine, détourner un maximum d’acteurs de la spiritualité efficace ou de la divulgation détonante, en les égarant dans un dédale vibratoire ou idéologique futile !

Par leur entremise, des concepts idiots ou inutiles se développent et envahissent les esprits ou monopolisent le dialogue des êtres en éveil (obsession de la flamme jumelle, diviser l’humanité en deux, ceux qui peuvent évoluer et pas les autres, les portails organiques, l’invasion reptilienne chez les humains, la terre plate, Nibiru, la Lune artificielle etc). Par ailleurs, la spiritualité bisounours tentent de régner en maître dans la communauté des éveillés pour en réduire son pouvoir de transformation et peut-être, donner du temps à des agendas divers.  La méditation c’est chiant. La fausse lumière n’existe pas. Nous sommes en réalité en train de vivre l’après, des pièges tendus par le New Age. Bienvenue dans le monde d’une spiritualité cool, neutralisée, mentalisée et refaçonnée par les agents du renseignement. Bienvenue dans le monde de la divulgation maîtrisée au service de ses maîtres ou d’un agenda alternatif qui n’est certainement pas celui de la divulgation totale !

J’entends d’ici les reproches fuser. C’est malin d’écrire de pareilles insanités pour semer le trouble dans les esprits et la communauté spirituelle. Mais le trouble n’y est-il pas déjà massivement présent ? Et qu’elle en est la raison ? N’est-ce pas là justement, la volonté et le travail de l’ombre ? Et la lumière qui refuse de voir l’ombre n’est-elle pas à l’inverse la fausse lumière qui prétend nous mener sur le chemin d’une spiritualité canalisée, vidée de son essence, inoffensive. Car la vraie spiritualité est efficace, puissante, révolutionnaire, elle possède en elle le pouvoir de faire basculer la planète entière dans un déferlement de lumière.

Mais alors, si cela est vrai, comment les reconnaitre ? C’est simple… tellement simple. La clef n’est pas dans tout ce qui se rapporte à l’apparence directe. La clef n’est pas dans le contenu patent du discours. La clef n’est pas dans le coup de cœur. Pour trouver la clef vous devez descendre au plus profond de vous-même dans le frémissement intime de votre intuition vraie. Vous saurez détecter les dissonances sensitives et informationnelles émises par votre interlocuteur. Mais encore faut-il être capable de se remettre en question, de le remettre en question sans jugement, juste pour reconquérir votre liberté et votre connexion à votre Moi supérieur. C’est à la fois simple et très difficile car ils sont rodés à notre corpus idéologique et à nos discours. Ils connaissent par cœur ce qui nous animent et nous fait vibrer.

Il faut juste être capable de regarder avec son cœur et non pas avec ses yeux, entendre avec son âme et non avec ses oreilles. Celui qui vous fascine, la belle gueule, le beau parleur, le séducteur ou la séductrice… pensez-vous que la lumière ait besoin de cela pour s’exprimer ? Quel est cette naïveté spirituelle qui nous pousse à penser que notre interlocuteur canalise Saint Michel, El Morya, Saint Germain etc… Avez-vous des preuves de l’identité de l’entité canalisée ? La vraie lumière ne se cache pas derrière des discours biscornus ou des mots prétendument savants. La vraie lumière ne cherche jamais à séduire, avec ou sans la caution d’un saint patron. La simplicité est une clef, la lecture du cœur, qui n’est pas la réaction émotionnelle en est une autre. La vraie lumière ne cherche pas à émouvoir. La vraie lumière ne fait pas d’effets de manches. La vraie lumière est humble. Allez-y, cherchez-le ou la plus simple, le ou la plus modeste, et détourner vous de ce qui vous fascine comme le regard du serpent sur sa proie. Diffuse-t-il de l’énergie ou vous confisque-t-il la vôtre ? Vous redonne-t-il votre pouvoir ou vous confisque-t-il le vôtre ?

Nous vous invitons néanmoins à les démasquer par vous-même. Ou tout simplement reconquérir votre autonomie spirituelle, personne n’a de leçons à vous donner. Vous avez tout ce dont vous avez besoin, en vous.

Mais dédramatisons un peu maintenant les choses. Même si ces agents passent sur toutes les chaines de TV du web, ils ne sont pas légion pour autant et puis après tout, quel mal font-ils ? Ils nous apprennent plein de choses sur la spiritualité et les mondes parallèles, et nous font prétendument progresser en les lisant ou en les écoutant, enfin c’est ce que nous croyons. Car tout ce qu’ils prétendent nous enseigner nous le savons déjà, ils ne sont là que pour nous faire croire que la solution est chez eux, dans un blog, sur une page Facebook peut-être ou dans une conférence Youtube, bref à l’extérieur de nous.

En réalité la communauté de la spiritualité ou de la divulgation est traversée par des personnalités de différentes natures et animées par différents motifs :

  • Des personnes vraies et sincères, il y en a incontestablement,
  • Des personnes à la recherche d’une reconnaissance, recherchant à nourrir un égo,
  • Des personnes à tendance manipulatrice, ou des personnes parasitées par des entités manipulatrices,
  • Des personnes intéressées par l’argent, qui n’est qu’une forme d’énergie…
  • Ou un mélange de tout cela…
  • Et parmi elles quelques personnes du renseignement  jouent de la flûte !

Ce qu’il ne faut pas perdre de vue est que certaines de ces personnes, si elles ne sont pas dans la pleine lumière, l’humilité et l’authenticité peuvent venir soutirer une partie de votre énergie. Oui c’est possible, soyez à l’écoute vous le sentirez. Certaines personnes parasitées ont la capacité d’instaurer entre vous et elles un lien de prédation énergétique. Regardez et écoutez, vous êtes siphonnés !

Et moi alors, qui critique tout et n’importe quoi, quel est mon rôle réel ? Je vous laisse juge de sentir et écouter avec votre cœur… Vous avez votre réponse.

Mais que tu es drôle Hervé, pour ne pas dire pitoyable, de nous faire croire que diffuser de la spiritualité, même amoindrie, sur internet puisse nuire à qui que ce soit… Drôle ? Je me dois de vous rappeler un petit détail. De quoi parlons nous ici ? D’ascension planétaire et de bascule vibratoire pour la planète entière.  QUEL EST L’ENJEU ? L’ENJEU, C’EST LA PLANÈTE, l’enjeu ce sont des millions de vies qui sont sacrifiées inutilement par le système assassin de la matrice. Pourtant tout est là à portée de mains, pour que la Terre soit un paradis, une bibliothèque galactique vivante, un havre de connaissance et de spiritualité. L’enjeu est même galactique, cosmique… Alors ? Cela vaut bien quelques agents introduits, vous ne trouvez pas ? Cela vaut bien la peine de manipuler quelques personnes depuis l’astral aussi ! Cela vaut la peine d’essayer de fourvoyer coûte que coûte quelques dizaines, centaines, ou milliers de travailleurs de lumière. Car la clef est là, si la masse critique n’est pas atteinte, et notre puissance confisquée, alors la bascule énergétique ne peut pas se faire, ou se fera bien plus tard…

Pour vous aider à comprendre que cette infiltration est une réalité je vais néanmoins vous donner un exemple concret. Vous ne le connaissez peut-être pas car il fait partie de la communauté des divulgateurs américains (et donc sous couverture), mais qui a perdu sa couverture pour une partie des esprits les plus avertis. Il se nomme Alex Jones et son site http://www.infowars.com/ cartonne aux États-Unis. Voir l’annexe ci-dessous à son propos. Mais rassurez-vous, nous avons aussi les nôtres, en France ou dans le monde francophone plus largement, et ils sont très bien introduits et très bien renseignés…

Si demain vous appreniez que votre Youtubeur préféré, votre vibra-conférencier adoré, ou même pourquoi pas un Benjamin Fulford, un David Wilcock, un David Icke (voir vidéo en annexe), et j’en passe étaient des gatekeepers, comment réagiriez-vous ? Si cette information doit vous bouleverser, alors j’ai le regret de vous dire que vous êtes en état de dépendance et que vous suivriez volontiers le joueur de flûte de Hamelin.

Mon dernier message sera pour ces agents infiltrés. Je vous informe que vous avez été trompés par votre hiérarchie, elle même trompée par la sienne sur la finalité de votre mission. Suivant votre niveau de conscience, dans le meilleurs des cas vous pensez œuvrer pour la sécurité, dans le pire des cas vous savez que vous défendez des intérêts et un agenda délétère. Il y a aussi les agents malgré eux qui sont pilotés à partir des plans plus subtiles. Vous pensez agir pour notre sécurité en canalisant les cinglés que nous sommes et en maitrisant la divulgation ? Pourtant vous ne faites que ralentir le processus. Vous êtes malgré vous des agents manipulés de la matrice. L’éveil est collectif, l’ascension vibratoire de la planète est en cours… La victoire de la lumière est proche, rejoignez les rangs de la lumière et de l’efficacité spirituelle pour ne pas que nous disions de vous, après, que vous étiez des collaborateurs de l’ombre.

“Come to the light side”, nous vous attendons, avec ou sans cookies, nous vous aimons.

Et vous, les dits “travailleurs de lumières”, enfants égarés par ces joueurs de flûte de Hamelin, la vérité est en vous, vous êtes la puissance, vous êtes la lumière et la solution pour réaliser ici et maintenant cette révolution spirituelle et informationnelle. Réveillez votre puissance, vous n’avez besoin de personne, juste de vous-même !

Fin de partie imminente, et à bientôt dans la lumière !


Exemple d’Alex Jones

Liens pour découvrir la face visible d’Alex Jones :

http://www.infowars.com/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Alex_Jones_%28r%C3%A9alisateur%29

Pour info c’est un fervent dénonciateur de la théorie officielle des évènements du 11 septembre, il canalise donc les esprits rebelles. Sa chaine Youtube cartonne avec prêt de 2 millions d’abonnés !

https://www.youtube.com/user/TheAlexJonesChannel?gl=FR&hl=fr

 

Liens pour découvrir la face cachée d’Alex Jones :

http://www.911truth.ch/modules/news/article.php?storyid=2659

http://www.atlanteanconspiracy.com/2010/07/alex-jones-exposed.html

http://hugequestions.com/Eric/TFC/Alex-Jones-summary.html

 

Une vidéo sensée sur l’opposition contrôlée avec les exemples de Alex Jones et David Icke :

 

Rappel : pour avoir une autre information sur les évènements en cours, n’hésitez pas à nous rejoindre sur Facebook !

Votre groupe Facebook d’informations (très) alternatives : Préparez-vous aux changements et Vivez la révolution vibratoire

Et désormais votre groupe Facebook pour les méditation mondiales :Méditations mondiales de libération planétaire”

Notre page Facebook : https://www.facebook.com/revolutionvibratoire/

Forum du site : http://revolutionvibratoire.fr/forum/

Related posts

18 thoughts on “La spiritualité et la divulgation sont infiltrées par les communautés du renseignement : les joueurs de flûtes de Hamelin

  1. Il est grand temps d’éteindre les écrans, objets de distraction. Le Net est bien une toile d’araignée sur laquelle on se perd pour mieux se faire manger. Il est temps de se mettre au travail. Et ce travail est celui de l’introspection. Il se fait seul et sans bouger. Il demande rigueur et régularité mais surtout et par dessus tout, il demande un vrai engagement. Dans cette époque où tout est jeu et orgie, mais aussi où on est en permanence sollicité, on frôle le burn-out. Les tentations sont grandes et beaucoup se sont perdus. Mais il n’est jamais trop tard encore faut-il s’y engager vraiment et pas pour un jour, ni même un mois. Et ne rien attendre en retour ni pour soi, ni pour personne d’autres. C’est un sacerdoce au sens figuré : une aventure à découvrir entreprise avec ferveur et abnégation.

    ♥♥♥

    1. Thierry Poget

      Eléore,
      Bonjour,

      Vous soulevez une question délicate, à laquelle il est bien difficile de trancher. Mon point de vue est qu’il faut laisser à l’appréciation de chacun, car chacun doit exercer son esprit critique et son libre arbitre et cet environnement suspicieux et délétère est un bon terreau pour le faire.

      Ainsi de mon point de vue il est dommage de laisser cette opportunité s’envoler.

      Il est plus constructif d’apprendre de nos erreurs que d’essayer de nous protéger de l’extérieur en demeurant dans notre tour d’ivoire.

      Mon ressenti et l’intuition me dit que la tour d’ivoire est également un piège où l’on se piège soi-même en s’extrayant du monde, c’est pour cette raison, que les plus grands Maîtres spirituels qui ont foulé du pied cette planète, s’ils se sont à un moment donné retiré du monde, c’est pour ensuite y revenir pour transmettre et enseigner.

      Pour ma part en 2018 j’essaie de trouver une maison d’Edition qui supportera l’impression et la publication du manuscrit que j’ai terminé et que j’ai sobrement nommé “Le livre de l’Eveil”, car c’est juste ce qu’il est, soit un écrit permettant à chacun de s’éveiller rapidement, en quelques jours, voir quelques heures après la lecture de l’écrit et avoir pratiqué son exercice pratique que m’a délivré l’intuition.

      Je suis un pratiquant laïc du bouddhisme tibétain depuis 1983.

      Bien à vous.

      Thierry Poget

  2. aubrat

    Cet article est intéressant car il met le doigt sur un point que je n’avais jamais vu relevé et qui me paraît pourtant essentiel. Effectivement il y a un point commun entre toutes les personnes, blogs, inspirateurs cités : ils parlent tous de progrès décisifs fait par « les autres », ils disent combien nous sommes « bien et méritons mieux », et bien sûr « que ce mieux arrive » … etc. Mais voilà, si nous en sommes là c’est parce que nous n’avons pas fait le nécessaire pour en sortir. Ce n’est pas faute d’enseignants et de guides pour nous aider, mais il y a un « travail » à faire et quand quelqu’un cré les circonstances pour que nous découvrions nos faiblesses et puissions les corriger nous trouvons cela moins « élevant » et voilà nous ne faisons pas le boulot et cela stagne.Bien sur il y a des renseignements intéressants dans ces lectures qui ne nous remettent pas en cause, mais cela continue de stagner. Que dire de plus. Voici les trois derniers qui ne brossent pas dans le sens du poil :

    « … Vous le savez. Préparez-vous au lieu d’attendre. Vous serez surpris de la déflagration. …
    La lutte est féroce et ne laissera aucune chance à celui qui n’est pas armé pour vaincre. …
    Il n’y a pas un instant à perdre. Il n’y a pas de pardon. Il faut Réparer ses fautes. Rien ne se fera sans la volonté de tous, Peuple de France. La seule Chance de survivre pour la Victoire de la France et la Paix dans le monde. La France est le verrou de la Paix, verrou pour la Paix du monde.
    La Victoire en Terre de France fait la Victoire de tous. Votre aspiration à la Victoire doit se concrétiser dans les faits au plus vite, ou il n’y a pas de paix avant longtemps. »
    http://www.clefsdufutur.fr/2017/01/message-de-mstgermain-03.01.2017.html

    “La vérité de la vie sur Terre / Mais vous n’allez pas aimer cela.
    Vous êtes résolu à ne pas vous la rappeler.
    Vous n’avez pas le droit d’être malheureux – jamais.
    Vous vivez intimement et de plein gré avec le malheur.
    Vous tolérez vos humeurs sordides et malheureuses et vous les excusez.
    Vous contaminez les enfants.
    Vous croyez être digne d’affection ou mériter que l’on vous aime davantage.
    VOUS ÊTES IRRESPONSABLE.
    Vous êtes la vie. Vous n’êtes pas juste en train de vivre.
    Vous êtes la vie elle-même, la vie en personne sur cette Terre”.
    Barry Long
    https://lesbrindherbes.org/2017/01/07/spiritualite-verite-de-vie-terre/

    Tout commence avec une prise de conscience déterminante : nos projets, nos relations, notre image personnelle sont entachés de fausseté. Nous ne sommes pas vrais. Nous le savons, au fond, mais nous existons ainsi depuis suffisamment longtemps pour ne pas le remettre en question . Et puis, tout le monde ne fait il pas pareil ? Ces excuses et échappatoires suffisent à nous maintenir dans des faux semblants pendant le plus clair de notre temps. « Émergence de l’âme »
    https://emergencedelame.wordpress.com/

    1. Thierry Poget

      Aubrat,
      Bonjour,

      Le principal fil rouge de la majorité de ces sites et de leurs commentaires, c’est la langue de bois, ou de boa, qui nous étouffe en portant sur nous la responsabilité de ce changement annoncé qui ne fini pas de ne pas arriver.

      Le problème réside également que la plupart de ceux qui écrivent ces articles ne sont pas éveillés eux-même, mais c’est aussi le cas de ceux ce prétendant éveillé, leur discourt est de la langue de bois, pur sucre, pourquoi ?

      Parce que la plupart en on fait leur fond de commerce, car c’est plus sympa que de se pointer au bureau ou de travailler sur les chantiers.

      Pour ma part j’ai fait les deux et j’ai commencé par les chantiers alors que je n’avais pas 16 ans.

      Aujourd’hui je ne travaille plus et je fais travailler les autres, car dans mon propre pays la Suisse, à partir de 54 ans l’on ne m’a plus offert de travail, j’ai donc du m’exiler et j’ai fais en sorte d’offrir de l’emploi à ceux qui n’en avait pas et en échange, je vis sur les rendements des activités dans lesquels d’autres s’emploi. Juste retour des choses.

      Puis dans la foulée, après plus de trente années en qualité de pratiquant du bouddhisme tibétain, je dirais que je me suis éveillé, mais peu importe en fait.

      Bien à vous.

      Thierry Poget

  3. aubrat

    Il y a aussi cette méditation qui fait la paix systématiquement dès qu’un groupe de volontaires la pratiquant atteint un petit pourcentage de la population.
    Elle a fait ses preuves mais l’ensemble des pacifistes, des victimes, des politiques préfère encore écrire et lire des beaux textes, agir sans résultats et subir la pénurie et la guerre plutôt que de se tenir à une pratique simple, quoique cela change et c’est encourageant :

    Projet MT dans l’éducation financé par la Commission européenne

    http://tuttoggi.info/la-meditazione-contrasto-della-violenza-nelle-scuole-progetto-europeo/378339/

    La Méditation pour la lutte contre la violence
    dans les écoles. C’est le nouveau projet européen.

    Trente professeurs d’université de différents pays se sont réunis à Città di Castello pour approfondir l’argument insolite.

    Redaction – 23 janvier 2017

    L’Orient et l’Europe se rencontrent à la Villa Montesca: la méditation transcendantale est, en fait, l’objet d’un projet communautaire qui s’est tenu ces derniers jours à Citta di Castello, impliquant 30 professeurs d’université de divers pays. Le projet traite de la manière de réduire la violence dans écoles par la technique d’origine indienne, qui a également été pratiquée par les Beatles. Le projet, financé par la Commission européenne a pour sigle E.u.r.o.p.e qui signifie «pour assurer l’unité et le respect entre les peuples de l’Europe” (assicurare l’unità ed il rispetto fra popoli europei).

    europa1
    En plus de la Fondation Maharishi, fondée sur l’héritage du philosophe mort en 2008, font partie de l’étude : l’Université d’Utrecht aux Pays-Bas et de l’Algarve au Portugal, des instituts de Grande-Bretagne et de Belgique et la Fondation “Hallgarten-Franchetti Centro Studi Villa Montesca” dont le président Angelo Capecci commente les premiers résultats de l’introduction de la méditation transcendantale sur un échantillon de 50 classes d’enfants âgés de 12 à 18 ans, en soulignant “les conséquences pratiques de la performance sociale des étudiants et du personnel. Bien que cette approche puisse paraître extravagante, les techniques de méditation ont toujours été un champ d’investigation et d’expérimentation pour les sciences de l’éducation. Villa Montesca a accepté l’invitation de plusieurs instituts européens, en lançant un programme de recherche pour étudier la façon dont l’application systématique de la méditation transcendantale peut aider à favoriser un climat de prévention de la violence dans les écoles et un plus grand esprit de coopération entre les élèves. Les données nous indiquent que c’est un chemin à suivre”.

    Lors de la réunion, des experts présents à la Villa Montesca, ont présenté leurs expériences avec les stars du spectacle et les d’enfants d’âge scolaire à qui ont des problèmes sociaux. «L’influence de la méditation transcendantale sur le processus de croissance équilibré n’est pas nouveau – précise Maria Rita Bracchini, responsable des projets européens de la Fondation Montesca – Nous connaissons cela depuis un certain temps. Elle a même joué un rôle dans l’enseignement d’Alice Franchetti. Le voyage qu’elle a fait en Inde visait à approfondir ces aspects de la relation entre la communauté et individu ».

    «Ce qui nous permet d’aider les jeunes à devenir plus conscients et avoir une vision plus empathique de l’environnement est bienvenu dans la réflexion du système public italien», a déclaré le conseiller des services sociaux de la ville de Castello Luciana Bassini, qui a reçu, au nom de l’administration, la délégation en visite dans la salle du Conseil de la ville (voir photo).
    http://tuttoggi.info/la-meditazione-contrasto-della-violenza-nelle-scuole-progetto-europeo/378339/
    Aussi :
    Invincible Defence via Maharishi Effect :
    https://www.youtube.com/watch?v=DnhFX4WYgJs&t=9s

    http://davidleffler.com/2011/coherence_francais/

    http://davidleffler.com/2009/nouveau-role-des-forces-armees/

    http://davidleffler.com/2000/france_medicale/

    1. Ramana Maharishi est en effet un enseignant majeur pour celui ou celle qui cherche la vérité là où elle est: En soi. …Mais d’autres enseignants aussi peuvent toucher différentes sensibilités: Pour ceux attirés par les voies bouddhiques, plutôt que de se perdre dans des pratiques, souvent trop ardues pour un occidental non adapté à ce genre de discipline trop drastique, que sont les retraites tibétaines de 3 ans, 3 mois, 3 semaines & 3 jours, d’autres méthodes d’introspection existent aussi dans la voie Theravada (bouddhisme originel, pratiqué en Asie du sud est & à Ceylan), dont on peut trouver en France certains émissaires, comme Tich Nhat Hanh: http://www.thich-nhat-hanh.fr/, dont l’enseignement est résumé dans cette phrase:
      “ L’écoute n’a qu’un seul but : permettre à l’autre de vider son cœur. Si vous pratiquez ainsi, la compassion sera toujours là. Si la conscience est là, je suis sûr que vous savez tous ici que la haine, la violence et la colère ne peuvent être neutralisés et guéris que par une seule substance : la compassion ”; & si vous passez en aquitaine, vous pourrez visiter son village des pruniers: http://villagedespruniers.net, pour une petite retraite introspective & pleine de sourires (prévoir grand minimum une semaine), ou alors dans une autre tradition, à: http://vipassanasangha.free.fr/meditation.htm, dont vous trouverez les enseignants près de chez vous, pour des méditations en groupe plus ponctuelles.
      D’expérience, je conseille de consacrer au moins une retraite d’une semaine en introduction, afin de mieux apprécier l’action des méditations en groupe ou individuelles, dans le cadre d’une retraite accompagnée, ou individuelle ensuite.
      La grande liberté par rapport au bouddhisme tibétain vient du fait qu’on ne prend pas “refuge” auprès d’un enseignant (ou lama dans la tradition tibétaine) en particulier, mais dans le Dhamma (enseignement) & la Sangha (la communauté des pratiquants)… Par ailleurs personnellement, je préfère leur simplicité & l’aspect moins folklorique, & donc plus direct & moins cryptique de leur enseignement, que celui des lamas tibétains souvent plus axé sur la dévotion, & plus flou sur le moyen de travailler sur soi.
      Ceci dit, je ne condamne en rien le bouddhisme tibétain bien entendu, d’autant que des enseignants majeurs comme Chogyal Trungpa ont tout fait pour le démocratiser pour nous, les occidentaux, & notamment pour ceux qui ne désirent pas particulièrement pratiquer le bouddhisme comme religion, mais plutôt comme aide à l’aide à l’éveil spirituel. Je recommande son livre “Pratique de la voie tibétaine: Au delà du matérialisme spirituel” en introduction de son enseignement, & la voie du guerrier Shambala pour la suite. Je remercie ses enseignements qui m’ont ouvert la voie à d’autres enseignants de diverses autres traditions, dont Thich Nhat Hanh, Krishnamurti, Ramana Maharishi, ou Jésus entre autres… Mais surtout à ma propre introspection & donc découverte spirituelle: La vérité de mon être, non comme” avec une âme”, mais comme “âme incarnée dans ce corps d’être humain”, avec tout le potentiel de co-création qui y est intégré. :)
      Namasté

    2. Thierry Poget

      Aubrat,
      Bonjour,

      Pour être honnête, j’ai plus survolé votre commentaire que je ne l’ai lu en entier, mais pour apporter ma pierre.

      Alors âgé de 17ans j’ai du avoir l’autorisation de mes parents afin de pratiquer la méditation transcendantale c’était en 1977 il me semble me souvenir.

      Puis dès 1983 je me suis affilié à un groupe de personnes qui suivaient à Lausanne en Suisse, l’enseignement de Chögyam Trungpa Rinpoché.

      Au bout de moins d’un an j’ai accueilli le centre dans mon appartement car nous avions perdu le lieu où hebdomadairement nous nous réunissions.

      Très vite le gens ne venaient presque plus pour faire la méditation, mais pour boire du thé et manger des biscuits que j’offrais, tout en me reprochant de ne pas organiser la venue de Maîtres afin de nous enseigner.

      J’avais aussi constitué une bibliothèque avec mes ouvrages de référence que je possédais, mais le système consistant à noter les sorties des livres s’est étiolé et l’on m’a passablement volé.

      Finalement lorsque je me suis mis en couple, j’ai proposé à la dizaine de “pratiquants” réguliers de mettre la main au porte-monnaie afin que l’on puisse conserver ce lieu qui était à un prix dérisoire et qui nous aurait permis d’inviter des enseignants de valeurs, mais personne n’a souhaité s’engager et vu que personne ne m’avait jamais donné le moindre argent pour le fonctionnement, nous avons perdu ce lieu et je dois dire que je n’ai rien regretté, partant que ces gens n’étaient que des pics-assiettes et pour certains doublés même de voleurs.

      D’où cela m’a bien enseigné avec qui s’associé au niveau de la spiritualité.

      Bien à vous.

      Thierry Poget

  4. Hervé, je rajouterai à votre liste Laura Marie, ayant été membre de son groupe de “spiritualité”. Ça fait un moment que je veux écrire un article sur ses dérives, je l’écrirai bientôt je pense, car elle pompe l’énergie de son groupe. Je crois que c’est bientôt le bon moment.

    1. Bonjour Thorgari, je n’ai pas de liste et ne souhaite pas en diffuser. Je sais que Laura Marie fait l’objet de critiques (ce qui est en soi compréhensible étant donnée son exposition) mais je considère néanmoins que ses apports sont intéressants et j’apprécie une part de ses écrits. Si vous restez dans le respect, libre à vous en effet d’exprimer votre opinion à propos de Laura Marie, je lirai votre avis avec curiosité. Quoi qu’il en soit les masques, quels qu’ils soient, tomberont. Mon propos ici était de déniaiser le spiritualiste, sans pour autant pointer du doigt telle ou telle personne. L’enjeu est de taille et donc les moyens utilisés aussi le sont, mais nous n’en avons pas toujours conscience.
      Amitié

    2. filum

      Effectivement, je la ressens aussi ainsi. Étant donnée sa manière de se poser en tant qu’ ” éveilleuse”. Son discours sur le sacrée et le sexe m’a amené à écrire des commentaires qui ont été mis à la trappe. D’ailleurs ce sont une série plus de complimenteurs qui paraissent. Mes argumentations ont beau être argumentées et posées, elle n’en tient pas compte sans doute afin de garder son”aura” et continuer à influencer. Pour ce sujet en particulier, j’avais posé diverses objections, comme le fait qu’il n’y a pas à imposer une nouvelle manière d’exprimer les comportements que doivent ou pas avoir et remplir les genres. Mais que c’est à chacun de dépasser sa coupure, sa division, pour devenir un être complet (les anges n’ont pas de sexe). Qu’il y a des manières infinies d’êtres Femmes ou Hommes, en fonction même de notre héritage hormonale etc. Bien d’autres arguments bien sur aussi. Cependant le plus important: tout ce courant de pensée me semble issu de la cabale qui ramène au sexe et la division toute chose. Pour moi le sexe comprend dans la manière dont il est vécu actuellement le germe de la guerre. J’ai aussi parlé du pouvoir réel des femmes en tant qu’inductrices et que par conséquence leur libération passée par le fait de cesser de se considérer comme des victimes éternelle de l’homme qui est présentée comme une caricature autant dans le mal que le bien. Le mâle est conçu comme le mal essentiel à brider. Je l’ai renvoyé aussi aux vidéos de Frédérique Delavier (qui au delà de son apparence décrit des faits importants: Mais en vain.L’endoctrinement, à besoin d’adeptes et de gourous, chacun se complaisant dans leurs rôles.

  5. filum

    J’ai survolé l’article, aussi vous m’excuserez si je commets un contre sens et si je suis hors sujet.Cependant je pense avoir saisi l’essentiel: Des personnes qui jouent d’influence dans le milieu des chercheurs de vérité afin de leur inoculer de faux concepts mêlés à des sentiments négatifs et rétrogrades.Je penses en effet que ce genre d’individu sévit de toute évidence. Pourtant ils ne se cantonnent pas à la sphère télévisuelle, mais perpètrent leur action sur le web par le biais même de site qu’ils se veulent parler de spiritualité notamment. Je les appelle les “spiritueux” tant ils me semblent tenir un discours aux vapeurs d’alcool qui me saoule abondamment. Ils s’enivrent en apparence par leurs discours mêlant propos doucereux et sucrés distillés dans un processus alambiqué produisant des vapeurs de gouroutisation, d’endoctrinement, de suffisance et de certitudes qui défient toutes contradictions au risque de se faire déclarer comme une sorte de sombre aveugle rétrograde et ignorant des réalités de l’esprit.D’ailleurs qu’en on voudrait établir un dialogue, ils ne daignent pas même publier mes commentaires ou peut apparaitre pour eux l’écho de la contestation mais en tout cas pas de la dévotion à leur personne et à leur manière de se faire passer pour des êtres inspiré par de hautes vibrations positives. Je ne citerai pas d’adresse, bien sur mais cela ne manque pas, en commençant par les adresses de pas mal de “médiums” , “guérisseurs”, ou autres marchands du temple.

    1. Thierry Poget

      Hervé,
      Bonjour,

      J’ai un problème avec votre article, car à un moment donné vous faites une liste non exhaustive plutôt négative de ce que rechercheraient certains communicateurs d’expériences, telle l’éveil, et parmi ces choses qui sont listées comme étant plutôt négatives, se trouve l’argent dont vous dites que c’est aussi une forme d’énergie.

      Pour ma part je ne comprends pas très bien le problème qu’il y a autour de l’argent.

      Nous ne sommes plus à l’époque de Jésus, ni à celle du Bouddha, bien qu’à ces époques là, tout comme aujourd’hui, les contingences matérielles ont toujours été centrales dans la diffusion de la connaissance.

      Ainsi pourquoi dans à peu près tous les domaines il y a distribution d’argent sans que cela ne pose le moindre problème, mais pas dans le domaine de la spiritualité ?

      J’avoue que je ne comprends pas. Par exemple pour ma part, j’ai fait publier mon premier écrit sur le bouddhisme à compte d’auteur, j’ai payé plusieurs milliers d’Euros en 2011 pour pouvoir publier et je n’ai vendu que quelques exemplaires à des amis et connaissances, mais personne n’est venue pour me soutenir pour l’argent que j’avais investi à perte.

      En contre partie, cet écrit se trouve dans la bibliothèque nationale française au rayon de la spiritualité, car possédant un code-barre et si vous inscrivez mon nom et prénom dans un moteur de recherche, le titre de cet écrit apparaîtra.

      Alors que je supporte l’entretien de ma famille, nous sommes 4 à 6 avec environ 1000 à 1200 Euros par mois, même si je le souhaitais, ce qui n’est plus le cas, je ne publierais plus à compte d’auteur.

      D’ailleurs je ne pensais plus rien publier sur la spiritualité, bien que j’écrivais toujours sur ce sujet, jusqu’en octobre 2017 où j’ai eu ce que d’aucun nomme l’éveil.

      Puis l’intuition a canalisé un choix de textes sur l’ensemble de ceux que j’avais écrit depuis 2009 (car les écrits de mon premier livre sont antérieurs à 2009 pour la plupart) et les a mis en liens avec l’exercice pratique étant à lui seul susceptible d’amener à peut près n’importe qui a ressentir l’éveil et donc à s’éveiller.

      Maintenant pensez-vous Hervé qu’il ne soit pas juste que je souhaite faire publier et éventuellement pouvoir en tirer quelques bénéfices financiers, alors que mon premier et plus grand souhait est que mon écrit puisse amener à l’éveil des millions, voir plus d’un milliard d’êtres, juste sur cette Terre, afin que rapidement l’énergie de la planète, ainsi que son niveau de fréquence vibratoire augmente afin que l’ensemble de celle-ci parvienne à son ascension très rapidement.

      Bien à vous.

      Thierry Poget

      1. Bonjour Thierry. La mention sur l’argent est une infime partie de mon article. Il serait dommage de s’arrêter sur ce point. Oui il est absolument normal d’échanger de l’argent contre un travail ou un enseignement spirituel. Quand l’enseignement est falsifié, c’est plus gênant.

  6. Thierry Poget

    Bonjour,

    Déjà un premier commentaire, une première intervention.

    “Et la lumière qui refuse de voir l’ombre n’est-elle pas à l’inverse la fausse lumière qui prétend nous mener sur le chemin d’une spiritualité canalisée, vidée de son essence, inoffensive.”

    Exactement ! Si il y a une chose que sait un être se disant éveillé est bien celle-là, soit qu’ombre et lumière ne sont pas a voir comme étant antinomique, mais comme étant complémentaire, l’une ne pouvant aller sans l’autre.

    Bien à vous.

    Thierry Poget

  7. Thierry Poget

    Hervé,
    Bonjour,

    Sortir de la matrice d’illusion et de mensonges et réaliser notre ascension vibratoire et celle de la Terre.

    Voyez, Hervé, ce que vous montrez du doigts dans votre article se trouve jusque sur le fronton du site revolutionvibratoire, car penser sortir de la matrice d’illusion est en soi-même déjà, une illusion et c’est déjà en quoi consiste le mensonge, car il nous est impossible de sortir de la matrice, car sans la matrice, il n’y aurait rien.

    Pour connaître cela il n’y a pas besoin d’être éveillé, mais bien informé.

    Bien à vous.

    Thierry Poget

    PS: C’est un parmi de nombreux points difficile d’accès pour en obtenir la connaissance, que je développe dans “Le livre de l’Eveil”, soit aucun hasard, mais tout de même plus de 7 ans de recherche non rémunérée jusqu’à ce jour, car mon but alors n’était pas l’argent, mais la découverte de la réalité absolue et comment pouvoir l’aborder et l’intégrer dans nos vies au quotidien.

    1. Je suis personnellement intimement convaincu que votre affirmation suivante est erronée :
      “car penser sortir de la matrice d’illusion est en soi-même déjà, une illusion et c’est déjà en quoi consiste le mensonge, car il nous est impossible de sortir de la matrice, car sans la matrice, il n’y aurait rien.”
      Après entendons nous sur le vocabulaire, la matrice désigne un environement artificiel et mensonger mis en place pour nous couper de la source et exploiter notre énergie.

      1. Thierry Poget

        Hervé,
        Bonjour,

        C’est bien vrai, c’est un des problèmes, je n’en ai peut-être pas parlé dans les commentaires sur cet article, mais j’en ai laissé une trace dans un commentaire sur un article lu sur un autre site, il serait bon que soit organisé une sorte de pierre de Rosette afin de mettre des correspondances sur des termes différents, ou sur de même termes employés dans des sens différents, cela éviterait incompréhension et peut-être même quelques frictions.

        Dans le bouddhisme l’on parle quelques fois d’espace matricielle, pour parler de la Source.

        En même temps l’on attribue pas les mêmes capacités ou valeurs lorsque vous ou les bouddhistes parlent de ces espaces matriciels où peut-être vous comme vous identifiez ce qu’est la Source.

        C’est le problème des concepts qui sont pourtant les seuls moyens que l’on aie de pouvoir échanger sur nos valeurs et comment l’on se positionne, alors que ces concepts sont parfois très inadaptés pour exprimer quelque chose de plus compliquer à exprimer.

        Pour moi cette conception d’une machination d’avoir créé l’environnement artificiel dont vous parlez, n’a pour moi ni raison d’être, ni aucun sens, car l’énergie naturel de ce que vous nommer la Source, pour nous bouddhiste, s’en est déjà chargé.

        C’est ce que je développe entre autre dans “Le livre de l’Eveil” et cette vérité c’est ce qui nous permet de nous éveiller.

        Bien à vous Hervé.

        Salutations.

        Thierry Poget

        PS: Je vous ai retourné une réponse à votre mail réponse et j’attends votre réponse en retour également.

  8. Thierry Poget

    Bonjour,

    Je suis d’avis que pour déterminer la probabilité que le message soit véritablement le propos d’une personne éveillée, est que l’ensemble de son discourt soit sans faille et très complet.

    Tous ces propos doivent pouvoir supporter l’analyse à partir d’une source extérieure et doivent avoir une cohérence absolue jusque dans le moindre détail.

    Ensuite un être se disant éveillée doit au moins produire un processus méthodologique comprenant une pratique afin que tout un chacun puisse entreprendre un travail sur lui-même dans le but de pouvoir s’éveiller lui-même.

    Je trouve que trop de personnes se disant éveillées tiennent des propos exigeant pour les autres, alors que l’on ne sait rien de la vie que mènent ces personnes se disant éveillées.

    Pour ma part je ne dis pas que je suis éveillé, bien qu’il soit probable que je le sois, sur la base des critères souvent évoqués dont je rempli il me semble la plupart, mais pour moi cela n’est pas primordial alors que je prétends pouvoir éveiller l’humanité avec le processus méthodologique et la pratique qui se trouve dans “Le livre de l’Eveil”, qui est le manuscrit que je tente depuis quelques mois de faire publier.

    Cela peut donc sembler curieux de prétendre pouvoir éveiller l’humanité, sans ce prétendre éveillé soit même, cela est du à l’endoctrinement que j’ai subi durant plusieurs décennies en tant que pratiquant du bouddhisme tibétain, où les laïcs ne sont même pas reconnu par la hiérarchie dont à sa tête se trouve le Dalaï lama, comme faisant partie d’une sangha (communauté).

    Selon le dogme n’existe que trois communautés, les moines et nonnes, les yogis et yoginis et les namkhas qui sont des laïcs ayant pris certains voeux dont celui de ne jamais se couper les cheveux, contrairement aux moines qui doivent se raser la tête où au moins avoir le cheveux très ras.

    Voyez donc, nous les pratiquants bouddhistes tibétains laïcs, même pratiquant depuis des dizaines d’années ne sommes quantité négligeable, juste bon à alimenter les caisses des différentes écoles et des Maîtres, contre enseignements, transmissions, conseils et encouragement dans nos pratiques.

    Moi-même j’ai pris des voeux de refuge, puis de bodhisattva, j’ai reçu l’autorisation d’entreprendre des pratiques secrètes réservées aux yogis et yoginis, et pourtant officiellement je ne fais partie d’aucun des cercles même éloignés que l’on peut voir sur les représentations des tankhas (peintures tibétaines).

    C’est pour cette raison que depuis plusieurs années je prends mes responsabilités et encore aujourd’hui avec cet écrit, « Le livre de l’Eveil », que je souhaite voir publier pour le bien de l’ensemble des êtres et pas seulement des disciples du Bouddha.

    Je n’attends donc plus rien de la part de ces différentes chapelles officielles du bouddhisme tibétain, bien que je sois disciple d’un grand Maître très renommé, d’autant que l’intuition m’a transmis une voie à partir de l’enseignement du Bouddha, et de diverses sources informatives occidentales, qui pourraient préfigurer un nouveau rameau du bouddhisme, après ceux des bouddhismes chinois, japonais, puis ceux spécifiquement des origines theravada, complétant le bouddhisme américain que propose un Peter Fenner, cette transmission serait l’avènement d’un bouddhisme occidental européen autant qu’universel, comme le sont toutes les écoles bouddhistes de part ce monde et existant aussi actuellement dans d’autres mondes et d’autres dimensions.

    Bien à vous.

    Thierry Poget

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.